15/08/2007

2007, Forêts, Parcs et Réserves Naturelles en Wallonie

 

Repository

La diversité de ses paysages, ainsi que son climat ont donné à la Wallonie des richesses naturelles inestimables. C’est ce patrimoine naturel remarquable, fruit des interactions séculaires entre l’homme et la nature, que nous vous invitons à découvrir cette année.
Cette nature, déjà bien connue des promeneurs et des touristes, s’offre à vous à travers les milliers de kilomètres de promenades balisées que vous pourrez parcourir tout au long de l’année, à pied, à vélo, à cheval,…
Jusqu’il y a peu, la fonction économique de la forêt fut pratiquement la seule prise en considération. Ce n’est qu’à partir des années 60 que le concept de la « forêt des loisirs » commence à se répandre. Il faut attendre le début des années 70 pour que le rôle social de la forêt soit mis en avant et que l’on en fasse un lieu de ressourcement et de délassement avec la création d’aires d’accueil, de sentiers didactiques et de musées.
De 1866 à 2006, la superficie forestière wallonne n’a fait que croître. En 140 ans, elle est passée de 315.648 ha à 544.800 ha. Près de 80 % des forêts belges se situent en Wallonie, où environ un tiers du territoire (32 %) est sous couvert forestier. Plus de 60 % de la forêt wallonne se situent en Ardenne.
La forêt wallonne est particulièrement variée et équilibrée. Elle tient sa diversité de son histoire, de sa situation géographique et de sa gestion actuelle associant productions et attraits touristiques. Ces différents facteurs contribuent à structurer la forêt wallonne en une mosaïque de peuplements variés. Ceux-ci sont composés majoritairement de feuillus dont on compte 53 essences indigènes, représentant 52% de la forêt wallonne. Au total, la flore wallonne dénombre 355 espèces forestières. A cette diversité végétale correspond une grande diversité animale, avec 32 mammifères, 75 oiseaux, 8 amphibiens et 4 reptiles.
La Région Wallonne a décidé de mener une politique ambitieuse de conservation de la nature. Pour mettre en œuvre cette stratégie, des zones protégées ont été créées. Celles-ci bénéficient de statuts de protection différents, en fonction de l’objectif poursuivi. NATURA 2000 (13% du territoire wallon), les Réserves naturelles et forestière, les Zones humides, les cavités souterraines, les Sites classés en font partie, ainsi que les Parcs Naturels. Ces derniers, au nombre de 9, couvrent 19% du territoire wallon. Leur particularité est de mettre au centre de leurs préoccupations la nature et l'homme. Leur rôle est de protéger le patrimoine (naturel, culturel, bâti) tout en assurant le bien-être de la population et le développement économique et touristique de la région.



FOR 01

FOR 02

FOR 03

FOR 04

FOR 05

FOR 06

FOR 07

FOR 08

FOR 09

FOR 10