15/06/2011

Couleur café 2011

 

Capture.JPG

 

 

C'est un tour du monde musical que nous vous proposons avec comme destinations le hip hop d'Afrique, d'Europe et des Amériques, le reggae des USA et de France, la cumbia de Colombie et le dancehall de Jamaïque pour la 22ème édition de Couleur Café, qui se déroulera du 24 au 26 juin 2011 à Tour & Taxis.

Il est loin le temps où Couleur Café entassait ses souks, ses restos et ses musicos dans les Halles de Schaerbeek, les anciennes halles maraîchères situées en plein coeur de Bruxelles et désormais reconverties en centre culturel européen...

 

Un festival typiquement bruxellois

 

Ancré dans la ville, Couleur Café se nourrit des brassages culturels qui forment Bruxelles et les grandes métropoles en général. Couleur Café, c'est un peu un "Schengen" culturel à l'échelle planétaire, une abolition des frontières pour une libre circulation des influences musicales. Un festival urbain où se côtoient sans complexe les légendes à l'origine des grands courants musicaux du XXe et ceux qui aujourd'hui en réinventent les règles à coup de "crossovers".

 

Edition 2011

 

Tiken Jah Fakoly est impatient de retrouver son public belge à Couleur Café, où il s'était produit en 2005 et 2008. L'artiste phare du roots reggae Africain est fort attendu par notre public, comme démontré dans notre enquête facebook de novembre 2010. Il mettra sans aucun doute le feu sur la scène Titan !

 

Concerts

 

Couleur Café c'est une fraîche cascade d'éclectismes avec de grands noms et de nombreuses bonnes découvertes pour les aventuriers de musique. A chacun son parcours !
Funk, soul et pop fans vont trouver leur goût avec Seal, Janelle Monáe, Puggy, Arsenal, Yael Naim, Irma, Absynthe Minded, ou Wild Boar & Bull Brass Band.
Celui qui aime le reggae, le ragga et le dub a un choix luxueux entre Ziggy Marley, Tiken Jah Fakoly, Patrice, Selah Sue, Dub Inc, Alborosie, SOJA, Ziggi Recado, Ghostpoet, Almamegretta, Raggasonic et Jammin Troopers.
Les amateurs de hip-hop peuvent se délecter avec IAM, Method Man & Redman, DJ Shadow, Hocus Pocus, Blitz the Ambassador, Keny Arkana et notre artiste Wanted! Gloria & Brzzvll.
Pour les afficionados de tous les rythmes latino, le festival propose Calle 13, Sergent Garcia, Ojos de Brujo, Suarez, Zule Max, Los Callejeros et Buenas Ondas.
Le parcours afro world mène de Seun Kuti & Egypt 80, Smod et Sayon Bamba à la grande création live « Congotronics Vs. Rockers ».
Les balkan beats sont assurés par Band of Gypsies 2 (le choc musical entre Kocani Orkestar et Taraf de Haidouks), Merdan Taplak (live) et Antwerp Gipsy Ska Orchestra.
Ceux qui viennent pour danser pourront suivre Kid Koala et DJ Shadow, mais aussi les 9 DJ Wanted! qui se produiront dans le Dance Club le soir, et dans les nouvelles Dance Caravanes, disséminées sur le site.

 

 

Capture2.JPG

04/07/2010

Tour de France 2010 : Rotterdam-Bruxelles

 

4 juillet 2010

 

CARTE

 

 

Bruxelles, ville des "zinnekes" est la ville étrangère qui a le plus souvent accueilli le Tour, venu en voisin à onze reprises par le passé. La Grande Boucle, qui avait eu le plaisir de partir de Bruxelles en 1958, année de l’Exposition universelle, n’y était cependant plus revenue depuis 18 ans. Voilà donc un retour bienvenu.

 

Voyons un peu le Bruxelles insolite pour changer du tourisme habituel :

·         Savez-vous que nous avons des faucons à Bruxelles : Depuis quelques années, c’est devenu une habitude : le même couple de faucons pèlerins a choisi l’une des tours de la cathédrale Saint-Michel et Gudule pour y élever ses jeunes.

 

·         Dîner dans une cabane en bois perchée sur un arbre à 5 mètres de hauteur, ça vous dirait ? Exceptionnel pour un tête-à-tête amoureux ou pour tout événement particulier pour deux ou quatre personnes. Car «La Cabane du Fou», à Uccle, c’est quarante mètres carrés de bonheur et d’intimité

 

·         Voyager au cœur de la plus grande galerie d'art souterraine, c’est possible grâce au métro (www.stib.be).

 

·         Depuis deux ans, les rues et les places de Bruxelles sont rebaptisées au nom de héros de bande dessinée durant chaque Quinzaine BD. Ces plaques sont vendues aux enchères, et les fonds récoltés seront remis à l’association Le Huitième Jour qui œuvre pour les jeunes adultes trisomiques et handicapés mentaux.

 

·         Recyclart, on aime ou on aime pas mais ça ne se rate pas. Une gare encore en fonction transformée en lieu culturel c’est pas courant. Punk et skaters, artistes fous et autres addicts de sons éléctro s’y sentent en tout cas comme à la maison.

 

·         Voir des T-Rex au cœur de Bruxelles : Avec plus de trente squelettes complets (originaux et moulages) et de nombreux fragments de dinosaures (dont quelques crânes authentiques), la nouvelle galerie des dinosaures du Muséum des Sciences naturelles est bien la plus grande exposition de dinosaures d’Europe. Parmi les vedettes, vous pouvez observer Iguanodons, Diplodocus, Tyrannosaurus rex, Stegosaurus, Triceratops, Maiasaura, Cryolophosaurus…

 

·         Un vignoble à Bruxelles : Depuis une dizaine d'années, un lieu secret détient une denrée rare pour telle région. C'est la commune d'Uccle qui abrite cet îlot protégé de 4 ares dont les précieux fruits font une cuvée des plus originales. Située sur une pente idéalement orientée, le choix de l'emplacement tend à prouver qu'il y eut au moyen-âge de telles cultures sur ce sol.

 

·         Avoir un « Caprice des Dieux » qui ne soit pas un fromage, c’est aussi typique de Bruxelles. Il s’agit du Parlement européen en raison de sa forme ovale qui rappelle les boîtes du fromage du même nom.

 

Magritte et Manneken-Pis (le petit Julien), antiquités et marché aux puces quotidien, bandes dessinées grandeur nature sur les façades, chocolat à chaque détour de rue, caricoles et impasses pittoresques, etc, cette ville cosmopolite et gourmande vit “à sa mode” et s’exprime dans un style bien à elle : tantôt frondeur et espiègle, tantôt réfléchi et posé, mais dans tous les cas toujours très sympathique.

 

 

78925636_8fyysHEB

 

Ric Hochet

 

 

plaque_bd

 

Tiré de la bande dessinée "Tintin"

 

22337535_Moulin2

 

 

Nous aussi, nous avons notre moulin "Hof ter Musschen"

 

 

99727140_tXBd7nA6_080296

 

 

Chez Toone (représentations de marionnettes en bruxellois)

 

105400614_1kXzQYjP_080621

 

Ruelle typique du centre ville

 

 

Chocolate fountain

 

Chocolat en fontaine ou ....

 

 

105400601_vrBYoyyw_080612

 

... sous forme de pralines!

 

 

de la mancha

 

Je crois qu'ils se sont trompés de pays!

 

 

Marché aux puces sur la place des halles

 

 

Marché aux puces sur la Place du Jeu de balle (tous les jours)

 

 

Mme Chapeau

 

 

Madame Chapeau

 

 

Recyclart

 

Recyclart

 

 

Manneken Pis

 

Le petit Julien

  

 

 

 

09:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruxelles, tour de france 2010 |  Facebook |

09/06/2008

Sufi Night : une nuit d'extase !

 

Sufi 01

 

Sufi 02

 

Sufi 03
 



 

Les plus grandes voix du soufisme du Proche-Orient réunies en une même soirée: Nour Al-Din Khoarshid, l'un des récitants du Coran les plus respectés de Syrie ; Sheikh Taha, certainement le plus célèbre munsheed (chanteur religieux) d'Égypte ; la confrérie féminine de de Chefchaouen (au nord ouest du Maroc) ; ainsi que des ensembles réputés du Pakistan et du Tadjikistan. Dimension mystique de l'Islam, le soufisme se manifeste à travers la poésie, le chant et la danse, jusqu'à provoquer un sentiment puissant de désir de Dieu (wajd). Programme 19:00 - Chants en langue ourdou inspirés par la poésie d'Eqbal LahouriMassoumeh (Pakistan)Ensemble Akhawat el Fane el Assil (Maroc) 20:30 - Chants inspirés par la poésie de Jalal Al Din RumiAqnazar Alavatov (Tadjikistan)Chants et danses soufies des derviches mamlawiyyaEnsemble Nour Al-Din Khoarshid de la Grande mosquée de Damas (Syrie)Salah al-Moussawy calligraphie 22:00 - Cérémonie dhikr et poésies chantées de Umar Ibn Al-Farid dans la tradition soufie de Louxor

Sheikh Taha et son ensemble (Égypte)

Massoumeh – PakistanGhazal et kâfiAgée de 22 ans, Massoumeh est originaire du Cachemire Pakistanais. Brillante étudiante en médecine, elle est une des rares jeunes femmes pakistanaises à interpréter des ghazal, forme poétique iranienne à l'origine (XIIIe siècle) et des kâfi, poèmes d'amour mystiques empruntant leurs images aux romances populaires, répertoires traditionnellement réservées aux hommes. Ensemble Akhawat el Fane el Assil – MarocDirection : Rhoum el BakkaliHadra ChefchaouniaLa hadra est un rituel qui se pratique dans le contexte spirituel des assemblées des confréries religieuses rattachées au soufisme. Elle comporte des invocations, des louanges et des prières chantées, dont la finalité est de parvenir à un certain état d'extase (wajd). Cet art se manifeste aujourd'hui notamment lors des moussem, les anniversaires et les festivités, et spécialement celui du Mouloud, l'anniversaire de la naissance du Prophète Mohammed. Aqnazar Alavatov - Traditions du Badakhchan (Tadjikistan)Voix et tanbur pamiriÀ son répertoire figurent les maddah - des chants religieux qui peuvent incarner le pouvoir spirituel connu sous le nom de baraka, des lamentations appelées falak, à l'accompagnement très simple, et des chants populaires traditionnels, les khalqi.  Ensemble Nour al-din Khoarshid - grande mosquée de Damas – SyrieChants et danses soufis des derviches accompagnés par la projection des calligraphies de Salah al-MoussawyInitié, dès l'âge de cinq ans, par son père, le cheikh Abou al-Nour, au rituel mystique musulman, Nour al-din Khoarshid est tenu aussi, en son pays, pour un des plus grands récitants du Coran. Sa grande maîtrise de la récitation coranique lui permet de maîtriser parfaitement l'inshad (chant religieux). La voix profonde et céleste de Nour al-din s'accompagnant uniquement de daf (percussion), elle semble se matérialiser par la présence presque métaphysique des derviches tourneurs. Sheikh Taha et son ensemble soufi de Louxor - Haute-EgypteSheikh Taha, jeune sheikh au mode de vie mystique, vit seul dans une petite zawiya (confrérie) à quelques kilomètres de Louxor. Lorsqu'il chante, son visage resplendit et respire l'harmonie. Sheikh Taha possède l'apanage parfait de l'homme saint : il est affable et poli, dans le sens arabe du terme « adab » qui signifie « bien se comporter avec son entourage ».

Le jeudi 26 juin 2008 à 19H00 au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles

 

 

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sufi night, bruxelles |  Facebook |

24/05/2008

La Zinneke Parade se jette à l'eau le 31 mai 2008!

 

 

ZIN 00

 

 

Zinneke est un projet de ville qui vit !

Pendant deux ans, Zinneke construit d’intenses collaborations entre habitants, associations, écoles et artistes issus de différents quartiers de Bruxelles et d’ailleurs. C’est un projet social et artistique qui invite tout un chacun à développer sa créativité et à partager des imaginaires.

ZIN 01

La Zinneke Parade en est le moment phare C’est une création participative qui permet à tous d’expérimenter le vivre ensemble dans une ville au 21e siècle, une ville peuplée de Zinnekes qui est fière de ce mélange de racines. C’est aussi et avant tout une fête 100 % humaine, sans amplification ni moteurs.

L’édition 2008 de la Zinneke Parade est constituée de plus de 20 Zinnodes.

Une Zinnode est un cortège multidisciplinaire constitué de plusieurs partenaires et composé d’environ 100 personnes. Chaque Zinnode raconte une histoire.Le projet Zinneke est une vaste création où chacun peut trouver sa place, peut jouer un rôle, grand ou petit. 

 

ZIN 02

 

 

Pourquoi “Zinneke” ?

Zinneke désigne en bruxellois à la fois la petite Senne, la rivière qui contournait Bruxelles pour éviter des inondations et un chien bâtard qui parfois terminait son existence dans la Senne. Par extention, le Zinneke est celui qui a des origines multiples, symbole du caractère cosmopolite et multiculturel de Bruxelles. 

 

 

ZIN 03

 

ZIN 04

 

ZIN 05

 

ZIN 06

 

ZIN 07

 

ZIN 08

 

ZIN 09

 

 

16:29 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruxelles, zinneke parade 2008 |  Facebook |

02/02/2008

"Star Wars The Exhibition" à Bruxelles

 

Darth Vader

Après avoir attiré plus d'un million de visiteurs à Paris, Londres et Lisbonne, l'exposition Star Wars posera ses valises du 16 février au 1er juin 2008 à Bruxelles, dans les bâtiments de Tour & Taxis. Costumes, éléments de décor, maquettes, vaisseaux spatiaux... Plus de 280 objets utilisés dans les six films mythiques de la double trilogie Star Wars seront présentés au public belge.

Amidala 1

 

L'exposition, conçue pour tenir en haleine la curiosité du visiteur qui est également invité à se plonger personnellement dans les films, se veut un embarquement immédiat dans l'univers créatif de Georges Lucas. La visite s'articule autour des douze planètes sur lesquelles se déroule l'histoire de Star Wars et permet ainsi de découvrir les effets spéciaux mis en oeuvre par l'équipe des films, notamment à travers le documentaire "30 years of Visual Effects.

Yoda 1

 

L'exposition de la saga intergalactique n'en reste pas moins extrêmement attractive et devrait ravir de nombreux fans inconditionnels, tout comme le grand public avide de retrouver les aventures et le monde de Luke Skywalker, Dark Vador, Yoda ou encore Princesse Leia.

"Star Wars, the exhibition", du 16 février au 1er juin 2008, Tour & Taxis, Bruxelles.

Informations : www.starwars-theexhibition.com

 

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : star wars the exhibition, bruxelles |  Facebook |

14/12/2007

Plaisirs d'hiver 2007 à Bruxelles

 

2006winterpret

 

Le marché des traditions de Noël. Un lieu magnifique, une ambiance raffinée. Comment mieux retrouver l'esprit de Noël en Europe et ailleurs? Les multiples échoppes présentent les productions artisanales les plus typiques, depuis les santons de Provence jusqu'aux couronnes d'Avent d'Autriche, de Suisse ou d'Irlande. Les panetones italiens se marient au Glühwein allemand ou au glögg scandinave, sans oublier le célèbre Christmas pudding anglais. D'autres spécialités venues des Amériques viennent compléter les saveurs et les talents dont chacun voudra enrichir ces moments privilégiés. Tout cela au son d'une musique choisie, avec les prestations spéciales de groupes folkloriques pendant les week-ends. Sapin géant au centre de la place. Cette année, l'invitée d'honneur sera l'Ile de la Réunion.

01



Le marché de Noël, la patinoire, la crèche, le sapin de Noël, la Grande Roue ou encore les manèges enchanteurs constitueront les haltes incontournables d'un parcours-illuminé. "Les Nuits Electrabel" se dérouleront sur la Grand-Place. Sur l'Hôtel de Ville, vous assisterez toutes les demi-heures à un magnifique spectacle de son et lumière.

02
 

03
 

04
 

05
 

Jusqu'au 1er janvier 2008


http://www.plaisirsdhiver.be

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : plaisirs d hiver 2007, bruxelles |  Facebook |

29/08/2007

Vienne - Bruxelles. Architectures et décorations

 

VB 01

À la fin du XIXe siècle, les échanges culturels et artistiques sont particulièrement intenses et féconds entre Bruxelles, Vienne, Paris, Londres et Berlin. En 1897, l'architecte autrichien Otto Wagner, un des futurs pères de la Sécession Viennoise, visite Bruxelles et découvre l'Art Nouveau belge et notamment le style géométrique de Paul Hankar, lui-même influencé par l'art japonais. En 1902, à l'Exposition des arts décoratifs de Turin, Léon Sneyers, élève de Paul Hankar, visite la section viennoise. Plus qu'une découverte, c'est le chemin de Damas du jeune architecte qui décide du jour au lendemain de promouvoir exclusivement à Bruxelles le style Sécession. Sneyers ouvre bientôt un magasin, rue de Namur, à l'enseigne de " L'Intérieur ". On y trouve des objets, tissus, pièces d'ameublements importés d'Autriche. Lui-même crée des motifs décoratifs, des affiches, des publicités inspirés directement des réalisations de la Sécession.La construction du Palais Stoclet, de 1905 à 1911, va donner une impulsion décisive au prosélytisme de Sneyers. Le palais est l'œuvre de l'architecte autrichien Joseph Hoffmann (1870-1956) et réalisé à la demande d'Adolphe Stoclet, un ingénieur belge qui avait séjourné à Vienne lors de la construction de la ligne de chemin de fer Vienne-Aspan. Cette maison-palais est entièrement aménagée par les Wiener Werkstätte, ateliers artisanaux créés par Hoffmann et Koloman Moser qui produisent des meubles, des objets décoratifs et des ferronneries dans un style géométrique et linéaire. Gustav Klimt est l'auteur des fresques de la salle à manger.Un jeune architecte français Robert Mallet-Stevens, neveu d'Adolphe Stoclet, subit l'influence de cette maison et s'en inspire pour des articles publiés dans des revues belges de l'époque (Le Cottage, Tekné). Ultérieurement, Mallet-Stevens publie Une Cité Moderne, un recueil de projets directement inspirés du Palais Stoclet.

L'exposition retrace l'influence déterminante de l'Art Viennois sur la génération des jeunes architectes bruxellois du début du XXe siècle, autour de la personnalité, aujourd'hui injustement oubliée de Léon Sneyers, mais aussi d'autres architectes qui sont redevables en tout ou en partie de leur propre style à cette révélation : Henry Van de Velde, Paul Hamesse, Jean-Baptiste Dewin, Emile Van Averbeke, Renaat Braem, Louis Herman De Koninck et son épouse, Fernand Khnopff, Edouard Pelseneer, Maxime Brunfaut, Raymond Moenaert…

Musée d'Architecture - La Loge, 86 rue de l'Ermitage - 1050 Bruxelles

Du 26 juin au 23 décembre 2007

 

VB 02 - Palais Stoclet

VB 03

VB 04

VB 05

VB 06

VB 07

VB 08 - Klimt-Lebaise

VB 09

VB 10 - Maison Cauchie

VB 11

VB 12 - Dewin

 

27/08/2007

9ème Beer weekend à Bruxelles

 

BB_index_02bis

 

Les “Brasseurs Belges” et la Chevalerie du Fourquet des Brasseurs, en collaboration avec la Ville de Bruxelles, organisent du vendredi 31 août au dimanche 2 septembre 2007 la neuvième édition du WEEK-END DE LA BIERE sur la Grand’ Place de Bruxelles.Plusieurs petites, moyennes et grandes brasseries belges y présenteront leurs meilleures bières. L’entrée est gratuite et le prix des bières démocratique! 44 brasseries se sont inscrites !Vous voulez vous entretenir amicalement avec le brasseur de votre bière favorite? Vous êtes un vrai connaisseur et vous désirez goûter une nouvelle bière? Ou tout simplement vous êtes un grand amateur de “terrasses” et vous souhaitez déguster une savoureuse bière belge dans un des plus beaux endroits du monde? N’oubliez pas que la Belgique est réputée pour son vaste choix de types et de marques de bière.

BW 01BW 02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


BW 03BW 04

 

 

 

 

 

 

 


BW 05

BW 06

 

 

 

 

 

 

 


BW 07BW 08

07:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 9eme beer weekend, bruxelles |  Facebook |

30/07/2007

Meyboom 2007

wallpaper1

 

Comme chaque année à l'approche de la Saint-Laurent, l'echtebrusseleir se prend des envies de jardinage et répond à l'irrésistible appel d'une vieille tradition des bas-fonds de Bruxelles qui l'invite à planter impérativement le Meyboom !

Un peu d'histoire. En l'an de grâce 1213, des bourgeois de Bruxelles, en bons vivants qu'ils sont, descendent quelques pintes lors d'une noce quand soudain une meute de Louvanistes avinés les agresse à propos de la perception de la taxe sur la bière.

L'échauffourée prend une mauvaise tournure pour les Bruxellois jusqu'à l'arrivée providentielle des compagnons de Saint-Laurent qui boutent les assaillants dehors. En récompense de leur bravoure, le duc Jean de Brabant leur octroie le statut de corporation.

A ce titre, il leur est accordé le droit de planter le Meyboom la veille (c'est-à-dire le 9) de la fête de leur saint patron, le 10 août.

Mais attention! Pas à n'importe quelles conditions. Le feuillu doit être impérativement planté avant les cinq coups de l'après-midi sous peine de voir le privilège passer aux mains de ces dike nek de Louvanistes !

Depuis des siècles, les Bruxellois n'ont jamais manqué le rendez-vous. Ponctuellement.

Le Meyboom est l'une des attractions folkloriques les plus attachantes de la capitale. Chaque année, la plantation attire une foule nombreuse venue s'imprégner de l'ambiance chaleureuse et un peu éthylique !

Tout l'après-midi, "Poupe-droeghers" et autres "Buem-droueghers" défilent au son des cuivres de la fanfare du Meyboom. A leur côté, les géants Bompa et Boma, les "Joyeux Turlurons", la roue de la bonne aventure, le petit train ou encore une Cadillac forment un cortège hétéroclite.

En 2007, on fêtera le 9 août la plantation du 699e arbre à la rue des Sables en chantant

Viva Boma, pataten met saucissen en dikke cervelas

et en levant un verre de kriek !

 

18:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : meyboom, bruxelles |  Facebook |

09/07/2007

Foire du Midi : du 14 juillet au 19 août 2007

MIDI 10

 

De la traditionnelle pêche au canard au Mégamix de dernière génération qui vous mettra la tête en bas après un passage obligé tout en hauteur par la traditionnelle Grande Roue, la Foire du Midi reste la plus grande fête foraine annuelle de Belgique!
Le choix des attractions est illimité et s’adresse à tous les âges. L’après-midi, les enfants sont les rois tandis que le soir, on fait la fête au-delà de minuit. Tout le long du parcours qui s’étend sur plus d’un kilomètre, les petites haltes gastronomiques sont légion.

 

 

 

07:30 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : foire du midi, bruxelles |  Facebook |

21/06/2007

Quinzaine de la Bande Dessinée à Bruxelles

large_455536

 

La Quinzaine de la BD de Bruxelles se déroulera du 15 juin au 1 juillet 2007 à la Centrale Electrique. Capitale de la Bande Dessinée, Bruxelles ne compte plus ses pignons décorés par des auteurs de BD, ses librairies spécialisées, ses écoles de BD… De nombreuses expositions seront proposées dans le cadre de cet événement. Un grand nombre d'autres activités seront également organisées (rencontres, dédicaces, concert, débats...) et des auteurs invités: la ville sera en fête pendant toute la quinzaine! Ca va buller à Bruxelles! Les expos sont installées depuis vendredi 14 juin ; dépêchez-vous : il vous reste peu de jours pour les visiter !

Site web : http://www.bruxellesbd.be/

 

14:53 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : quinzaine de la bd, bruxelles |  Facebook |

19/06/2007

Ommegang de Bruxelles

sch200211130783-011

 

L'Ommegang est un cortège folklorique bruxellois. Cette manifestation trouve son origine dans les grands cortèges de notables, de cavaliers et de géants que, sous le nom générique d'ommegang, on retrouve un peu partout en Belgique et dans le Nord de la France. Elle commence à la place du Sablon et se termine par un spectacle sur la Grand-Place. Chaque début juillet, on y commémore la Joyeuse Entrée de Charles-Quint à Bruxelles en 1549. On y dénombre environ 1 400 figurants, dont plusieurs cavaliers, habillés en costume d'époque. Il y a aussi des géants tels l'Archange Saint-Michel, Sainte-Gudule ou encore le cheval Bayard. Avant la venue de Charles-Quint, il s'agissait d'une simple procession en l'honneur de Notre-Dame du Sablon.

Ce spectacle extraordinaire aura lieu le mardi 3 et le jeudi 5 juillet 2007 de 21 heures à 23 heures.
Pour plus d'informations, visitez le site http://www.ommegang.be/.

 

 

 

23:14 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ommegang, bruxelles |  Facebook |

Toone

TOONE 01

 

Le Théâtre royal de Toone est un théâtre de marionnettes de tradition populaire bruxelloise actif depuis 1830. On raconte que les marionnettes tirent leur origine d’une ordonnance de Philippe II d'Espagne, fils de Charles Quint, qui détesté par la population, fait fermer les théâtres pour éviter qu’ils ne deviennent des lieux de rassemblement qui auraient accentué l’hostilité à son égard. Les Bruxellois auraient alors remplacé les comédiens par des poechenelles (polichinelles) dans des théâtres clandestins. Au début du XIXe siècle, les théâtres de marionnettes bruxelloises sont l’un des divertissement pour adultes que l’on peut rencontrer dans les quartiers populaires, qui obtiennent le plus de succès. Les marionnettes, sont généralement du type marionnettes à tringle, le manipulateur tient la tringle en métal attachée à la tête de la marionnette, des fils permettent de faire bouger les bras et les jambes. Pendant que ses aides se chargent de la manipulation, le montreur interprète les voix tout en surveillant le public qu’un excès d’enthousiasme amène parfois à lancer toutes sortes de projectiles sur les personnages qui lui déplaise. Le théâtre de marionnettes permet une grande liberté de ton, ne demande pas beaucoup de moyens et peu se déplacer n’importe où. Souvent les montreurs travaillent comme ouvriers la journée et le soir se produisent dans une cave, devant les habitants du quartier. Leur répertoire très varié est emprunté aux légendes populaires, aux histoires de chevalerie ou encore, aux pièces religieuses ou historiques, qu’ils découpent en feuilleton et interprètent très librement suivant leur fantaisie.

Venez passer une soirée agréable chez Toone et consultez le programme sur : http://www.toone.be.

 

TOONE 02

 

TOONE 03

 

TOONE 04

 

TOONE 05

 

TOONE 06

 

 

17:23 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toone, theatre de marionnettes, bruxelles |  Facebook |

26/05/2007

Yann Arthus-Bertrand à Bruxelles

A l'heure où la lutte contre le réchauffement climatique nécessite la mobilisation de tous, Yann Arthus-Bertrand témoigne de l'urgence de préserver notre planète. Il présente pour la première fois à Bruxelles, son exposition «La Terre vue du ciel» avec des prises de vue exclusives de notre capitale ! 

Son travail constitue un "état des lieux" de la planète en ce début de millénaire. L’ensemble des photographies et des textes invite chacun à réfléchir à l'évolution de la planète et au devenir de ses habitants.

Fruit d’un patient travail d'enquête commencé en 1990 dans une centaine de pays, ces photographies, choisies parmi des milliers de prises de vue, doivent leur puissance d'émotion et d'évocation à l'œil de Yann Arthus-Bertrand et à son souci de témoigner pour les générations futures.
 
Cette exposition gratuite et en plein air est visible 24h/24 au Parc de Bruxelles (côté Palais Royal) jusqu'au 27 juin 2007.

 

 


Create a Free Slideshow