13/06/2010

Garden Party « Be part of the dream » à Waterloo

 

image001

 

 

  

Henri Vieuxtemps (1820-1881), de Verviers, a été une des plus grandes gloires du violon au XIXe siècle. Il a forgé, notamment en France, en Russie, en Hongrie, en Allemagne et aux Etats-Unis, le renom de l'Ecole franco-belge de violon en fusionnant la virtuosité éclatante de Paganini au sérieux de l'école allemande. En particulier, les six années qu'il passera à la Cour du tsar Nicolas Ier à Saint-Pétersbourg (1846-1852) feront de lui le héros de l'Ecole russe à venir. Appelé au Conservatoire de Bruxelles par Gevaert en 1871, il verra sa carrière écourtée par une attaque cérébrale en 1873. Ses dernières années seront consacrées à l'enseignement en privé et la composition ; il passera ses trois dernières années en Algérie, où il se fera soigner par son gendre le Dr. Landowski, dont les enfants et petits enfants perpétueront la tradition artistique de leur aïeul. La translation de ses cendres à Verviers en 1882 sera un événement national.

 

Très jeune, Vieuxtemps s'était mis à la composition : son principal maître fut aussi celui de Schubert et de Bruckner. Conjurant la mauvaise réputation des « virtuoses-compositeurs », il se fit un nom par ses œuvres de salon, mais aussi et surtout d'importants concertos pleins de lyrisme et d'émotion que toute l'Europe romantique, Berlioz en tête, admirera. Ce sont ces sept concertos qui forment l'ossature du nouveau projet de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth : pour la première fois dans l'histoire du disque, une intégrale des sept concertos rassemblera sept jeunes virtuoses issus de la même école, celle d'Augustin Dumay, héritier spirituel d'Arthur Grumiaux, lui-même disciple d'Alfred Dubois qui avait appris le violon avec l'immense Eugène Ysaÿe, élève préféré d'Henri Vieuxtemps… Ces œuvres, écrites entre 1835 et 1880, esquissent un magnifique portrait en sept facettes d'une des grandes figures du passé culturel de la Belgique.

 

Orchestre Royal de Chambre de Wallonie

Patrick Davin, direction

Vineta Sareika, violon

Harriet Langley, violon

Yury Haradzetski, ténor

Partenaire(s): Avec le soutien du Ministère de la Communauté française Wallonie-Bruxelles - Organisé en collaboration avec le Conseil de la Musique

 

Adresse:

     Waterloo, Chapelle Musicale Reine Elisabeth

     445 Chaussée de Tervuren

     1410 Waterloo

Téléphone: +32 (0)2 352 01 10

Site: www.cmre.be

E-mail: info@cmre.be

Tickets: Soirée privée/Privéavond

Réservation: mecenat@cmre.be