28/11/2011

L'Apothicaire d'Henri Loevenbruck

 

Henri Loevenbruck, L'apothicaire, Littérature, Livres

 

 

 

Il vécut à Paris en l'an 1313 un homme qui allait du nom d'Andreas Saint-Loup, mais que d'aucuns appelaient l'Apothicaire, car il était à la fois le plus illustre et le plus mystérieux des préparateurs de potions, onguents, drogues et remèdes que l'on pût trouver dans le pays tout entier. »

 

 Un matin de janvier, cet homme érudit découvre dans sa propre maison une pièce qu'il avait oubliée – une pièce que tout le monde avait oubliée. Rapidement, il comprend que vivait jadis ici une personne qui partageait sa vie, mais qui, à présent, a mystérieusement disparu de toutes les mémoires.

 

L'Apothicaire, poursuivi par d'obscurs ennemis, accusé d'hérésie par le roi Philippe le Bel, pourchassé par l'Inquisiteur de France, décide alors de partir à la recherche de son propre passé, de Paris à Compostelle, et de Compostelle au Mont Sinaï… au risque de disparaître à son tour.

 

 

Extrait

 

 

Henri Loevenbruck, L'apothicaire, Littérature, Livres

 

 

 

21/11/2011

Le secret du dixième tombeau de Michael Byrnes

 

51N3C5PUOFL__SS400_.jpg

 

 

 

Des sites sacrés de Jérusalem aux archives confidentielles du Vatican, un thriller magistral, au rythme haletant, qui mêle archéologie, science et théologie, sur fond de complot international.

 

 

 

Vendredi, jour de prière, sur le Mont du Temple à Jérusalem. Un commando d'hommes masqués lance une attaque meurtrière et s'empare d'un trésor archéologique dissimulé dans une crypte sous la mosquée.

 

Alors que cette profanation échauffe les esprits, faisant planer la menace d'un conflit imminent, Charlotte Hennesey, une brillante généticienne américaine, est convoquée au Vatican dans la plus grande discrétion. Sa mission : analyser de mystérieux ossements...

 

Pourquoi le Vatican tient-il absolument à cacher cette découverte ? Quel rôle viennent jouer les factions juives et musulmanes dans cette affaire ? Quel incroyable secret recèlent ces reliques ?

 

 

 

Avec l'aide de Giovanni, un séduisant anthropologue italien, Charlotte va mettre au jour une stupéfiante découverte qui pourrait faire trembler les fondements mêmes des religions et de l'histoire de l'humanité...

 

 

 

« Je sais que la patine de l'ossuaire est authentique, protesta Bersei. Indiscutablement authentique. Elle est régulière partout, même sur ce relief. En outre j'ai établi que son contenu minéral ne prouvait venir que d'un seul endroit : Israël. Quant aux traces que nous voyons sur les os, elles ne font que corroborer cette information. Des traces de flagellation........... de crucifixion? Nous avons même les clous et les éclats de bois,  insista-t-il. »

 

 

 

31/10/2011

Juliette Benzoni : "Splendeurs et ténèbres du Moyen Âge"

 

Juliette Benzoni, Splendeurs et ténèbres du Moyen Âge, Littérature, Livres

 

 

 

L'histoire la plus longue du recueil gravite autour du pèlerinage de Compostelle. Paris, le matin de Pâques 1143, une femme étrange se glisse dans le cortège. On dit qu'elle entreprend ce long et périlleux voyage pour sauver la vie et l'âme d'un innocent. Un baron débauché tombe amoureux d'elle et quitte femme et château pour se rendre au pèlerinage.

 

Le Moyen âge est une source constante d'inspiration pour Juliette Benzoni. Elle y a trouvé le cadre de drames et de passions, où les destins personnels côtoient la grande Histoire. Splendeurs et ténèbres du Moyen Âge est une somme de romans et récits qui offrent l'occasion de traverser plusieurs siècles marqués par l'ambition, la foi, la haine et l'amour.

Un aussi long chemin ouvre ce recueil. Ce roman nous plonge dans l'univers du pèlerinage de Compostelle. Paris, le matin de Pâques 1143, une femme étrange s'est glissée dans le cortège. On dit qu'elle entreprend ce long et périlleux voyage pour sauver la vie et l'âme d'un innocent. Elle a dix-huit ans. Un baron batailleur et débauché tombe amoureux fou d'elle et quitte femme, château et fortune pour se rendre au grand pèlerinage à sa suite.

L'action de De deux roses l'une se déroule au XVe siècle cette fois, en Angleterre, au cours d'une terrible guerre civile, appelée la guerre des Roses, qui oppose deux familles : les York (rose blanche) et les Lancastre (rose rouge). Marguerite d'Anjou, princesse française et épouse d'Henri VI d'Angleterre, se retrouve malgré elle au coeur de ce conflit fratricide.

D'autres histoires complètent la fresque avec des personnages historiques hauts en couleurs, parmi lesquels Frédégonde, Brunehaut, Aliéner d'Aquitaine, Isabelle d'Angoulême, Marguerite, Blanche et Jeanne de Bourgogne, Isabelle, Blanche de Bourbon, Mabile, Bertrade, Jeanne de Lisson, Arnaud l'Archiprêtre, Pierre de Giac, Gilles de Rais, ...

 

05/09/2011

"Muze" de Joseph O'Connor

 

9782752904607.jpg

 

 

 

Elle était pauvre, irrévérencieuse, sensuelle, très belle et rebelle à toute autorité, sauf à celle du génie et de l’amour. Elle s’appelait Molly Allgood, elle fut une comédienne célèbre et elle eut pour amant l’un des plus fameux dramaturges irlandais, John Millington Synge. C’était en 1907. Elle avait dix-neuf ans, il en avait trente-sept. Il fut son Pygmalion, elle sa muse. Ils vécurent une passion sans borne. Mais leur différence sociale et religieuse, les conventions et l’austérité de la famille Synge, leurs amis même, tout et tous s’y opposèrent. Jamais ils ne purent se marier et Molly Allgood rompit avec l’homme de sa vie qui mourut peu après, en 1909, rongé par le bacille de Koch. Quarante-cinq ans plus tard, on retrouve l’ancienne actrice, réduite à la misère et hantant les rues de Londres par un matin brumeux. Peu à peu, les souvenirs resurgissent, comme l’amour et le désir pour ce Vagabond qui ne l’aura jamais quittée…

 

 

19:00 Écrit par Boubayul dans Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : muze, joseph o'connor, littérature, livres |  Facebook |

29/08/2011

"Le turquetto" de Metin Arditi

 

9782742799190.jpg

 

 

 

Se pourrait-il qu'un tableau célèbre – dont la signature présente une discrète anomalie – soit l'unique œuvre qui nous reste d'un des plus grands peintres de la Renaissance vénitienne ? Un égal du Titien ou du Véronèse? Né à Constantinople en 1519, Elie Soriano a émigré très jeune à Venise, masqué son identité, troqué son nom contre celui d'Elias Troyanos, fréquenté les ateliers de Titien, et fait une carrière exceptionnelle sous le nom de Turquetto : le "Petit Turc", comme l'a surnommé Titien lui-même. Metin Arditi retrace le destin mouvementé de cet artiste, né juif en terre musulmane, nourri de foi chrétienne, qui fut traîné en justice pour hérésie…

 

 

 

 

 

22/08/2011

"Azincourt" de Bernard Cornwell

 

Azincourt, , Littérature, Livres

 

 

 

Nicholas Hook n’y croyait pas, pourtant il a survécu au terrible siège de Soissons. Il y a même sauvé la vie de la jolie Mélisande, menacée de viol par des soldats avinés. Ensemble, l’archer anglais et la jeune Française tentent de fuir les atrocités de la guerre. C’est oublier le roi Henri V, prêt à tout pour conquérir le trône de France, et le père de Mélisande, aristocrate arrogant et cruel qui préfère enfermer sa fille au couvent plutôt que de la partager avec un autre homme, à plus forte raison si celui-ci est anglais. Le sort de Nicholas et Mélisande, comme celui de la France et de l’Angleterre, se jouera à Azincourt, lors d’une bataille épique à l’issue si surprenante que Shakespeare lui-même en tira une pièce. 

 

10:00 Écrit par Boubayul dans Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : azincourt, littérature, livres |  Facebook |

16/08/2011

"Rien ne s'oppose à la nuit" de Delphine de Vigan

 

Rien ne s'oppose à la nuit, , Littérature, Livres

 

 

 

« La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire. La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du Verbe, et celui du silence. Le livre, peut-être, ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti. » Dans cette enquête éblouissante au cœur de la mémoire familiale, où les souvenirs les plus lumineux côtoient les secrets les plus enfouis, ce sont toutes nos vies, nos failles et nos propres blessures que Delphine de Vigan déroule avec force.

 

10/08/2011

"Kafka sur le rivage" de Haruki Murakami

 

Kafka sur le rivage, Haruki Murakami, Littérature, livres

 

 

 

« Un jour, tu tueras ton père de tes mains, et tu coucheras avec ta mère et ta sœur. » Le jour de ses quinze ans, Kafka Tamura fuit sa maison de Tokyo pour échapper à la prophétie paternelle, qu’il ressent comme un mécanisme à retardement enfoui dans ses gènes. Il se rend dans la ville de Takamatsu, sur la lointaine île de Shikoku, et trouve refuge dans une petite bibliothèque privée. Protégé par le bibliothécaire et son énigmatique directrice qui lui offrent contre toute attente un emploi et un toit, l’adolescent commence une nouvelle vie. Tout irait presque pour le mieux s’il n’apprenait l’assassinat de son père. Comment expliquer que ce dernier a eu lieu exactement le jour où il a perdu connaissance pendant quelques heures en rentrant de la bibliothèque et s’est réveillé dans l’enceinte d’un sanctuaire, avec son tee-shirt plein de sang ? Qu’a-t-il pu se passer pendant qu’il était évanoui ? A-t-il emprunté des circuits particuliers aux rêves pour assassiner son géniteur ? La responsabilité commence-t-elle avec le pouvoir de l’imagination ?

 

Tandis qu’il s’interroge, Kafka ignore qu’un vieil homme simple d’esprit, capable de parler aux chats et de faire chuter des poissons du ciel, a quitté Tokyo et se rapproche de lui comme s’il obéissait à un appel mystérieux. Le destin les entraîne tous deux dans une direction de plus en plus étrange…

 

 

01/08/2011

"Les cendres froides" de Valentin Musso

 

Valentin Musso, Les cendres froides, La ronde des innocents, Littérature, Livres

 

 

 

Après "La Ronde des innocents" paru l'an dernier, "Les cendres froides" est le second roman de l'écrivain français Valentin Musso, frère du célèbre Guillaume du même nom.

 

Valentin Musso, Les cendres froides, La ronde des innocents, Littérature, Livres

 

Sous le choc de ces images lourdes de sens, Aurélien compose le numéro de téléphone mentionné sur la bobine et rencontre Héloïse Tournier, une étudiante qui prépare une thèse sur les lebensborn.

 


Tous deux tenteront d'éclaircir le rôle joué par Abuelo au sein de ces anciennes maternités nazies ayant pratiqué la sélection raciale en vue d'offrir des enfants au Fuhrer.
Au même moment une octogénaire, Nicole Brachet, est retrouvée morte à son domicile. A la thèse initiale du home-jacking succède celle du meurtre...

 

 

 

" Je me rendais compte, avec une acuité nouvelle, que je ne savais presque rien de mon grand-père, de sa vie d'avant notre naissance du moins.
Nous n'avions jamais parlé de la Seconde Guerre Mondiale chez nous. J'ignore comment les choses se passent dans les autres familles : le silence est-il la réponse la plus fréquente aux questions de ceux qui n'ont pas connu cette période ?
Dissimule-t-il par pudeur des actions héroïques ou par honte des lâchetés ? Je savais simplement que mon grand-père possédait une carte de Combattant volontaire de la Résistance.
Mais je savais aussi que ces cartes avaient été distribuées jusque dans les années quatre-vingts, à une époque si éloignée des événements que ces attestations étaient pour le moins sujettes à caution.
Un simple bout de papier ne suffirait pas à annihiler ce que je venais de voir."

 



Le point fort de ce thriller est qu'il prend pour toile de fond un aspect un peu plus méconnu des pratiques nazies : les lebensborn. Créées à l'initiative de Gregor Ebner, médecin personnel d'Himmler et spécialiste de la sélection raciale, ces maternités furent installées dans les pays occupés par l'Allemagne durant les années 40. Elles abritaient bon nombre de femmes qui, ayant eu une aventure avec un SS et craignant de s'exposer au désaveu de leurs familles, étaient prises en charge et choyées tout au long de leur grossesse. En contrepartie, celles-ci acceptaient de confier ensuite leurs bébés en vue d'une adoption par des familles allemandes pure souche.

 


A partir de ce fait historique, Valentin Musso a construit une intrigue qui repose sur un lourd secret de famille que le héros principal, Aurélien Cochet, appuyé par une spécialiste des lebensborn, tente de percer malgré les nombreuses menaces et attaques qui pèsent sur lui et sa famille.

Au détour d'une double quête, historique et personnelle, l'auteur examine avec soin la difficulté de se construire en creux d'une histoire familiale sinueuse et l'impact psychologique que peut provoquer la découverte d'un secret dissimulé par plusieurs générations.
Bien documenté, ce roman nous en apprend davantage sur les dessous de la politique eugéniste nazie.

 

14/02/2011

Carlos Ruiz Záfon "Marina"

 

36084912_8138397.jpg

 

 

 

Oscar Drai, quinze ans, a disparu pendant une semaine du pensionnat où il est interne. Où est-il allé et que lui est-il arrivé ? Quand l'histoire commence, Oscar vagabonde à travers Barcelone. Attiré par une mystérieuse maison apparemment abandonnée, il pénètre à l'intérieur. Se croyant seul, il commence ses investigations. Alors qu'il est en train d'examiner une curieuse montre à gousset laissée sur une table, il se rend compte que quelqu'un l'observe. Terrorisé, il s'enfuit. En rentrant au pensionnat, il s'aperçoit ... Lire la suite qu'il a gardé la montre. Tenaillé par les remords, il retourne quelques jours plus tard dans la grande maison. Il y fait alors la connaissance de Marina, fille du propriétaire. Elle a son âge, de l'audace et une intelligence très vive. Elle entraîne son nouveau compagnon dans l'élucidation d'un mystère qui la tourmente : au coeur du plus vieux cimetière de Barcelone, une vieille femme voilée visite une tombe anonyme sur laquelle figure le dessin d'un papillon noir. Qui est-elle, et qui dort sous la pierre tombale ? En menant leur enquête, les deux adolescents franchissent les limites d'une propriété privée délaissée. Dans la serre qui la jouxte, des pantins en partie amputés de leurs membres pendent dans les airs. Soudain, ils descendent lentement et semblent s'animer. Une odeur pestilentielle envahit la serre... Sur le fronton, un papillon noir identique à celui de la tombe paraît contempler l'épouvantable scène.

Parcourant les plus effrayants endroits de Barcelone, s'égarant dans les entrailles de souterrains où vivent des créatures de cauchemar, s'enfonçant dans les coulisses d'un inquiétant théâtre désaffecté, Oscar et Marina réveillent les protagonistes d'une tragédie vieille de plusieurs décennies. La vengeance est en route, mue par une armée de fantômes, guidée par un savant de génie et une amoureuse désespérée. Entraînés dans la folie homicide de ces ombres tout droit sorties du passé, Oscar et Marina frôlent la mort. Pourtant, celle-ci les attaquera là où ils ne l'attendaient pas...

 

 

22/02/2010

Facebook, mes amis, mes amours ... Des emmerdes !

 

9782841865178

 

 

Facebook, MySpace, Skyblogs, Twitter… Les réseaux sociaux ont conquis la France à une vitesse record. Deux internautes sur trois s’y connectent régulièrement, alors que ces sites étaient encore inconnus il y a deux ans. Pas une semaine sans que les médias ne se fassent l’écho de ce succès… ou n’en rapportent les dérapages. Car par leur nature même, les réseaux sociaux mettent à mal la notion de vie privée.

 

Risques pour les mineurs, escroqueries, usurpations d’identité, utilisation commerciale de données privées… Olivier Levard et Delphine Soulas révèlent les dessous de Facebook et des autres réseaux. Comment ces sites ont-ils organisé leur ascension ? Qu’est-ce qui pousse les internautes à s’y mettre à nu au vu de tous ? Quels sont les risques de cette nouvelle transparence ? Comment Facebook et MySpace gagnent-ils de l’argent en vendant les profils des internautes ?

 

En interrogeant sociologues, avocats, policiers, psychanalystes, et bien sûr, les dirigeants de ces sites ainsi que ceux qui en ont été victimes, les auteurs nous dévoileront la face cachée des réseaux sociaux.  

Au sommaire :

- La fulgurante épopée

- Le grand déballage

- Dangers majeurs pour les mineurs

- Des réseaux pousse-au-crime

- Facebook, la balance ?

- Les marchands de profils

- Rendez-moi ma vie ! La résistance organisée

Extrait de ce livre :

« Entre prudence et paranoïa, chacun commence à se poser des questions, à commencer par celle-ci : faut-il avoir peur des réseaux sociaux ? Alors que quatre Français sur cinq disent s’en méfier, la menace est-elle réelle ? Avons-nous raison d’avoir peur pour nos enfants ou pour nous-mêmes ? Le danger n’est-il pas fantasmé, alimenté par les faits divers dont la presse aime faire ses choux gras ? Pour y répondre, il faut revenir à leur naissance. Comment les réseaux sociaux ont-ils organisé leur ascension ? Comment un site internet, qui a vu le jour dans les dortoirs de l’université de Harvard, a-t-il conquis le monde en moins de cinq ans ? Déjà, des voix s’élèvent contre la manière dont les réseaux sociaux « monétisent » leur audience en tirant profit des données de leurs membres, sans que ces derniers s’en alarment. Les réseaux sociaux ont réussi un exploit : la majorité des utilisateurs, dont nombre s’étaient insurgés en France contre la mise en place du fichier Edvige, leur livrent leurs données sur un plateau. Gratuitement, et sans prendre toujours les précautions adéquates. Après l’engouement, l’émergence des réseaux sociaux mérite qu’on réfléchisse à des solutions pour limiter leurs méfaits, pour que chacun ait conscience de ce qu’il y fait et des conséquences que peuvent avoir les informations qu’il donne. A ses amis, mais surtout à des personnes dont il n’a jamais entendu parler. Sans s’en rendre compte. »

 

23/11/2009

"Fille de rouge" de Isabelle Alonso

 

Isabelle Alonso

 

 

 

 

Septembre, la rentrée des classes. Pour Anne, le lycée marque le début d'une nouvelle aventure. La petite Espagnole pense enfin être comme ses camarades, mais c'est sans compter une nouvelle forme de rejet: si elle n'est plus l'étrangère, elle est la fille d'ouvrier, que les filles de notable regardent de haut. En digne héritière de Libertad, son indomptable mère courage, Anne répond â cette nouvelle injustice et se rebelle contre sa condition. A la broderie, elle ne s'intéressera pas. Ses règles, elle ne les aura pas. Et l'âge adulte, elle y échappera. Nostalgique, drôle et émouvant, Fille de rouge tisse le lien entre deux générations de femmes, le cœur au poing. 



 

20:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livres, isabelle alonso, fille de rouge |  Facebook |

16/11/2009

"La Promesse des Ténèbres" de Maxime Chattam

 

Chattam

 

 

 

 

New York Mégapole de tous les possibles, hiver 2000. De tous les excès. Où la verticalité des buildings s'oppose à celle des souterrains, toujours plus profonds, peuplés de SDF. Où des hommes se déguisent en vampires pour se repaître de la vie de leur partenaire. Où l'industrie pornographique underground se développe à une inquiétante vitesse. Où l'on vend la mort filmée en direct. 

La vie de Brady O’Donnel, journaliste indépendant, bascule le jour où il accepte de rencontrer une starlette de films X. Mais la jeune femme se tire une balle en pleine tête devant lui après avoir murmuré d’étranges mots. Brady s’enfuit. Sa femme, Annabel, flic à Brooklyn, se voit confier l’enquête sur ce qui pourrait être un homicide déguisé. Commence alors une course poursuite vers la vérité, une enquête qui va disséquer l’Homme dans ce qu’il a de plus primitif…


Portrait d’un couple confronté à ses démons, plongée dans le milieu du hard et des perversions les plus inattendues, une enquête où crime et sexualité sont indissociablement mêlés (les fans de la Trilogie y trouveront enfin la résolution de l’énigme de la disparition de Brady).



 

 

27/07/2009

"Que serais-je sans toi" de Guillaume Musso

 

Musso - Que serais-je sans toi

 

 

 

 

Gabrielle a deux hommes dans sa vie. L’un est son père, l’autre est son premier amour. L’un est un grand flic, l’autre est un célèbre voleur. Ils ont disparu depuis longtemps, laissant un vide immense dans son cœur. Le même jour, à la même heure, ils surgissent pour bouleverser sa vie. Ils se connaissent, ils se détestent, ils se sont lancés un défi mortel. Gabrielle refuse de choisir entre les deux, elle voudrait les préserver, les rapprocher, les aimer ensemble. Mais il y a des duels dont l’issue inéluctable est la mort. Sauf si…



 

17/05/2009

"Mangez-le si vous voulez" de Jean Teulé

 

Jean Teulé

 

 

Nul n’est à l’abri de l’abominable. Nous sommes tous capables du pire ! Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune périgourdin, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. C’est un jeune homme plaisant, aimable et intelligent. Il compte acheter une génisse pour une voisine indigente et trouver un couvreur pour réparer le toit de la grange d’un voisin sans ressources. Il veut également profiter de l’occasion pour promouvoir son projet d’assainissement des marais de la région. 


Il arrive à quatorze heures à l’entrée de la foire. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l’aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé. Comment une telle horreur est-elle possible ? Comment une population paisible (certes angoissée par la guerre contre l’Allemagne et sous la menace d’une sécheresse exceptionnelle) peut-elle être saisie en quelques minutes par une telle frénésie barbare ? Au prétexte d’une phrase mal comprise et d’une accusation d’espionnage totalement infondée, six cents personnes tout à fait ordinaires vont pendant deux heures se livrer aux pires atrocités. Rares sont celles qui tenteront de s’interposer. Le curé et quelques amis du jeune homme s’efforceront d’arracher la malheureuse victime des mains de ces furieux et seule Anna, une jeune fille amoureuse, risquera sa vie pour le sauver. 


Incapable de condamner six cents personnes d’un coup, la justice ne poursuivra qu’une vingtaine de meneurs. Quatre seront condamnés à mort, les autres seront envoyés aux travaux forcés. Au lendemain de ce crime abominable, les participants hébétés n’auront qu’une seule réponse : « Je ne sais pas ce qui m’a pris. » 


Avec une précision redoutable, Jean Teulé a reconstitué chaque étape de cet atroce chemin de croix qui constitue l’une des anecdotes les plus honteuses de l’Histoire du XIXe siècle en France. 

 


11/10/2007

Doris Lessing, Prix Nobel de littérature 2007

 

745199-911995

 

Doris Lessing, écrivaine britannique, aura 88 ans le 22 octobre prochain. En cadeau: un prix Nobel de Littérature en 2007 pour récompenser «la conteuse épique de l'expérience féminine, qui avec scepticisme, ardeur et une force visionnaire scrute une civilisation divisée», a indiqué dans un communiqué l'Académie suédoise des prix Nobel, ce jeudi 11 octobre.
«Ca fait trente ans que ça dure. J'ai remporté tous les prix en Europe, tous ces foutus prix, et j'en suis ravie. (Cette fois), c'est une suite royal», a-t-elle déclaré à la presse en arrivant en taxi devant sa maison de Cricklewood, dans le nord-ouest de Londres, ce même jour.

Doris Lessing, née Doris May Tayler, est une romancière britannique née le 22 octobre 1919 à Kermanshah en Perse.

Célèbre dès son premier livre Vaincue par la brousse (1950), auteur d'une d'une cinquantaine de livres, elle est très vite apparue comme un écrivain engagé, icône des causes marxiste, anticolonialiste, anti-apartheid ou encore féministe.

L'oeuvre de Doris Lessing est profondément autobiographique, s'inspirant notamment de son expérience africaine, de son enfance et de ses engagements sociaux et politiques. Les thèmes évoqués dans ses romans sont les conflits de cultures, les injustices raciales, la contradiction entre la conscience individuelle et le bien commun, la violence et les enfants. Elle aborde également des thèmes de science-fiction (Shikasta en 1981) ou des romans plus psychologiques (L'Eté avant la nuit).

Œuvres

  • Le Carnet d’or. Éd. originale Albin Michel, 1976. / Livre de poche, 1999. Prix Médicis étranger en 1976.
  • Les Enfants de la violence. Éd. originale Albin Michel, 1978/2000.
  • L’Écho lointain de l’orage. Éd. Albin Michel, 1979.
  • Nouvelles africaines. Éd. originale Albin Michel, 1980/2000/ Livre de Poche, 1990.
  • L’Été avant la nuit. Éd. originale Albin Michel, 1981. / Livre de poche, 1992.
  • Mémoires d’une survivante. Éd. originale Albin Michel, 1982. / Livre de Poche, 1996.
  • Les Chats en particulier. Éd. originale Albin Michel, 1984. / Livre de poche, 2000.
  • Journal d’une voisine. Éd. Albin Michel, 1985.
  • Les Carnets de Jane Sommers. Éd. originale Albin Michel 1985. / Livre de poche, 1996.
  • La Terroriste. Éd. originale Albin Michel, 1986. / Livre de Poche, 1997.
  • Le Vent emporte nos paroles. Éd. originale Albin Michel, 1987/2000.
  • La Descente aux enfers. Éd. Albin Michel, 1988.
  • La Madone noire. Éd. Albin Michel, 1988.
  • Le Cinquième Enfant. Éd. originale Albin Michel, 1990/2000/ Livre de Poche, 1993.
  • L’Habitude d’aimer. Éd. originale Albin Michel, 1992. / Livre de Poche, 1994.
  • Notre amie Judith. Éd. originale Albin Michel, 1993/2000/ Livre de poche, 1995.
  • Rire d’Afrique. Éd. originale Albin Michel, 1993/2000.
  • Dans ma peau. Éd. Livre de Poche, 1997.
  • L’Amour encore. Éd. Livre de Poche, 1998. / Albin Michel, 2000.
  • Vaincue par la brousse. Éd. 10/18, 1999.
  • L’Ecclésiaste. Éd. Mille et une nuits, 2000.
  • Nouvelles de Londres. Éd. originale Albin Michel, 2000. / Livre de poche, 2002.
  • La Marche dans l’ombre. Éd. originale Albin Michel, 2000. / Livre de poche, 2001.
  • Mara et Dan. Éd. Flammarion, 2001.
  • Le Monde de Ben. Éd. Flammarion, 2001.
  • Shikasta. Éd. Le Seuil.
  • Un Homme et deux femmes. Éd. 10/18.
  • Mariages entre les zones 3, 4 et 5. Éd. Le Seuil.
  • Les grand-mères, Ed. Flammarion, 2005
  • Un enfant de l'amour, Ed. Flammarion, 2007

 

14/06/2007

"Le dernier Templier" de Raymond Khoury

dyn001_original_200_312_jpeg_58330_c8939dd9bdebf691d5669760a6fb1bfc

 

Résumé du livre

Grande soirée de vernissage au Metropolitan Museum de New York, où sont présentés les fabuleux trésors du Vatican. Soudain, chevauchant de front, quatre cavaliers en costume de Templiers sèment l'apocalypse parmi les robes longues et les smokings. En quelques minutes, l'exposition vire au carnage. Réfugiée derrière une vitrine, Tess, une brillante archéologue, assiste au pillage. Très vite, elle a le sentiment que ces cavaliers, qui ont disparu dans les ténèbres de Central Park, loin d'être de simples criminels, ont un lien avec la véritable histoire des Templiers. Seul Sean Reilly, un agent du FBI, fait confiance à l'intuition de la jeune femme. Ensemble, ils vont enquêter sur le mystère des Templiers. Ces moines-soldats ne détenaient-ils pas un secret qui, dévoilé, aurait pu faire chuter le Vatican, l'Eglise et la chrétienté tout entière ? Tess et Reilly n'auront que quelques jours pour découvrir ce secret avant que d'autres ne s'en emparent... La puissance du premier roman de Raymond Khoury naît de la confrontation entre une enquête en état d'urgence et la force de l'Histoire. Déjà plus de trois millions de lecteurs dans le monde ont été fascinés par ce roman au souffle rare, où le mystique rejoint le mystérieux.

Un rythme percutant tout d'abord puis qui s'essouffle au fil des pages. 
Au milieu du flot d'avatars du Da Vinci Code, voici un livre intéressant avec toutes les ficelles du genre, à savoir les templiers, les cathares, des meurtres mystérieux. L'ombre d'un secret colossal derrière lequel tout le monde court, et qui pourrait chambouler toute notre civilisation, un secret touchant Jésus Christ, vous tient en haleine, suivant un rythme percutant qui s'essoufle au fil des pages, jusqu'aux toutes dernières pages même si quelques péripéties sont un peu trop rocambolesques.

22/05/2007

"Forteresse digitale" de Dan Brown

544129830_L

Résumé du livre

Salué comme le techno-thriller le plus réaliste et le plus captivant de ces dernières décennies, le premier roman de Dan Brown dépeint la limite incertaine entre la défense des libertés individuelles et les exigences de la sécurité nationale. A la National Security Agency, l'incroyable se produit. Translir, le puissant ordinateur de décryptage, ne parvient pas à déchiffrer un nouveau code. Appelée à la rescousse, Susan Fletcher, la belle et brillante cryptanalyste en chef, comprend qu'une terrible menace pèse sur tous les échelons du pouvoir. LA NSA est prise en otage par l'inventeur du cryptage inviolable qui, s'il était mis sur le marché, pulvériserait tout le système du renseignement américain ! Emportée dans un tourbillon de secrets et de faux-semblants, Susan se bat pour protéger son pays et sortir l'agence de ce piège. Bientôt trahie par tous, c'est sa propre vie qu'elle devra défendre ainsi que celle de l'homme qu'elle aime.

 

Comme tous les livres de Dan Brown, ce roman rythmé, simple d'accès est un livre à lire pour se détendre, rien de plus. A l'instar du Da Vinci Code, "Forteresse digitale" est fait pour passer un bon moment avec une intrigue prenante ou satisfaire le désir de se changer les idées avec un roman pas trop mal écrit. Rien de plus!

17:09 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dan brown, forteresse digitale, livres |  Facebook |

20/05/2007

"Les enfants de la liberté" de Marc Levy

590597844_L

 

Résumé du livre

"Jeannot,
Tu leur diras de raconter notre histoire, dans leur monde libre. Que nous nous sommes battus pour eux. Tu leur apprendras que rien ne compte plus sur cette terre que cette putain de liberté capable de se soumettre au plus offrant. Tu leur diras aussi que cette garnde salope aime toujours l'amour des hommes, et que toujours elle échappera à ceux qui veulent l'emprisonner, qu'elle ira toujours donner la victoire à celui qui la respecte sans jamais espérer la garder dans son lit. Dis-leur Jeannot, dis-leur de raconter tout cela de ma part, avec leurs mots à eux, ceux de leur époque. Les miens ne sont faits que des accents de mon pays, du sang que j'ai dans la bouche et sur les mains."

Dans le sud de la France en 1943. Des résistants forment un réseau. Ils abattent des collabos et des officiers allemands en représailles de l'exécution des leurs. Mais ces résistants qui se battent pour la France ne sont même pas tous français. Pire. Ils n'ont même pas vingt ans. Ils ne connaîtront que la peur et la faim. De rares joies. Peut-être l'Amour. La mort sûrement. De près. De trop près.

Marc Levy nous emmène dans un passé pas si lointain que certains voudraient oublier et prend un virage dans sa carrière d'auteur par rapport à ses ouvrages précédents. Il garde son style mais le thème de la décision face à l'oppression est traité de manière efficace, redoutable. Ce livre, à lire absolument, est un véritable hymne à la liberté, à l'humanisme.

 

"Allez France" de Janine Boissard

571751048_L

 

Résumé du livre

Dans le petit monde de France, il y a deux maisons. Chez papa, un demi-frère encombrant, chez maman, des amoureux avec qui ça ne se passe pas vraiment bien. Il y a aussi ses grands-parents, très présents du côté paternel ; et puis ce grand père inconnu qu'elle rêve de connaître et dont personne ne veut lui parler. Et il y a l'école, les copains de sa classe de CM1 - la plus remuante de l'école. Et enfin il y a Hugo Victor, le maître de France. Grâce à lui, elle apprendra qu'ensemble en est plus forts pour affronter les montagnes russes d'une vie d'enfant, et transformer petits ou gros chagrins en éclats de rire, et questions sans réponse en promesses...

 

Janine Boissard, l'une des romancières françaises les plus populaires, nous emmène dans les aventures d'une petite fille d'aujourd'hui qui fait les expériences de beaucoup d'enfants de notre société : la famille recomposée, la rencontre de différentes cultures, la sensibilisation à l'alimentation correcte, l'écologie, les bons et les méchants, la vie cabossée par les sentiments et les absences humaines. France a son franc parler et ressemble à s'y méprendre à Cécile de "L'Esprit de famille", version années 2000. Découvrez-la dans sa gaieté, sa tendresse, son émotion, sa fraîcheur déjà mature.

 

16:27 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : allez france, livres, janine boissard |  Facebook |