08/11/2011

La valse d'Anthony Hopkins

 

Anthony Hopkins, André Rieu, And the waltz goes on, Musique

 

 

 

Anthony Hopkins peut faire bien plus qu’effrayer les cinéphiles. Il fait vibrer les amateurs de musique classique.

 

 

 

Anthony Hopkins, André Rieu, And the waltz goes on, Musique

 

 

 

L’acteur compose des pièces depuis maintenant plusieurs années. L’une d’entre elles, And the Waltz Goes On, a été interprétée par le violoniste hollandais André Rieu et son orchestre dans la capitale autrichienne.

 

 

 

Anthony Hopkins, André Rieu, And the waltz goes on, Musique

 

 

 

Pour l’occasion, Anthony Hopkins et son épouse ont fait le voyage entre Los Angeles et Vienne.

 

 

 

 

 

 

La valse composée par le célèbre comédien se retrouvera sur le prochain album d’André Rieu. Le musicien devrait également l’interpréter en concert lors de sa tournée nord-américaine, qui l’amènera à Montréal le 23 novembre.

 

 

 

 

 

 

02/08/2011

Varius Coloribus Experience

 

Capture.JPG

 

 

 

Varius Coloribus fut fondé en 1996 par Pan Peter (passé plus tard chez Cultus Ferox et aujourd'hui Corvus Corax) et Jennifer Amend et se composait, alors, avec plus ou moins de musiciens invités. A cette époque, le premier disque "Varius Coloribus" fut aussi produit.

 

 

 

En 1998, Pan Peter et Abul firent connaissance chez Spilwut et passèrent un certain temps aussi comme duo sur scène.

 

 

 

En 2000, le groupe connut avec l'arrivée de Sackwahn une sorte de deuxième fondation. Depuis ce temps, le nom du groupe s’adjoignit le terme "Experience".

 

 

 

En 2002, le groupe connaît un nouvel agrandissement avec l’arrivée d’un joueur d’instrument à cordes, Renaldo et sa « Nyckelharpa ». Le deuxième disque "Nix Tralala" fut produit et 2 ans plus tard, le troisième album "Manehf".

 

 

 

A la fin de 2004, Pan Peter rejoignit Cultus Ferox et Don Kailypso arriva dans le  groupe.

 

 

 

Certains morceaux furent enregistrés, mais rien ne fut produit. Dès qu'en hiver 2008, Lenz-a-Lot rejoignit le groupe et enrichit les jeunes avec sa viole de gambe, Varius se sentit assez complet pour vendre leurs idées et ils commencèrent en 2009 les enregistrements de leur quatrième album "555", qui fut produit en automne 2010.

 

 

 

varius-coloribus-1-yuriy-shevchuk.jpg 

work_1054279_2_flat,550x550,075,f_varius-coloribus-nils-song.jpg

work_1120097_2_flat,550x550,075,f_varius-coloribus-3.jpg

 

 

 

Présentation du groupe « VARIUS COLORIBUS EXPERIENCE »

 

 

 

Abul : « Sperrmüllophon » (ensemble d’instruments encombrants) et autres tambours

 

Sackwahn : Cornemuses, flûtes doubles, flûtes et percussion

 

Renaldo : « Nyckelharpa », basse, e-guitare et percussion

 

Don Kailypso : Cornemuses, flûtes et percussion, voix

 

Lenz-a-Lot : Viole de gambe, e-basse, contrebasse et percussion

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Voir suite du concert sur Youtube

 

05/07/2011

Avantasia - The flying opera

 

Avantasia_DVD_Cover.jpg

 

 

 

La nouvelle avait bousculé la scène métal mélodique et symphonique : après deux opus inoubliables et cultes, Tobias Sammet reformait le groupe pour un nouveau projet, des nouveaux invités et un nouveau concept sous l’impulsion d’un Sascha Paeth (producteur / guitariste) ayant joué un grand rôle dans la dernière trilogie conceptuelle d’Avantasia. Mais l’idée allait bien plus loin qu’un simple nouvel album studio… Il fallait monter sur scène pour une tournée exceptionnelle d’une dizaine de dates. Entreprise colossale mettant en scène une quinzaine de musiciens et chanteurs, Tobias sonne l’heure du bilan en ce début d’année 2011 en livrant avec "The Flying Opera : 20 Around the World" un testament audio et visuel de cette épopée épique à travers les plus grands festivals d’été de 2008.

 

Présenté d’une manière tout aussi esthétique et travaillée, le produit se livre dans un sublime coffret deux cds et deux dvd ultras complets, contenant deux digibook A5 indépendant, l’ensemble dans une box des plus belles.

 

C’est un concert complet, mais enregistré autant au Wacken qu’au Masters of Rock de République Tchèque qui est livré dans le premier dvd.

 

Mais le plus important est évidemment la scène… Et quel concert. Outre une setlist de rêve, Tobias débute le show avec "Twisted Mind", plombé à souhait et vêtu d’un costume grandiloquent infiniment classe, puis le chef d’œuvre "The Scarecrow", où le premier invité entre en scène.

 

 

 

 

 

 

En bête de scène d’exception, Tobias harangue l’immense foule comme un jeune gosse devant une salle dégustant ses pitreries. A ses côtés, André Matos, Kai Hansen, Jorn évidemment ou Bob Catley ne sont jamais en reste pour communiquer et chauffer un public au fer rouge. Des ultras speed et jouissifs "Reach Out for the Light" et "No Return", aux moments de grâce que sont "Inside" ou "The Story Ain’t Over" en allant dans les horizons les plus épiques de "Shelter From the Rain", "Sign of the Cross" ou "The Toy Master", l’exécution est d’une telle perfection que les larmes ne sont jamais loin tant voir ses musiciens animés par la même passion de jouer ensemble est grande et vive.

 

On retiendra particulièrement le magique et réellement merveilleux "Farewell", repris en chœur par la foule entière, réalisant des vagues d’une beauté presque surnaturelle. Comment ne pas évoquer également les frissons à l’écoute du refrain de "The Seven Angels", repris par l’ensemble des vocalistes présents ce soir là ?

 

 

 

 

 

 

 

Si le spectacle se décline également sous la forme de deux disques audio, sans aucune coupure (même les longs dialogues sont présents), un second dvd forme un documentaire très intéressant, retraçant toute l’histoire d’Avantasia, des prémices de "The Metal Opera" au retour avec "The Scarecrow", l’épreuve de la scène et la fin de la trilogie avec un assez long passage revenant sur "The Wicked Symphony" et "Angel of Babylon" ainsi que leurs invités (Jon Oliva, Michael Kiske, Tim Owens, Russel Allen…).

 

 

800px-Avantasia_Sweden_Rock_2008.jpg

 

 

17/06/2011

Fête de la musique 2011

 

Capture3.JPG

 

 

 

Les réjouissances auront lieu du 17 au 21 juin, à Bruxelles mais aussi partout en Wallonie.

 

Coup d’envoi vendredi avec Joy as a Toy et surtout les Bruxellois K-branding, qui fe ont trembler les murs de la Maison des Musiques au détour du parcours "Musique de Travers". Un projet dont le Magasin4 sera également le théâtre, déroulant un line-up électro-éclectique aux pseudos déroutant (Dj Elephant Power, Squeaky Lobster, Herrrmutt Lobby, Music 4 rabbits, Alek et Les Japonaises). Quittons la capitale pour Louvain-la-Neuve et la Ferme du Biéreau, où une dizaine d’artistes fêteront la musique autour de l’œuvre de Gainsbourg. Parmi eux, Auryn, Karin Clercq ou encore Marie Warnant. A Charleroi, Le Vecteur vous propose une soirée corsée dédiée à la nouvelle scène rap. Vous y croiserez entre autres Grems et le projet PMPDJ, l’excellent dDamage et la légende locale Sopranal.

 

Samedi, nombre de cités wallonnes se mettent au diapason. À Namur, la Place d’Armes sera prise d’assaut par Suarez, Joshua et bien d’autres. À Charleroi, la Brasserie de l’Eden vous convie à une "female edition" où vous croiserez les Tellers, Intergalactic Lovers, Blanche&Bietnik, OK Cowboy ! et Vive La Fête. Sur la Grand-Place de Binche joueront les Belges de Lucy Lucy !, Bikinians et Great Mountain Fire. À Liège, ce sera Jaune, Orange et rock au Mad Café avec Fastlane Candies, The Engines of Love, Blue Velvet, The Mash, Dan San et The Experimental Tropic Blues Band. Enfin, à Mons, aura lieu le tremplin du Dour Festival au studio On Air, que clôtureront Romano Nervoso et Elvis Black Stars.

 

Dimanche 19, Malmédy balancera au rythme du festival Vibrations, Place Saint-Géréon. Du côté d’Izel, une multitude d’artistes se succéderont sur les deux scènes du centre culturel, dont Birdpen, les Moon Invaders, Balthazar, les Vismets et l’excellent Bony King of Nowhere. Sans oublier le traditionnel podium du Carré de Moscou, que se partageront Prezy-H, Kel Assouf, Applause, Hoquets, Joy, Les Vedettes, etc.

 

Le lendemain, Coffee or Not foulera encore la scène de la Maison des Musiques. Et cette édition 2011 se terminera en beauté mardi au Parc d’Avroy liégeois, avec Yew et Daan le dandy.

 

Toutes les infos et les détails de la programmation : http://2011.fetedelamusique.be

 

 

 

Capture.JPG

 

 

 

France 2 et Air Productions ont choisi la ville de Bruxelles pour la soirée événement «TARATATA fête la Musique» : 4 heures de spectacle et de musique live au cœur de l’Europe !

 



Capitale de l’Europe, Bruxelles est aussi une formidable scène musicale, et le berceau de nombreux artistes renommés ! Aujourd’hui les frontières n’existent plus vraiment, et, avec France 2, l’idée de rejoindre Bruxelles le temps de cette soirée exceptionnelle nous a beaucoup plu ! Créée en 1982, la Fête de la musique est aujourd’hui célébrée dans une centaine de pays, sur les cinq continents : même certains quartiers de New-York la fêtent le 21 juin ! Je suis très heureux que cela se concrétise aujourd’hui, car Bruxelles, à la fois par ses capacités d’accueil et d’infrastructure, nous permettra de mettre en scène une superbe soirée : quatre heures de direct live, des artistes des scènes française, belge, et des quatre coins du monde ! Nous renouvellerons aussi notre « Opération Jeunes Talents », initiée l’an dernier, et ouverte à tous les musiciens amateurs pour venir sur scène accompagner les grandes stars de la musique françaises et internationales.
Je tiens par ailleurs à remercier très chaleureusement les villes qui ont fait acte de candidature auprès de nous : beaucoup de dossiers étaient séduisants, mais nous avons adoré l’idée de donner à cette nouvelle édition une couleur européenne
, a déclaré Nagui, qui présentera et produira cet événement.

 



AVEC : Louis Bertignac, Scorpions, Duran Duran, Martin Solveig, Milow, Ayo, Stromae, Aloe Blacc, Yael Naïm, Asa, Ayọ, Selah Sue, Nolwenn Leroy, Christophe Maé, Yannick Noah, Julien Doré, La Fouine et Sexion d'Assaut

 



«TARATATA fête La Musique» sera diffusée en direct sur France 2 depuis la Place des Palais, le mardi 21 juin prochain à partir de 20h35, ainsi que sur Europe 1.

 

 

 

Place-des-Palais059.jpg

10/02/2011

Gary Moore got the final Blues

 

600full-gary-moore.jpg

 

 

 

Le guitariste de rock Gary Moore, ancien membre du groupe Thin Lizzy, a été retrouvé mort dimanche 6 février 2011 dans une chambre d’hôtel en Espagne. Gary Moore, âgé de 58 ans, avait fait ses débuts dans le groupe irlandais Skid Row avant de rejoindre le groupe Thin Lizzy où il a remplacé Eric Bell.

 

Né à Belfast, en Irlande du Nord, Gary Moore avait commencé à apprendre la guitare à l’âge de huit ans. Il a mené une carrière en solo entre deux participations au groupe Thin Lizzy, collaborant avec George Harrison, les Beach Boys et Ozzy Osbourne.

 

mooremain.jpg

 

Le chanteur et bassiste de Thin Lizzy, Phil Lynott, participe en 1979 à son deuxième album solo, Back on the Streets , et est l’auteur du titre Parisienne Walkways , le plus grand succès commercial de Gary Moore avec Still got the Blues (paru en 1990).

 

Depuis 1973, Gary produisait régulièrement des albums solo, sous son nom ou sous l’étiquette de groupes de circonstance : Gary Moore Band , G-Force , Bruce-Baker-Moore , etc. Dans les années 1970, il mêle hard rock et blues rock, et participe à quelques autres expériences, notamment de jazz-rock (ou jazz fusion) avec Colosseum.

 

 

 

21/05/2010

Hell or Heaven for Ronnie James Dio

 

ronnie-james-dio

 

 

Ronald James Padavona dit Ronnie James Dio est un chanteur américain d'origine italienne né à Portsmouth (New Hampshire) en 1942 et décédé le 16 mai 2010.

 

Découvert comme chanteur du groupe Rainbow, Ronnie Dio est devenu mondialement célèbre en 1979 en remplaçant Ozzy Osbourne au poste de chanteur de Black Sabbath, Ronnie James Dio a par la suite formé son propre groupe, Dio, reconnu comme étant l'un des pionniers du Power Metal.

 

Ronnie James Dio tourne actuellement avec Heaven And Hell, groupe issu de la réunion du Black Sabbath du début des années 1980. Il poursuit toujours en parallèle son travail avec Dio.

 

Ronnie James Dio est également célèbre pour sa petite taille, son jeu de scène très théâtral, mais aussi pour la haine qu'il entretient à l'encontre d'Ozzy Osbourne.

 

RJ DIO est décédé le 16 mai 2010 à l'âge de 68 ans des suites d'un cancer de l'estomac pour lequel il avait été opéré il y a quelques mois.

 

 

 

 

20:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, black sabbath, ronnie james dio |  Facebook |

11/11/2007

Céline Dion en Belgique

 

 

1193428701

Céline Dion sortira son nouvel album en anglais à la mi-novembre. Il prendra le nom du premier single qui en est issu et dont on vous propose de visionner le clip, dès aujourd'hui et en exclusivité: Taking Chances. Cet album très attendu succède à D'elles, qui avait marqué le retour dans les charts de la star après sa longue escapade à Las Vegas. Son contrat prendra fin le 15 décembre de cette année et Céline repartira alors sur les routes, pour retrouver son public qui l'a si longtemps attendu. Elle passera d'ailleurs par chez nous au Sportpaleis d'Anvers les 13, 14 et 16 mai 2008. Des places sont encore disponibles (www.sportpaleis.be).

Peu d'infos ont filtré sur ce nouveau disque mais s'il ressemble dans sa globalité au premier morceau (une ballade formatée mais efficace, écrite notamment par Dave Stewart du duo Eurytmics), il pourrait trouver ses fans rapidement.

CD1

 

 

17/10/2007

Michel Fugain : Bravo et Merci!

 

 

fugain

A la fin du mois, Michel Fugain publiera un livre de souvenirs (Des rires et une larme, aux éditions Michel Lafon) dans lequel il se laisse aller aux confidences. Le chanteur se livre, "vide ses tiroirs", selon ses propres dires, sans tabou. Ainsi, on apprend avant l'heure grâce au magazine Gala qu'il a une fille, Sophie, issue d'une relation amoureuse de jeunesse. "Je ne l'ai pas cachée, confie-t-il. Elle a toujours fait partie de ma vie, mais je ne la connais pas. Sa mère a voulu faire un enfant toute seule, c'était dans l'air du temps, et je ne l'ai vu qu'une fois. Elle avait quatorze ans et pas du tout l'envie d'entrer dans notre famille. Nous étions pourtant prêts à lui faire une place." Il n'en dira pas plus pour la simple et bonne raison qu'il n'en sait pas plus lui-même.

Il revient également dans ce livre sur sa rupture avec Stéphanie. "Je l'aimerai toujours. On peut rompre sans haine. Évidemment, il y a de la douleur mais j'ai vécu trente-trois ans avec cette femme admirable, je ne peux pas les renier. [...] La vie nous a fracassés, la vie est une salope."

Il évoque encore les envies suicidaires qui l'animaient, alors qu'il était dans une impasse financière, dans les années 90. Il affirme que depuis lors, il n'y a plus jamais pensé. "Je suis toujours parvenu, au fond de la piscine, à donner un coup de talon. Avec Laurette, je suis allé au fond de l'océan. Mais penser en finir, ça aurait été une insulte au combat d'une môme de 22 ans qui a tout fait pour vivre." Malgré les douleurs toujours omniprésentes, Michel Fugain a retrouvé le sourire, grâce à une "sirène". "C'est une femme qui m'a été d'un secours capital. Elle m'a redonné confiance en étant d'abord une présence, une écoute compréhensive. [...] Elle est devenue ma compagne, très naturellement. [...] C'est un ange, une fée. Ma muse."

Il sera en concert au Forum de Liège le 6 novembre 2007 et le 7 novembre 2007 au Cirque Royal de Bruxelles.

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : michel fugain, musique, bravo et merci |  Facebook |

14/06/2007

Genesis

Genesis est un groupe de rock britannique de style progressif, qui a connu un succès important durant les années 1970, 1980 et 1990 avec successivement à la place de chanteur Peter Gabriel, Phil Collins puis Ray Wilson. Les deux premiers jouissent également d'un grand succès grâce à leurs carrières solo.

Avec environ 150 millions d'albums vendus de par le monde, Genesis se classe dans le top 30 des artistes ayant vendus le plus d'albums de tous les temps.

Pour leur première tournée depuis 15 ans, le groupe mythique parcourra les plus grands stades d'Europe et s'arrêtera le 24 juin 2007 au stade Roi Baudouin à Bruxelles pour un concert exceptionnel avec Tony Banks, Phil Collins et Mike Rutherford.

 

 

 

05/06/2007

Il Divo

Il Divo, formé à Londres en 2003 et composé de David Miller, Sébastien Izambard, Urs Buhler et Carlos Marin vient de l'univers très sérieux des Conservatoires. Miller, Buhler et Marin bénéficient d'une évidente formation de chanteurs lyriques. Mais ils ont délaissé la prestigieuse carrière qui leur était offerte à l'opéra pour faire connaître au public classique le répertoire un tantinet méconnu de Claude François, Mariah Carey ou Céline Dion.
Le public n'a malheureusement pas suivi le projet, mais Il Divo s'est consolé en vendant cinq millions de copies de leur premier album dans le monde.

Tout le monde connaît les airs qu'ils reprennent et qu'ils prennent soin de les interpréter dans les quatre langues les plus parlées : l'Anglais, l'Espagnol et le Français... Après une telle performance, très appréciée de nos jours, ils ont su prolonger la magie en 2005, avec un disque appeler "Ancora" et un indispensable recueil de chansons de Noël, dont tous les sapins se souviennent. C'est grâce à sa dimension internationale que le quatuor a été également sélectionné pour un événement international et fédérateur : la cérémonie de clôture du Mondial 2006 de football. A vos écouteurs!

15:49 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : il divo, musique |  Facebook |

28/05/2007

Bob Sinclar

sinclar

 

Bob Sinclar (de son vrai nom Christophe Le Friant) est un musicien français de French touch, musique issue de la house music.

C’est en 1988 que Bob Sinclar débute sa carrière de DJ. Il passe son temps entre ses platines où il enchaîne ses premiers mix, dans les magasins de disques pour dénicher les perles rares.

En 1990, il rencontre DJ Yellow avec lequel il fonde, dès 1994, le mythique label Yellow productions. Basée autour de la Soul, du hip-hop et de l'Acid Jazz, la couleur musicale du label va peu à peu s’éclaircir vers de la house music.

C’est ainsi qu’en 1998, 10 ans après ses premières armes aux platines, "Chris the French Kiss" crée le sulfureux personnage Bob Sinclar. Il va écumer les clubs du monde entier : de New York à Chicago, de Tokyo au Maroc, de Moscou à Berlin, en passant par Milan, Sydney, Treboul Sud et plusieurs autres villes. Mister Sinclar est présent sur tous les dancefloors !

Outre son statut de DJ, Bob Sinclar est producteur, remixeur; l’artiste peut se vanter d’être à l’origine de grands succès à l’échelle planétaire : on compte parmi ses projets « Africanism » qui réunit les plus grands DJ du moment (Eddie Amador, Lego, DJ Gregory, Martin Solveig et autres), la production de Salomé de Bahia. Sur son label Yellow productions, il produit Dimitri from Paris, Kid Loco, Bang Bang,  Louise Vertigo, Loco Player ainsi que ses productions personnelles.

À travers ses différents albums, Bob Sinclar va révéler au grand public sa large culture musicale et sa sensibilité artistique. Sachant s’entourer des meilleurs, il offre à chacune de ses productions un florilège de talent dans un esprit disco/funk électrisant. En 2003, Bob Sinclar revient avec "III", super-production électronique, sur lequel on trouve l’efficace "The Beat Goes On" & "Kiss my Eyes".

2004 est l’occasion de retrouver Bob Sinclar à travers un best of incluant ses meilleurs titres, 4 inédits, des images de tournée à travers le monde, une interview, ses clips et leur making of…

En avril 2006, sort "Western dream", assez médiatisé grâce à "Love Generation" , qui est le générique de la 5ème édition de la Star Academy (2005). Un deuxième single le suit : "World, Hold On" en avril 2006, puis Rock This Party en juin de la même année.

Début 2007, il est nominé aux Victoires de la musique mais ne remporte pas la récompense.

Ses albums sont :

  • 1998 : Paradise
  • 2001 : Champs-Elysées
  • 2003 : III
  • 2004 : Enjoy
  • 2006 : Western Dream
  • 2007 : Soundz Of Freedom

0602498490259

 

 

23:01 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, dj, bob sinclar, house music |  Facebook |