15/04/2009

La fin d'un grand homme : Maurice Druon

 

mauricedruon300

 

Auteur du « Chant des partisans » et des « Rois maudits », écrivain particulièrement fécond, ministre des Affaires culturelles en 1973-74, l'académicien Maurice Druon est décédé mardi 14 avril 2009 à Paris, à l'âge de 90 ans.

Né le 23 avril 1918 à Paris, d'un père russe originaire d'Orenbourg dans l'Oural, il avait été élu à l'Académie française en 1966 à 48 ans. Il avait reçu le Prix Goncourt en 1948 pour son ouvrage « Les Grandes Familles ». Auteur du « Chant des partisans » avec son oncle Joseph Kessel, Maurice Druon avait également publié la monumentale fresque « Les Rois maudits »", dans laquelle il évoquait la décadence des derniers Capétiens.

Maurice Druon avait été élu secrétaire perpétuel de l'Académie française en 1985, une fonction de laquelle il avait démissionné en 1999 pour se consacrer à l'écriture.

Maurice Druon a consacré une grande partie de sa vie et sa carrière à la défense de la langue française, en tant qu'écrivain, député, ministre et académicien. Son oeuvre est notamment marquée par la trilogie « La Fin des hommes » (« Les Grandes Familles » (1948), « La Chute des corps » (1950), « Rendez-vous aux enfers » (1951)), et par « Les Rois maudits », devenus une série télévisée très populaire.

A 90 ans, Maurice Druon était le doyen d'élection de l'Académie française, le doyen d'âge étant Claude Lévi-Strauss, qui a fêté ses 100 ans en 2008.

 

 

 

 

 

 

13112

http://les-rois-maudits.france2.fr/