07/02/2008

Faussaire

 

18774804_w434_h578_q80

En 1971, Clifford Irving devint l'homme le plus célèbre de son temps pour avoir accompli un exploit extraordinaire. Alors que tout le monde en rêvait sans jamais y parvenir, ce modeste auteur avait obtenu les confidences du multimilliardaire Howard Hughes, qui vivait reclus après une vie d'excentricités. Tout à coup, le géant du cinéma et de l'aviation, ce séducteur désormais enfermé chez lui sans aucun contact avec l'extérieur, avait livré les secrets de sa vie. Le document était à la mesure de la légende de Hughes et les éditeurs se déchaînèrent pour s'offrir le manuscrit. Irving récolta richesse et renommée. Le seul problème, c'est qu'il n'avait même jamais rencontré Hughes et qu'il avait tout inventé... Embarqué dans un mensonge qui devint chaque jour plus complexe, Irving osa tout devant une industrie, des médias et un public tellement avides d'une histoire rocambolesque qu'ils avalèrent toute l'affaire. Aussi incroyable qu'authentique, voici la saga de cet homme qui trompa le monde entier et provoqua des remous jusqu'au sommet de l'Etat avec l'un des plus grands faux de l'Histoire...

Réalisé par Lasse Hallström, avec Richard Gere, Marcia Gay Harden, Alfred Molina  

L'histoire est incroyablement maîtrisée, le scénario monte en puissance au fur et à mesure et nous captive complétement. On plonge dans les tourments du héros et on s'imprègne de son esprit troublé. La manière dont il avance est jubilatoire à suivre. Ce film est pourtant très calme, sans la moindre action, mais on y est suspendu du début à la fin. Déjà l'histoire atypique de ce personnage véridique (C.Irving) vaut le détour. Le jeu de Richard Gere donne plaisir à voir.

 


Faussaire
envoyé par gotti57

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : films, faussaire |  Facebook |