17/11/2007

Prix Femina 2007

 

 

9782070785841

 Le prix Femina 2007 a été  attribué au premier tour à Eric Fottorino pour "Baisers de cinéma" (Gallimard).  Eric Fottorino, né à Nice en 1960, est directeur de la  rédaction du journal "Le Monde". Après avoir écrit quelques essais, il a commencé à se consacrer au roman et son premier roman " Caresse de rouge" est paru en 2004.  Dans le livre "Baisers de cinéma", Gilles, un narrateur de  40 ans, cherche désespérément sa mère dans les cinémas du Quartier latin. Son père, chef opérateur réputé de la Nouvelle vague, lui a avoué avant de mourir qu'il serait le fils d'une actrice célèbre.  "Peu avant sa mort, il me confia que je devais mon existence à un  baiser de cinéma", raconte-t-il.  Le prix Femina 2007 du roman étranger a été attribué au  premier tour à l'écrivain britannique Edward Saint Aubyn pour "Le  goût de ma mère", paru en français chez Christian Bourgois et  intitulé "Mother's milk" dans sa version originale. Saint Aubyn,  47 ans, raconte dans ce livre la mauvaise passe que traverse une  famille comme beaucoup d'autres, et la façon dont elle fait face  aux questions de la maternité, du mariage et de la fidélité. 

 

 

liv09

 

Le prix Femina est un prix littéraire français, créé en 1904 par 22 collaboratrices du magazine La Vie heureuse (aujourd'hui : Femina). Le prix est attribué chaque année par un jury exclusivement féminin le premier mercredi de novembre à l'hôtel de Crillon, Paris.

Lauréats du prix Femina

  • 1904 : Myriam Harry, pour la Conquête de Jérusalem
  • 1905 : Romain Rolland, pour Jean-Christophe
  • 1906 : André Corthis, pour Gemmes et moires
  • 1907 : Colette Yver, pour Princesses de science
  • 1908 : Édouard Estaunié, pour La Vie secrète
  • 1909 : Edmond Jaloux, pour le Reste est silence
  • 1910 : Marguerite Audoux, pour Marie-Claire
  • 1911 : Louis de Robert, pour le Roman du malade
  • 1912 : Jacques Morel, pour Feuilles mortes
  • 1913 : Camille Marbo, pour la Statue voilée

Prix non décerné en 1914, 1915 et 1916

  • 1917 : René Milan, pour l'Odyssée d'un transport torpillé
  • 1918 : Henri Bachelin, pour le Serviteur
  • 1919 : Roland Dorgelès, pour les Croix de bois
  • 1920 : Edmond Gojon, pour le Jardin des Dieux
  • 1921 : Raymond Escholier, pour Cantegril
  • 1922 : Jacques de Lacretelle, pour Silbermann
  • 1923 : Jeanne Galzy, pour les Allongés
  • 1924 : Charles Derennes, pour le Bestiaire sentimental
  • 1925 : Joseph Delteil, pour Jeanne d'Arc
  • 1926 : Charles Silvestre, pour Prodige du cœur
  • 1927 : Marie Le Franc, pour Grand-Louis l'innocent
  • 1928 : Dominique Dunois, pour Georgette Garou
  • 1929 : Georges Bernanos, pour la Joie
  • 1930 : Marc Chadourne, pour Cécile de la Folie
  • 1931 : Antoine de Saint-Exupéry, pour Vol de nuit
  • 1932 : Ramon Fernandez, pour le pari
  • 1933 : Geneviève Fauconnier, pour Claude
  • 1934 : Robert Francis, le Bateau-refuge
  • 1935 : Claude Silve, pour Bénédiction
  • 1936 : Louise Hervieu, pour Sangs
  • 1937 : Raymonde Vincent, pour Campagne
  • 1938 : Félix de Chazournes, pour Caroline ou le Départ pour les îles
  • 1939 : Paul Vialar, pour La Rose de la mer

Prix non décerné en 1940, 1941, 1942 et 1943.

  • 1944 : Prix décerné aux Éditions de Minuit
  • 1945 : Anne-Marie Monnet, pour le Chemin du soleil
  • 1946 : Michel Robida, pour le Temps de la longue patience
  • 1947 : Gabrielle Roy, pour Bonheur d'occasion
  • 1948 : Emmanuel Roblès, les Hauteurs de la ville
  • 1949 : Maria Le Hardouin, pour la Dame de cœur
  • 1950 : Serge Groussard, pour la Femme sans passé
  • 1951 : Anne de Tourville, pour Jabadao
  • 1952 : Dominique Rolin, pour le Souffle
  • 1953 : Zoé Oldenbourg, pour la Pierre angulaire
  • 1954 : Gabriel Veraldi, pour la Machine humaine
  • 1955 : André Dhôtel, pour le Pays où l'on n'arrive jamais
  • 1956 : François-Régis Bastide, pour les Adieux
  • 1957 : Christian Megret, pour le Carrefour des solitudes
  • 1958 : Françoise Mallet-Joris, pour l'Empire céleste
  • 1959 : Bernard Privat, pour Au pied du mur
  • 1960 : Louise Bellocq, pour la Porte retombée
  • 1961 : Henri Thomas, pour le Promontoire
  • 1962 : Yves Berger, pour le Sud
  • 1963 : Roger Vrigny, pour la Nuit de Mougins
  • 1964 : Jean Blanzat, pour le Faussaire
  • 1965 : Robert Pinget, pour Quelqu'un
  • 1966 : Irène Monesi, pour Nature morte devant la fenêtre
  • 1967 : Claire Etcherelli, pour Élise ou la Vraie Vie
  • 1968 : Marguerite Yourcenar, pour l'Œuvre au noir
  • 1969 : Jorge Semprún, pour la Deuxième Mort de Ramón Mercader
  • 1970 : François Nourissier, pour la Crève
  • 1971 : Angelo Rinaldi, pour la Maison des Atlantes
  • 1972 : Roger Grenier, pour Ciné-roman
  • 1973 : Michel Dard, pour Juan Maldonne
  • 1974 : René-Victor Pilhes, pour l'Imprécateur
  • 1975 : Claude Faraggi, pour le Maître d'heure
  • 1976 : Marie-Louise Haumont, pour le Trajet
  • 1977 : Régis Debray, pour la Neige brûle
  • 1978 : François Sonkin, pour Un amour de père
  • 1979 : Pierre Moinot, pour le Guetteur d'ombre
  • 1980 : Jocelyne François, pour Joue-nous España
  • 1981 : Catherine Hermary-Vieille, pour le Grand Vizir de la nuit
  • 1982 : Anne Hébert, pour les Fous de Bassan
  • 1983 : Florence Delay, pour Riche et légère
  • 1984 : Bertrand Visage, pour Tous les soleils
  • 1985 : Hector Bianciotti, pour Sans la miséricorde du Christ
  • 1986 : René Belletto, pour l'Enfer
  • 1987 : Alain Absire, pour l'Égal à Dieu
  • 1988 : Alexandre Jardin, pour le Zèbre
  • 1989 : Sylvie Germain, pour Jours de colère
  • 1990 : Pierrette Fleutiaux, pour Nous sommes éternels
  • 1991 : Paula Jacques, pour Déborah et les anges dissipés
  • 1992 : Anne-Marie Garat, pour Aden
  • 1993 : Marc Lambron, pour l'Œil du silence
  • 1994 : Olivier Rolin, pour Port-Soudan
  • 1995 : Emmanuel Carrère, pour la Classe de neige
  • 1996 : Geneviève Brisac, pour Week-end de chasse à la mère
  • 1997 : Dominique Noguez, pour Amour noir
  • 1998 : François Cheng, le Dit de Tyanyi
  • 1999 : Maryline Desbiolles, pour Anchise
  • 2000 : Camille Laurens, pour Dans ces bras-là
  • 2001 : Marie Ndiaye, pour Rosie Carpe
  • 2002 : Chantal Thomas, pour les Adieux à la reine
  • 2003 : Dai Sijie, pour le Complexe de Di
  • 2004 : Jean-Paul Dubois, pour Une vie française
  • 2005 : Régis Jauffret, pour Asiles de fous
  • 2006 : Nancy Huston, pour Lignes de faille