25/03/2008

100 ans de la naissance de Sir David Lean

 

d_lean

 

Sir David Lean aurait eu 100 ans ce 25 mars 2008. Il était un réalisateur et producteur britannique. Il a été reconnu pour avoir réalisé des oeuvres majeures qui, encore de nos jours, font partie des "classiques" du cinéma. On peut ainsi inclure dans cette catégorie les films Le Pont de la rivière Kwaï, Lawrence d'Arabie et Docteur Jivago.

pontkwai

affiche

 

 

731328189

 

David Lean a commencé dans le cinéma comme assistant-opérateur (avec le clap). En 1930, il travaille dans l'édition des films d'actualité diffusés au cinéma pour Gaumont Pictures ou encore Movietone. Sa carrière, à proprement parler, commence avec « Escape Me Never » (1936), tandis que son premier travail comme réalisateur est effectué en partenariat avec Noel Coward sur « In Which We Serve » (1942). Il se fait un nom avec « Brève rencontre » (1945) puis dirige plusieurs films basés sur des romans classiques tels que « Les Grandes Espérances » (1946). « The Sound Barrier » (1952) est une comédie à la britannique, tandis que «Chaussure à son pied » (1954), dont Lean est aussi producteur, est une adaptation comique du Roi Lear dans le Manchester Victorien.

 
0012569517028

  
user1367_1166694897
Avec l'arrivée de la couleur, Lean devient une figure incontournable de l'industrie hollywoodienne pour laquelle il assure la réalisation de films à grand spectacle sur fond historique, généralement des triomphes commerciaux, tels que «Le Pont de la rivière Kwaï » (1957) et Lawrence d'Arabie qui lui valent chacun un Oscar pour sa mise en scène. En 1965, il réalise «Le Docteur Jivago » (1965) qui est également un succès. Après le succès mitigé de «La Fille de Ryan » (1970), il ne dirige plus aucun film jusqu'à son dernier en 1984 : «La Route des Indes », adapté d'E.M. Forster. Il meurt en 1991.

 

 

01:27 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sir david lean, 100 ans |  Facebook |

21/05/2007

100 ans d'Hergé (père de Tintin)

Hergé aurait eu 100 ans ce 22 mai 2007. De son vrai nom Georges Remi, Hergé (pseudo formé à partir de ses initiales et adopté à partir de 1924) est né à Etterbeek le 22 mai 1907 et décédé à Bruxelles le 3 mars 1983.

Dès 1926, il crée “Totor, CP des Hannetons” pour Le Boy-Scout belge, un personnage qui préfigure Tintin, lequel deviendra son héros fétiche, au risque de faire oublier les ketjes “Quick et Flupke”, les aventures de “Jo, Zette et Jocko”, créées pour l’hebdomadaire catholique français Cœurs Vaillants ou encore “Popol et Virginie”, une BD animalière.

Le 10 janvier 1929, dans le Petit Vingtième paraît le premier épisode de Tintin au pays des Soviets : c'est le début des Aventures de Tintin et Milou. Le reporter et son fidèle fox-terrier parcourront le monde pendant plus de cinquante ans :

Tintin au pays des Soviets • Tintin au Congo • Tintin en Amérique • Les Cigares du pharaon • Le Lotus bleu • L'Oreille cassée • L'Île noire • Le Sceptre d'Ottokar • Le Crabe aux pinces d'or • L'Étoile mystérieuse • Le Secret de la Licorne • Le Trésor de Rackham le Rouge • Les Sept Boules de cristal • Le Temple du Soleil • Tintin au pays de l'or noir • Objectif Lune • On a marché sur la Lune • L'Affaire Tournesol • Coke en stock • Tintin au Tibet • Les Bijoux de la Castafiore • Vol 714 pour Sydney • Tintin et les Picaros
Inachevées: Tintin et le Thermozéro • Tintin et l'Alph-Art

Tintin est adapté au cinéma : Tintin et le mystère de la Toison d'or • Tintin et les oranges bleues • Tintin et le temple du Soleil • Tintin et le lac aux requins

Hergé reçoit en 1973 le Grand Prix Saint-Michel et en 1977 la médaille de vermeil de la Ville d'Angoulême. En 1978, il est promu au grade d'officier de l'Ordre de la Couronne, à Bruxelles. Hergé s'éteint après une semaine de coma le 3 mars 1983. Grâce à une dérogation exceptionnelle, l'autorisation est accordée, suivant le souhait d'Hergé, d'être inhumé dans le cadre du cimetière du Dieweg, qui n’accueillait plus de nouvelle sépulture depuis une trentaine d'années.

Fanny Rodwell, veuve de Hergé, le ministre wallon du Tourisme Benoît Lutgen et Jean-Luc Roland, bourgmestre de Louvain-la-Neuve, ont posé lundi matin la première pierre du Musée Hergé à Louvain-la-Neuve. Le Musée Hergé s'intégrera au Parc de la Source, dans le centre urbain à quelques centaines de mètres de la toute nouvelle galerie commerçante L'Esplanade et de la Grand' Place à laquelle il sera relié par une passerelle. Les quatre volumes composant le bâtiment rappelleront un peu un vaisseau flottant entre les arbres. Il verra le jour vers mai 2009. Les 3600 mètres carrés hébergeront des expositions permanentes et temporaires, dans un jeu de volumes et de couleurs. Ces collections rappelleront que l'œuvre d'Hergé ne s'est pas limitée à Tintin, même si ce dernier est, de loin, son personnage le plus connu. La scénographie sera réalisée par Winston Spriet, le maître d’œuvre des grandes expositions Hergé, Le Chat (de Ph. Geluck) et Magritte, notamment.

 

 

18:08 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 100 ans, herge, tintin, musee herge |  Facebook |