16/10/2007

Brillante Europe

 

Couronne-de Marie-de-Bourgogne_redimensionner

Dans le cadre d'Europalia, Europe

Brillante Europe est une exposition de bijoux qui, ayant jadis appartenu à des monarques et à des membres de la grande noblesse, ont marqué l’histoire. Ils témoignent de l’importance que les souverains européens accordaient à leur apparat. Ce souci de beauté et de prestige n’a pas été sans déteindre sur les relations que les hommes et les femmes de pouvoir ont entretenues au cours de l’histoire. Les joyaux revêtent une symbolique considérable. Dans une Europe où, à travers les siècles, les diverses dynasties régnantes n’ont cessé de se lier les unes aux autres, ils étaient une marque de prestige, de richesse et de puissance. Les règles rigoureuses autorisant leur port, selon le rang ou les circonstances, témoignent par ailleurs de la sophistication des codes entretenus entre ces dynasties, au Portugal autant qu’en Suède, au Royaume-Uni autant que dans l’empire austro-hongrois. Ces bijoux d'exception seront entourés de peintures, de miniatures, de gravures ou d’accessoires tels que les boîtes destinées à les protéger ou d’autres objets chers à leurs propriétaires. À leur tour, ces œuvres illustrent un peu l'histoire d’un style européen tel qu’il s’est partagé au sommet.BruxellesDu 24 octobre 2007 au 17 février 2008 Espace Culturel ING Place Royale 6 à 1000 Bruxelles

 

mfile0744_redimensionner

mfile0745_redimensionner

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : exposition, europalia, brillante europe |  Facebook |

05/10/2007

Agorafolly – Parcours d'artistes

 

AG 01

Dans le cadre de Europalia, Europe

Agorafolly a l’ambition de faire vivre 27 places du cœur de Bruxelles et d’en faire des lieux de rencontre autour de l’art contemporain. L’occasion est ainsi donnée à 27 jeunes talents (un par Etat membre) de créer, dans un espace qui leur a été attribué à Bruxelles, une œuvre symbolisant leur vision de l’Europe de demain.De tous temps, places et marchés ont été des endroits de rassemblement importants sur le continent européen. Marchands, artistes ou troubadours s'y retrouvaient, faisant de ces lieux de véritables plateformes d'échanges sociaux et commerciaux.  Avec Agorafolly, europalia.europa tentera de rendre aux places ce rôle séculaire et d’en faire des lieux de rapprochements publics ou familiaux autour de l'art contemporain.Le parcours Agorafolly se tiendra d'octobre à décembre 2007 et sera accompagné d'un audioguide. Un guide gratuit sera également mis à disposition des visiteurs. La jeune photographe Ine Van Coillie, est allée de place en place, avec chacun des artistes, pour réaliser leurs portraits au moment où ils découvraient les espaces qui leur étaient décernés. Ces magnifiques portraits des jeunes artistes seront exposés pendant la durée d’Agorafolly, à proximité de leurs œuvres respectives.  Un deuxième volet de ce parcours sera abrité par la Centrale électrique (Ville de Bruxelles). Contrairement aux œuvres créées pour les places de Bruxelles, les mêmes artistes présenteront ici une œuvre reflétant l’identité de leur pays d’origine, illustrant par là la diversité des cultures à l’intérieur de l’Europe.BruxellesDu 13 octobre au 09 décembre 2007
Lieux divers Agorafolly inside 
Du 13 octobre 2007 au 13 janvier 2008
La Centrale électrique
Place Sainte-Catherine 44
1000 Bruxelles 

 

 

 

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europalia, agorafolly, expositions |  Facebook |

04/10/2007

Tous les chemins mènent à Rome

Tous les chemins mènent à Rome - Voyages d'artistes du XVIe au XIXe siècle

(Dans le cadre d'Europalia, Europe)

 

ROM 07

Vivante et originale, l’exposition Tous les chemins mènent à Rome rassemble les récits d’illustres peintres, écrivains et philosophes tels que Montaigne, Erasme, Goethe, Stendhal, Balzac, Chateaubriand, Alexandre Dumas, qui traversèrent l’Europe pour se rendre principalement en Italie. Les routes, les haltes, les auberges, la diversité des monnaies, les conditions et déplacements parfois difficiles et surprenants, les bonnes et les mauvaises rencontres des voyageurs seront illustrés par les propos des uns et les peintures des autres, tels que Girodet, Fragonard, Joseph Vernet, Hubert Robert, Jan Both, Johannes Lingelbach, Michaël Sweerts, Salomon Van Ruysdael, Nicolas Tournier, ou Jacques Volaire. Divers objets liés au voyage viendront soutenir ces témoignages. Accompagnée d'un catalogue largement illustré, édité par le Fonds Mercator, l’exposition présente un regard nouveau sur l’art. Véritable dialogue entre art et histoire.Du 10 octobre 2007  au 26 janvier 2008 Musée d'IxellesRue Jean Van Volsem 711050 Bruxelles 

ROM 01


ROM 06

ROM 03

ROM 04

ROM 05

 

ROM 08

ROM 09

 

 

03/10/2007

Le Grand Atelier, Chemins de l'art en Europe

 

GA 01

Dans le cadre de Europalia, Europa  Bien avant de s’affirmer comme une entité politique, l’Europe s’est distinguée par une intense circulation des personnes et des biens. Malgré les guerres et les conflits, cet échange d’idées, de biens et d’innovations a créé des liens durables entre les communautés humaines, de la Méditerranée à la Baltique, de l’Atlantique à l’Oural.

Nous oublions souvent que les artistes, les oeuvres d’art et même les riches amateurs cherchant à satisfaire leur appétit du beau empruntaient également les routes commerciales et les voies navigables. C’est donc à travers les oeuvres du passé, même modestes, que nous pouvons mesurer et apprécier cet espace européen de l’art et de la pensée, qui existait déjà à l’aube du Moyen Age.

L’exposition illustrera par de nombreuses oeuvres, remarquables et souvent spectaculaires, plusieurs aspects particulièrement éloquents de cette circulation artistique et des différentes formes qu’elle a prises au cours d’une longue période de l’histoire de l’art (du Ve au XVIIIe siècle). Elle réunira quelque 350 oeuvres, provenant d’une bonne centaine de collections européennes.

L’ensemble des pays de l’Union européenne a contribué à cette exposition intitulée Le Grand Atelier par un ensemble de 250 oeuvres prêtées par plus de 120 musées.

Pourquoi Le Grand Atelier? Un atelier d’artiste, c’est un espace mental en même temps qu’un espace artisanal, où l’idée de l’artiste devient marbre, ou pigment de couleurs, ou dessin gravé dans le cuivre. L’atelier, c’est un lieu où le métier du peintre ou du sculpteur ou de l’ébéniste s’enseigne par l’exemple. Où les compagnons et les apprentis s’élèvent peu à peu à la hauteur de leur maître, d’où part la réputation d’un nom, relayée alors par des imitateurs, parfois remarquables, ou par des amateurs passionnés.
 

Du 5 octobre 2007 au 20 janvier 2008 - Palais des Beaux-Arts - Bruxelles


GA 02 

GA 03

GA 04

GA 05

GA 06

GA 07

GA 08

GA 09