06/01/2008

Le Renard et l'enfant

 


FILM 02
Réalisé par Luc Jacquet, avec Bertille Noël-Bruneau, Isabelle Carré

Un matin d'automne, au détour d'un chemin, une petite fille aperçoit un renard. Fascinée au point d'oublier toute peur, elle ose s'approcher. Pour un instant, les barrières qui séparent l'enfant et l'animal s'effacent. C'est le début de la plus étonnante et de la plus fabuleuse des amitiés. Grâce au renard, la petite fille va découvrir une nature secrète et sauvage. Commence alors une aventure qui changera sa vie, sa vision et la nôtre...

Luc Jacquet, après "La Marche de l'Empereur" ajoute une poésie, un lyrisme, et une grande palette d'images magnifiques pour notre plaisir... pour le plaisir des yeux. Parfois émouvant, parfois terrible, ce film est une grande leçon de cinéma animalier. Ode à la nature, paysages et images sublimes, animaux en liberté. Cette belle histoire émouvante d'amitié, de rencontre improbable entre une petite fille et un renard sauvage ravira petits et grands.

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le renard et l enfant, film |  Facebook |

05/01/2008

La Légende de Beowulf

 


FILM 18

Réalisé par Robert Zemeckis, avec Ray Winstone, Angelina Jolie, Anthony Hopkins

En ces temps lointains, les sauvages contrées du Nord de l'Europe étaient peuplées de héros et de monstres, et des hommes audacieux, taillés pour la lutte et les conquêtes, pouvaient encore se forger des destins d'exception.
Le plus glorieux d'entre ces aventuriers fut le Viking Beowulf, qui surgit un beau jour pour sauver le vieux roi Hrothgar et ses sujets des assauts d'une féroce créature. Son nom devint vite légendaire à travers le royaume et, partout, l'on chanta sa bravoure face au maléfique Grendel. Beowulf ne devint pas seulement célèbre, mais riche. Et avec la richesse vinrent bientôt de dangereuses tentations et une inextinguible soif de pouvoir. Car le héros était aussi humain, trop humain, sans doute, et le guerrier plus avide, plus ambitieux et bien plus faillible qu'on ne l'imaginait...

Le film est techniquement bluffant. Sous ses dehors de gros blockbuster dopé aux amphétamines, "Beowulf" propose une analyse de la condition de héros prenante mais demeure un gros spectacle dépaysant. Voilà enfin une version solide et spectaculaire de la légende de BEOWULF. C'est un vrai film de cinéma, intense, émouvant, et véritablement épique.  Profondément romantique et barbare, avec une mise en scène absolument géniale et des morceaux de bravoures spectaculaires qui servent avant tout un récit complexe et profond. Avec ce film, Zemeckis a définitivement porté le genre à son sommet, ce qui n'est pas peu dire !

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : film, la legende de beowulf |  Facebook |

Bharati - "The Wonder That Is India"


 

0602498377352

Plus qu'un spectacle, Bharati est un mélange délicieux de danses, musiques, et traditions de l'Inde. L' assistance est guidée par un bref mais scintillant aperçu de l'ahurissante richesse culturelle indienne. A travers l'histoire d'amour entre Siddartha, un jeune ingénieur Indien élevé à Los Angeles, et Bharati, une jeune femme symbolisant tous les charmes et les traditions de l'Inde, le spectateur fait un voyage qui fait découvrir les trésors cachés de ce vaste pays. Sa diversité géographique, linguistique, historique et philosophie, ses peuples et innombrables traditions ont servi d'ingrédients à la composition des différents tableaux qui nous sont présentés. On est séduit par cette merveilleuse rencontre avec l'Inde, et le spectacle se révèle immédiatement amusant et intrigant. Il faudrait sans doute plus d'une vie pour visiter l'Inde et Bharati nous en donne un savoureux avant-goût le temps d'un spectacle musical.

L'Inde comme vous ne l'avez jamais vue 100 Artistes sur scène : danseurs, acteurs, musiciens, et plus de 700 costumes.

Le 5 février 2008 à Forest National.

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bharati, la magie de l inde, spectacle |  Facebook |

04/01/2008

De cendres et de feu

 

affiche2
De tous temps, ce qui provient des entrailles de la terre a fasciné les hommes. La violence et la beauté des éruptions volcaniques suscitent frayeur et admiration. Les terribles dégâts qu’elles causent parfois demeurent légendes. On dénombre aujourd’hui plus de 1500 volcans en activité à travers le monde. En France métropolitaine, ils sont tous qualifiés d’éteints, mais, outre l’Auvergne, de nombreuses régions ont connu dans un passé lointain des manifestations volcaniques d’importance. Mettre à la portée de tous, de manière très accessible la description de ces phénomènes parfois complexes ainsi que le travail des spécialistes, favoriser la rencontre entre les volcanologues et le public tout en déclinant l’univers poétique que peuvent susciter les éruptions dans l’imaginaire collectif sont quelques uns des enjeux de cette manifestation. Exposition« De cendres et de feu », volcans et phénomènes volcaniques.Une présentation vivante et inédite réalisée par des volcanologues de L.A.V.E.Au Centre culturel François Villon à Enghien-les-Bains du 19 janvier au 18 avril 2008 Conférences, débats, rencontres.

« Les volcans et l’homme » par Jacques-Marie Bardintzeff.

Projection de films-conférence par l’un des plus éminents volcanologues français.

« Festival des passionnés » Débat, rencontre, projections avec des volcanologues amateurs et professionnels de l’Association Volcanologique Européenne.Au Centre culturel François Villon, le samedi 15 mars à 14 h. Entrée libre 

 

Les rois de la glisse

 


FILM 14
Réalisé par Ash Brannon, Chris Buck, avec Pierre Richard, Omar Sy, Emmanuel Garijo

Sur sa banquise, le jeune Cody rêve de devenir le champion du monde des surfeurs. Il espère qu'en intégrant le monde prestigieux de la compétition, il trouvera enfin le respect et l'admiration qu'il n'a jamais eus. Accompagné d'une équipe de reportage qui filme son incroyable aventure, Cody quitte son univers glacial pour rejoindre le paradis ensoleillé de l'île de Pin Goo où va se dérouler la compétition.
Sa rencontre avec un vieux surfeur surnommé "Geek" va changer son destin et donner un vrai sens à sa quête. Le jeune intrépide qui n'était venu que pour remporter une médaille va gagner bien davantage...

Un film à la fois drôle et émouvant ! Les dessins sont magnifiques et l'île de Pin Goo n'a rien à envier aux plus belles plages ! Vous passerez un très bon moment et ne serez pas déçus !

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : les rois de la glisse, film |  Facebook |

03/01/2008

Il était une fois

 


FILM 10
Réalisé par Kevin Lima, avec Amy Adams, Patrick Dempsey, James Marsden.

La très belle princesse Giselle est bannie de son royaume magique de dessin animé et de musique par la méchante reine. Elle se retrouve à Manhattan...
Déroutée par ce nouvel environnement étrange qui ne fonctionne pas selon le principe "ils vécurent heureux à tout jamais", Giselle découvre un monde qui a désespérément besoin de magie et d'enchantements...
Elle va faire la connaissance d'un séduisant avocat spécialiste du divorce, qui est venu à son aide et dont elle tombe amoureuse. Le problème, c'est qu'elle est déjà fiancée au parfait prince de conte de fées. La question est : un amour de conte de fées peut-il survivre dans le monde réel ?

Un film absolument magnifique qui mélange dessin animé et film réel. Il ne caricature pas du tout les chefs d'oeuvre de Disney. C'est drôle, enchanteur, avec une histoire qui, malgré qu'elle en intègre plusieurs, a su trouver sa propre finalité. Les enfants seront émerveillés et les grands conquis. C'est fait avec virtuosité et beaucoup d'humour et d'autodérision. Et les chansons, on les retient à la première écoute et on les fredonne avec ravissement.


 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : il etait une fois, film |  Facebook |

CineChine, 1er festival du film chinois à Bruxelles

 

CineChine

 

A l'instar de ce que devrait être le troisième millénaire, 2008 sera l'année de la Chine.

En effet, la croissance économique de la Chine, qui fait déjà figure aujourd'hui de colosse économique, ne semble pas appelée à ralentir et il ne fait aucun doute que nous devons nous préparer à voir la Chine rejoindre très bientôt le peloton des "champions" de la planète et occuper ainsi une place de plus en plus influente dans le concert des plus grandes puissances économiques et politiques du monde.

Mais c'est surtout par l'effet des Jeux olympiques dont elle sera l'organisatrice que, durant quasi toute l'année 2008, la Chine sera placée sous les feux des projecteurs.

Alors que la Chine court ainsi à toute vitesse vers un nouveau destin, nous restons, pour notre part, assez ignorants du passé comme du présent de ce pays qui, à lui seul, a la dimension et le poids d'un continent (23% de la population mondiale).

Sans avoir la prétention de combler cette lacune, CineChine, première édition d'un festival de films chinois mis sur pied à Bruxelles pour aller à la rencontre d'un public de cinéphiles avertis ou de curieux de l'évolution du monde, constituera une formidable occasion de mieux faire connaissance avec les senteurs d'une civilisation plus ancienne que la nôtre, mais aussi avec les coutumes, le mode de vie et de pensée de la population de ce pays.

Ce festival cinématographique est né de la volonté d'un groupe de personnes passionnées par une meilleure appréhension de la Chine et soucieuses de rapprochements susceptibles d'être bénéfiques pour le développement des libertés citoyennes et des modes d'expression artistique. Il se déroulera à Bruxelles, au cinéma Vendôme à Ixelles très précisément, du 10 au 13 janvier 2008.

Une quinzaine de films à l'affiche de CineChine 2008

En haut de l'affiche, six films signés des plus grands réalisateurs dits de la quatrième génération, c'est-à-dire ceux qui ont ouvert les portes du deuxième âge d'or du cinéma chinois. D'autre part, une petite dizaine de films récents réalisés par les grands noms de ce cinéma chinois d'aujourd'hui qui remporte de plus en plus souvent les premiers prix dans les plus grands festivals du monde. De la sorte, CineChine se propose de projeter une image à la fois complète et diversifiée de la Chine d'hier et d'aujourd'hui tout en permettant à tout un chacun de réaliser qu'un changement majeur est à l'oeuvre en Chine. Enfin, CineChine mettra sur pied des rencontres entre les réalisateurs chinois invités et tout qui, en Belgique ou dans les pays voisins, voudra faire plus ample connaissance avec l'incroyable richesse du cinéma chinois et du potentiel tout aussi extraordinaire que l'industrie cinématographique chinoise offre en termes de partenariats de production et de distribution.

Il est à penser que l’année 2008 débutera ainsi de la meilleure des manières pour qui cherche à comprendre de quoi le monde de demain sera fait et à découvrir des films qui présentent tous la singulière particularité de nous faire retrouver le cinéma qu'on a toujours eu envie d'aimer.

Pour sa première édition, CineChine accueille six invités qui présenteront 8 films: 3 réalisateurs de la Quatrième Génération de cinéastes chinois: WU Tianming,  XIE Fei, WU Yigong et 3 jeunes réalisateurs ZHAO Meng et HASICHAOLU qui viennent de terminer leur premier long métrage, WU Tiange et la représentante de l'Association des Cinéastes chinois. http://www.cinechine.eu 

Du 10 au 13 janvier 2008 au Cinéma Vendôme

- 16 films pour découvrir les richesses de la production cinématographique chinoise...
- 8 films présentés par 6 invités, 1 classique, 4 inédits...
- 1 avant-première, 1 docu-fiction et des courts métrages ...
- 2 master classes et 1 débat...
- 4 jours de plaisirs et de découvertes !

Films projetés

- A Warm Winter 
- Black Snow - Neige noire  
- Courts métrages 2005-2006 (coll. Festival Shadows)  
- Dam Street   
- Dernier voyage du juge Feng (Le)  
- Evening Rain - Soir de pluie à Bashan    
- Femmes du Lac aux Ames parfumées (Les)    
- Getting Home  
- Keep Going On! - On continue!   
- King of Masks - Le Roi des Masques   
- Lotus Lantern 
- Tang Tang (coll. Festival Shadows)   
- The Old Barber  
- Old Well - Le Vieux puits    
- Un Père à Pékin 
- Vivre ! - To Live

 

LOGO_CINECHINE

02/01/2008

Ocean's 13

 

18771134_w434_h578_q80

Douce vengeance sous le ciel de Las Vegas... Danny Ocean et sa bande ne pouvaient avoir qu'un seul motif pour tenter leur braquage le plus audiacieux à ce jour : sauver un des leurs. Mais la chance ne suffit pas toujours lorsque l'on veut faire sauter "The Bank"... Le cruel propriétaire de casino Willy Bank ne s'attendait pas à une telle riposte lorsqu'il trahit en envoya l'ami et mentor de Danny, Reuben Tishkoff. Mauvais, très mauvais calcul, car Danny rameute ses fidèles complices pour infliger à Bank un châtiment exemplaire le soir de l'inauguration de son nouveau casino, The Bank.

Réalisé par Steven Soderbergh, avec George Clooney, Brad Pitt, Matt Damon

On retrouve l'esprit "Las Vegas" du premier épisode, son humour subtil et sa classe. Le scénario, proche du premier film, a été suffisamment retravaillé pour avoir l'impression d'être face à une oeuvre nouvelle. Une production distrayante et fraîche, que l'on découvre avec plaisir dans le désert cinématographique estivale. Le plaisir que procure la réalisation ainsi que le jeu des acteurs comble largement l'invraisemblance du scénario, à grand renfort de culture pop en plus.

 

 

22:59 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ocean s 13, films |  Facebook |

Lynda Lemay au Forum à Liège

 

 

LyndaLemay

 

Lynda Lemay voit le jour le 25 juillet 1966 dans la petite ville de Portneuf près du fleuve St Laurent et à quelques kilomètres de Québec. Son père est dessinateur et sa maman, mère au foyer. Lynda a deux sœur Diane et France. Dès son plus jeune âge Lynda fut passionnée d’écrire, à 9 ans elle composa sa première chanson «  Papa es tu là ». Enfant timide, Lynda rêve d'être archéologue.A l'adolescence, Lynda continue d'écrire et apprend la guitare, elle fréquenta pendant quelques années l'institution collégiale Cegep de sainte Foy pour aller ensuite étudier la littérature à l’université. Elle décida d’arrêter ses études pour se consacrer dans un premier temps à l’écriture d’un roman, puis se dirigea vers la composition de textes. Sa première grande victoire fut celui du concours de Granby en 1989 où elle décroche le prix d'auteur-compositeur-interprète avec « la Veilleuse ».

Son premier album sera enregistré en 1991 et s’intitulera «  Nos rêves ». Pour le réaliser, elle sera entourée de l'auteur-compositeur Martin Leclerc. Suivra très vite un second album nommée « Y » qui sera double disque de platine au Canada en 1997 avec 200 000 exemplaires vendus.

Présente au Francofolies de La Rochelle en juillet 95, elle y reçoit le prix du Sentier des Halles, petite salle parisienne qui lui offre son premier passage dans la capitale en mai 96. Elle épousa la même année, l’humoriste Patrick Huard en juillet 1995.En 1996, Lynda Lemay fait la première partie de Serge Lama au festival Chorus puis participe au festival de jazz de Montreux où il y aura un hommage à Charles Trénet.De grands artistes seront présents comme Charles Aznavour qui sera totalement séduit par le talent de Lynda et deviendra «  son parrain ». Il lui propose de signer sur les éditions Raoul Breton qu'il dirige avec Gérard Davoust.Lynda sera enceinte de sa fille Jessie en 1997 et viendra enregistrer son troisième album  « Lynda Lemay » en France qui sortira en 1998 en France et au Québec. Cet album sera disque d’or au Québec. Lynda va naviguer entre la France et le Québec et son quatrième album «  Live » qui sort en 1999 va connaître un franc succès sur les deux continents. En effet 25 000 cd seront vendus en quelques semaines en France et il sera par ailleurs disque d’or au Québec et en France Séparée de son mari, elle se consacre à un nouvel album prévu pour octobre. Intitulé "Du coq à l'âme" le disque sort alors simultanément au Québec. Elle recevra quelques jours plus tard le prix du Felix artiste Québécois s'étant le plus illustré à l'étranger. Bien que ses chansons ne passent quasiment pas à la radio et à la télévision, Lynda conquiert au fil des années un public de plus en plus nombreux. Sur la tournée 2001, elle a rassemblé environ 400.000 spectateurs.L’année 2002 sera une année importante pour Lynda qui va encore faire ses preuves avec son album «  les lettres rouges ».Sortie en France qui va devenir numéro 1 des ventes, et il restera huit semaines d'affilées numéro 1 au palmarès des ventes, et sera disque d’or. Elle remportera également en France la victoire de la musique en catégorie «  Groupe ou Artiste féminine de l'année ».En 2004, Lynda sort un nouvel album nommé «  les secrets des oiseaux » qui sera certifié platine en France et repart sur les routes pour une nouvelle tournée.Après un repos bien mérité, Lynda décide de se consacrer en 2005, à un tout nouveau projet dont l’univers lui est totalement inconnu, celui de produire un « opéra folk ».Celui-ci commencera par une tournée française en janvier 2005 et en septembre pour le Québec, plusieurs artistes l’accompagneront comme Fabiola Toupin, Manon Brunet, Yvan Pedneault et son violoniste depuis plusieurs années Daniel Jean. Lynda ne va pas s’arrêter la et va proposer en février 2005, un album solo intitulé « un paradis quelque part ». Celui-ci comme ses précédents albums va contenir des chansons avec des thèmes graves mais aussi humoristes.Pendant l'été, Lynda va se marier avec le réalisateur américain, Michael Weisinger et donné naissance à une petite fille du nom de Ruby. En novembre 2006, sortie du nouvel album « Ma signature ». Pour réaliser cet album, Lynda sera accompagnée de son idole et grand complice Yves Savard. Cet album a rencontré un succès immense puisqu'il s'est écoulé à plus de 200.000 exemplaires, en France. A partir de novembre 2007 Lynda Lemay nous offre son nouveau spectacle solo intitulé " c'est que du bois ".  Lynda Lemay sera au Forum à Liège le 29 février et le 1er mars 2008.

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lynda lemay |  Facebook |

Supermarché d'Europe 1957 > 2007

 

supermarches

 
Le 18 décembre 1957, Delhaize " Le Lion " ouvre le premier supermarché en libre service intégral de Belgique à Ixelles, Place Flagey. Cet événement s'inscrit dans un mouvement de création de supermarchés en Europe (Grande-Bretagne, Suisse, Pays-Bas, France, Italie) entamé au cours des années 1950, selon le modèle initial mis au point aux Etats-Unis en 1930, au début de la grande dépression économique.
2DEL

Le supermarché bouleverse le secteur de la distribution dominé alors par le petit commerce. Il révolutionne la vie des consommateurs par son côté pratique, ordonné, rationnel et rapide, sa grande surface de vente et son assortiment très étendu. Phénomène d'abord urbain, il gagne la périphérie des villes au cours des années 1960. Installé en bordure des grands axes routiers, il contribue à asseoir le triomphe de la voiture individuelle. Avec son vaste parking (" no parking, no business "), le supermarché périphérique, parfois intégré dans un vaste centre commercial, adopte une architecture fonctionnaliste et standardisée, fortement influencée par le modèle américain. Le supermarché et son auxiliaire le plus populaire, le caddie, font désormais partie intégrante du paysage. Ils personnifient la soif de consommation des ménages, portée par la hausse générale du niveau de vie enregistrée lors des " trente glorieuses " (1945-1975).

1DEL

L'essor du supermarché en Europe, et particulièrement en Belgique, est remis en question au milieu des années 1970 par la généralisation de législations limitant l'implantation des grandes surfaces. Ce coup d'arrêt oriente la distribution vers la recherche de diversifications, notamment dans les formats. Depuis quelques années, la conception des supermarchés doit s'efforcer, grâce aux technologies de pointe, de répondre aux défis posés par les questions environnementales, les économies d'énergie et le développement durable.

3DEL

Après un demi-siècle d'existence, le supermarché est devenu un élément familier de la société contemporaine. Il n'a jamais laissé indifférent, incarnant pour les uns les valeurs positives du progrès, pour d'autres la standardisation des moeurs et le matérialisme occidental. Il n'en intéresse pas moins les artistes, les sociologues, les urbanistes et les architectes européens contemporains. Des personnalités majeures comme Nicholas Grimshaw ou Dominique Perrault se voient confier des réalisations emblématiques à Londres ou en Autriche alors que de jeunes talents s'investissent dans des projets impensables il y a 50 ans .

Tout au long d'un parcours résolument ludique et étonnant, maquettes, documents, objets originaux, photos, films d'époque et plans retracent l'évolution du supermarché, ce quotidien que nous partageons, en Belgique et en Europe.

L'exposition est une coproduction CIVA/Groupe Delhaize dans le cadre d'europalia.europa

Espace Architecture La Cambre - place Flagey 19 bis - 1050 Bruxelles
Du 20 décembre 2007 au 24 février 2008

http://www.supermarketexpo.be

 

Concert du Nouvel an à Vienne en 2008

 

Le Concert du nouvel an (en allemand : Das Neujahrskonzert der Wiener Philharmoniker) de l'Orchestre philharmonique de Vienne est un concert qui a lieu traditionnellement chaque année le matin du 1er janvier dans la Goldener Saal (Salle dorée) du Musikverein à Vienne. Il est diffusé à travers le monde pour une audience estimée à 1 milliard de personnes dans 44 pays.

La musique qui y est jouée est principalement celle de la famille Strauss (Johann Strauss I, Johann Strauss II, Josef Strauss et Eduard Strauss). Les fleurs qui décorent la salle de concert sont offertes chaque année par la ville de Sanremo (Ligurie, Italie).

Depuis 1958, le concert se termine généralement par trois bis après le programme principal. Le premier est traditionnellement une polka rapide. Le deuxième est la pièce de Johann Strauss II : la valse du Beau Danube bleu, dont l'introduction est interrompue par les applaudissements du public. Les musiciens souhaitent alors collectivement au public une heureuse nouvelle année, puis jouent le morceau suivi par la Marche de Radetzky de Johann Strauss I. Durant cette dernière pièce, le public tape des mains en rythme et le chef d'orchestre se tourne vers eux pour les diriger conjointement avec l'orchestre. Toutefois, en 1967 Le Beau Danube bleu faisait partie du programme principal, alors qu'en 2005 la Marche de Radetzky n'a pas été jouée, par considération envers les victimes du récent tsunami en Asie du sud-est.

Le premier concert eut lieu le 31 décembre 1939 et était dirigé par Clemens Krauss.

En 2006, pour la première fois de l'histoire du Neujahrskonzert, il a été joué une composition de Mozart : l'ouverture des Noces de Figaro. Parmi les autres musiciens n'appartenant pas à la famille Strauss ayant eu les honneurs du Nouvel an, citons principalement Joseph Lanner, mais aussi Carl Michael Ziehrer, Franz von Suppé, Otto Nicolai (ouverture des Joyeuses commères de Windsor), Joseph Hellmesberger, Carl Maria von Weber (Invitation à la valse), Johannes Brahms (Danses hongroises).

La télédiffusion du concert représente une valeur publicitaire inappréciable pour le pays. L'influence des dirigeants politiques sur la culture est une tradition historique en Autriche, ayant été particulièrement marquée sous l'empire des Habsbourg.

Les chefs d'orchestre du Concert du Nouvel An

  • Clemens Krauss, 1939, 1941-1945, 1948-1954
  • Josef Krips, 1946-1947
  • Willi Boskovsky, 1955-1979
  • Lorin Maazel, 1980-1986, 1994, 1996, 1999, 2005
  • Herbert von Karajan, 1987
  • Claudio Abbado, 1988, 1991
  • Carlos Kleiber, 1989, 1992
  • Zubin Mehta, 1990, 1995, 1998, 2007
  • Riccardo Muti, 1993, 1997, 2000, 2004
  • Nikolaus Harnoncourt, 2001, 2003
  • Seiji Ozawa, 2002
  • Mariss Jansons, 2006
  • Georges Prêtre, 2008
  • Daniel Barenboim, 2009

00:06 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : concert du nouvel an a vienne |  Facebook |

31/12/2007

Recette de l'année 2008

 

Image1Image2

 

Prenez 12 mois,  nettoyez-les à fond des soucis, des problèmes, de la peur et de l'amertume, et découpez chaque mois en 29, 30 ou 31 jours pour que les réserves suffisent pour un an.  Préparez chaque jour à la fois avec une part de patience, une part de courage et  deux parts de gaieté et d'humour. Ajoutez trois cuillerées bien tassées d'optimisme et une cuillère à café de tolérance, un petit grain d’imagination et une bonne pincée de générosité.   Après cela, versez le tout dans un moule d'amour, faites cuire minutieusement sur la joie radieuse. Garnissez  le plat préparé avec des petits bouquets de bonne humeur et servez-le chaque jour avec un sourire.  Vous devez nécessairement avoir une bonne année pleine de santé, de succès, de tranquillité et du bonheur à profusion pendant  toute l'année!

 Meilleurs vœux pour 2008 !

Boubayul

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bonne annee 2008 |  Facebook |

Rétrospective 2007

 

Année Polaire Internationale

Année européenne de l'énergie renouvelable

Centenaire de la naissance de Hergé

Année européenne de l'égalité des chances

 

JANVIER 2007

 

1er Janvier - ONU : Ban Ki-moon, nouveau secrétaire général

1er Janvier - Europe : La Bulgarie et la Roumanie font leur entrée dans l'Union européenne. La Slovénie entre dans la zone Euro.

11 janvier - Justice internationale : l'ex-dictateur Mengistu Haïlé Mariam condamné à vie

15 janvier - Equateur : Rafael Correa prête serment

19 janvier - Turquie : Le journaliste Hrant Dink assassiné

22 Janvier - France : Emmaüs orphelin - Mort de l'abbé Pierre

30 janvier : Lancement de Windows Vista

FEVRIER 2007

 

2 février - République centrafricaine : Un accord de paix signé entre le gouvernement Bangui et le Front démocratique pour le peuple centrafricain (FDPC) du général Abdoulaye Miskine.

11 février - Turkménistan : Gourbangouly Berdymoukhammedov élu président du Turkménistan

11 février - Portugal : Référendum sur l'avortement (victoire du « oui »)

18 février : Nouvel an chinois et début de l'année du cochon.

20 février - Europe : Airbus : Power 8 sur les rails

22 Février - Colombie : Cinq ans de captivité pour Ingrid Bétancourt

25 février - Sénégal : Abdoulaye Wade réélu

26 février - Justice internationale : Srebrenica, l'Etat serbe en partie affranchi

MARS 2007

 

6 mars : Accord de paix de Ouagadougou entre le président ivoirien, Laurent Gbagbo et le secrétaire général des Forces nouvelles (ex-rebelles), Guillaume Soro.

17 mars - Territoires palestiniens : création d'un gouvernement d'union nationale associant le Fatah du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, au Hamas du Premier ministre, Ismaïl Haniyeh

25 mars - Europe : 50e anniversaire du Traité de Rome

25 mars - Mauritanie : L'ancien ministre Sidi Ould Cheikh Abdallahi remporte l'élection présidentielle

AVRIL 2007

 

16 avril - Etats-Unis : Tuerie de 32 personnes à l'université Virginia Tech par un étudiant sud-coréen de 23 ans, Cho Seung-Hui

03 avril - France : Le TGV bat le record du monde de vitesse sur rail en atteignant les 574,8 km/h

04 avril - Iran/Royaume-Uni : Libération des quinze marins britanniques

11 avril - Algérie : Double attentat meurtrier (33 personnes tuées et 222 autres blessées dans deux attentats quasi simultanés à Alger)

21 avril - Nigeria : Umaru Yar'Adua succède à Olusegun Obasanjo

23 avril : Mort de Boris Eltsine

29 avril - Mali : Amadou Toumani Touré réélu

30 avril - Israël/Liban : Ehud Olmert mis en cause sur la guerre entre Israël et le Hezbollah

30 avril : Décès de Grégory Lemarchal, gagnant de la Star Academy 4

MAI 2007

 

2 mai : 150e anniversaire de la mort d'Alfred de Musset et de François Vidocq

3 mai : la petite Madeleine McCann disparaît de la chambre d'hôtel louée par ses parents au Portugal.

3-4 mai - Irak : Conférence à Charm-el-Cheikh afin de stabiliser le pays sur les plans politique et économique, et lui permettre de réduire sa dette de 30 milliards de dollars

5 mai - Cameroun : Crash d'un avion de la Kenya Airways

6 mai - France : Nicolas Sarkozy, 52 ans, candidat de l'UMP, est élu président de la République française

6 mai : 20e anniversaire de la disparition de Dalida

8 mai - Timor-Leste : José Ramos-Horta élu président à Timor-Leste

8 mai - Irlande du Nord : Un gouvernement d'union. Le 26 mars, Ian Paisley, du Parti unioniste démocratique, et Gerry Adams, du Sinn Fein, concluent un accord pour former un gouvernement régional qui rassemblera catholiques et protestants. Le 8 mai 2007, Ian Paisley devient Premier ministre de la province et Martin McGuinness - numéro deux du Sinn Fein - vice-Premier ministre.

Du 16 au 27 mai : 60e Festival de Cannes

18 mai - Banque mondiale : Paul Wolfowitz démissionne

22 mai : Centenaire de la naissance de Hergé

27 mai - Syrie : Second septennat pour Bachar al-Assad

30 mai - Onu/Liban : Un tribunal spécial pour juger les assassins de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri

JUIN 2007

 

4 juin - Justice internationale : Ouverture du procès de l'ancien président libérien Charles Taylor

5 juin - Espagne : L' ETA annonce reprend la lutte armée

5 juin : Journée mondiale de l'environnement

7-17 juin - Territoires palestiniens : Le Hamas prend le contrôle de la bande de Gaza

10 juin - Belgique : Les Belges choisissent le changement. Le Parti chrétien-démocrate flamand (CDV) sous la direction d'Yves Leterme remportent les élections. Les négociations entre les démocrates-chrétiens francophones et les libéraux, flamands et francophones, pour la création d'un gouvernement de coalition s'avèrent infructueuses. Yves Leterme démissionne de son poste le 24 août 2007, la Belgique plonge dans une crise politique.

18-19 juin - Sahara occidental : Reprise des négociations sous l'égide de l'ONU

23 juin - Europe : Accord sur le traité institutionnel simplifié destiné à remplacer la Constitution européenne dont le projet avait été rejeté par référendum par la France et les Pays-Bas.

27 juin - Royaume-Uni : Tony Blair quitte le 10 Downing Street

29 juin - Côte d'Ivoire : Le Premier ministre ivoirien Guillaume Soro échappe à un attentat

30 Juin - Royaume-Uni : Attentats manqués

JUILLET 2007

 

3 au 11 juillet - Pakistan : Combats meurtriers à la mosquée Rouge

7 juillet : Les Sept nouvelles merveilles du monde sont désignées (la Grande Muraille de Chine, la ville de Pétra en Jordanie (photo), la Statue du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro, le Machu Picchu à Cuzco, le Chichén Itzá au Mexique, le Colisée de Rome et le Taj Mahal en Inde).

19 juillet - Afghanistan : Les talibans prennent en otage 23 évangélistes sud-coréens

21 juillet : Sortie mondiale du dernier Harry Potter

22 juillet - Turquie : Elections législatives anticipées. Le Parti de la justice et du développement (AKP, issu de la mouvance islamiste, centre droit) du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan remporte une large victoire.

24 Juillet - Libye/Bulgarie : Un épilogue heureux. Après plus de huit ans de captivité en Libye, les cinq infirmières bulgares et le médecin d'origine palestinienne accusés d'avoir inoculé le virus du sida à plusieurs centaines d'enfants sont graciés.

25 juillet - Rwanda : Abolition de la peine de mort

29 juillet : Mort de Michel Serrault

29 Juillet-12 septembre - Japon : Les élections sénatoriales conduisent à la démission du Premier ministre japonais Shinzo Abe

31 juillet - Onu/Soudan : La Résolution 1769 autorisant le déploiement d'une force hybride ONU-UA, chargée de ramener la paix dans la région du Darfour, dans l'ouest du Soudan fait renaître l'espoir au Darfour

31 juillet - Cambodge : Ouverture du procès des Khmers rouges

AOÛT 2007

 

Du 27 juillet au 8 août : centenaire de la création du mouvement scout par Baden Powell.

2 août - Etats-Unis : Effondrement d'un pont autoroutier à Minneapolis dans le Mississipi

6 août - Liban : L'opposition chrétienne remporte un scrutin clé

11 août au 8 septembre - Sierra Leone : Elections présidentielle et législatives. L'opposant Ernest Koroma, du Congrès de tout le peuple (APC) est élu Président devant Solomon Berewa, vice-Président sortant et candidat du Parti du peuple de Sierra Leone, au pouvoir.

15 août - Pérou : Tremblement de terre (séisme d'une magnitude de 8 sur l'échelle de Richter)

16 août au 3 septembre - Grèce : Incendies de forêt meurtriers

23 août - Bangladesh : Couvre-feu illimité imposé dans six villes après trois jours de violentes manifestations étudiantes qui ont fait un mort et des dizaines de blessés dans plusieurs villes du pays

24 août - Espagne : Premier attentat d'ETA depuis la rupture de la trêve

28 août - Turquie : Election présidentielle Abdullah Gül, ex-ministre des Affaires étrangères, à la présidence de la République turque

SEPTEMBRE 2007

 

6 septembre : Mort de Luciano Pavarotti

12 septembre - France : Des tests ADN pour les candidats au regroupement familial

14 septembre : Décès de Jacques Martin

19 septembre - Birmanie : Les Bonzes défient la junte

19 septembre - Liban : Un député anti-syrien Antoine Ghanem tué dans un attentat

20 septembre - Niger : Arrestation de Moussa Kaka, correspondant de RFI

21 septembre : Journée internationale de la paix, établie en 1981

22 septembre : Mort du mime Marceau

22 septembre - Pérou : Alberto Fujimori extradé

25 septembre - Onu/Iran : le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad devant l'ONU

30 septembre - Ukraine : Elections législatives (Ioulia Timochenko, l'ex-égérie de la Révolution orange, sera désignée Premier ministre le 18 décembre)

OCTOBRE 2007

 

Coupe du monde de rugby

02 au 04 octobre - Corées : Les deux Corées réunies lors d'un sommet historique (le président sud-coréen Roh Moo-Hyun et son homologue nord-coréen Kim Jong-Il ont signé un accord pour promouvoir la paix et la prospérité économique dans la péninsule)

03 octobre - Tchad : Un accord de paix pour le Tchad

du 4 au 10 octobre : Semaine mondiale de l'espace. On célèbre d'ailleurs le 50e anniversaire de l'envoi dans l'espace par le Russes de Spoutnik 1, le premier satellite artificiel.

12 octobre - Norvège : Le Nobel de la Paix à la lutte contre le réchauffement climatique attribué à l'ancien vice-président américain Al Gore et au groupe d'experts de l'ONU sur le climat (Giec)

14 octobre - Togo : Législatives : le Rassemblement du peuple togolais (RPT) emporte la majorité absolue

17 Octobre - Pakistan : Le Pakistan en crise (Le retour de l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto au Pakistan après 8 ans d'exil est marqué par un attentat meurtrier parmi la foule venue suivre son convoi dans les rues de Karachi (133 morts).

18 octobre - France : Divorce de Nicolas et Cécilia Sarkozy au sommet de l'Etat

20 octobre - Sport : L'Afrique du Sud championne de Rugby

21 octobre - Pologne : Donald Tusk nouvel homme fort du pays

25 octobre : Premier vol commercial pour l'A 380

29 octobre - Argentine : Une femme, Cristina Fernandez de Kirchner, à la tête de l'Argentine

31 octobre - Espagne : Verdict sévère contre les terroristes des attentats de Madrid

NOVEMBRE 2007

 

90e anniversaire de la Révolution d'octobre en Russie.

Retour sur terre de la sonde spatiale européenne Mars Express.

1er novembre - FMI : Un Français, Dominique Strauss-Kahn, à la tête du FMI

4 novembre - Guatemala : Alvaro Colom, un social-démocrate président du Guatemala

4 novembre - Italie : L'Italie expulse des ressortissants roumains

19 novembre - Cambodge : Arrestation de Khieu Samphan, l'ancien idéologue des Khmers Rouges

15 novembre - Bangladesh : Le cyclone Sidr dévaste le sud du Bangladesh

14-22 Novembre - France : La France paralysée par la grève

21 Novembre - France : Jacques Chirac mis en examen

22 novembre : Mort de Maurice Béjart

Depuis le 23 novembre - Liban : Le Liban sans présidence

25 novembre - Australie : Victoire historique des Travaillistes

24-25 novembre - Russie : Le Pouvoir russe harcèle ses opposants et emprisonne Garry Kasparov

27 novembre - Etats-Unis/Proche-Orient : Israéliens et Palestiniens se sont entendus pour rechercher avant fin 2008 un accord de paix menant à la création d'un Etat palestinien.

30 novembre - Colombie/France : Une preuve de vie pour Ingrid Betancourt

DECEMBRE 2007

 

1er décembre - France : ETA tue en France

3 -14 décembre - Indonésie : Conférence de Bali sur le climat

2 décembre - Russie : Triomphe annoncé de Poutine

2 décembre - Venezuela : Constitution : un revers pour Hugo Chavez

4 décembre - France/Algérie : Nicolas Sarkozy reconnaît que le système colonial a été profondément injuste

10-15 décembre - France : Visite contestée de Mouammar Kadhafi à Paris

11 décembre - Algérie : Double attentat d'Al-Qaïda à Alger

13 décembre - Europe : L'Union européenne à 27 adopte le Traité de Lisbonne

14 décembre - Kosovo : Une force civile européenne au Kosovo

18 décembre - Belgique : Un gouvernement intérimaire après six mois de crise en Belgique

16 décembre - Irak : La région de Bassorah rendue aux Irakiens

17 décembre - Territoires Palestiniens : Conférence des donateurs pour l'Etat palestinien

19 décembre - Colombie : des otages des Forces armées révolutionnaires de Colombie bientôt libérés?

21 décembre - France/Tchad : Procès des membres de l'Arche de Zoé

27 Décembre : Décès de Bénazir Bhutto

30 décembre : Bilawal Zardari, âgé de 19 ans seulement, a été "nommé président" du Parti du peuple pakistanais (PPP) et le veuf de Benazir Bhutto, Asif Ali Zardari, "coprésident", a déclaré à l'AFP un haut responsable du parti.

31 décembre : Entrée dans l'espace Schengen des 10 Etats qui ont adhéré à l'Union européenne en 2004.

01:29 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : retrospective 2007 |  Facebook |

27/12/2007

Spectacle : Le Livre de la Jungle

 

 

LJ 01

Flamboyante adaptation du célèbre roman de Rudyard Kipling qui met en scène 15 artistes danseurs, comédiens et chanteurs.
Un spectacle musical d’une heure, pour toute la famille (dès 3 ans).

Qui ne connaît pas l’histoire extraordinaire et initiatique de Mowgli, fils de la jungle, découvert abandonné et élevé par des animaux ?
Bébé perdu dans le milieu hostile de la jungle, Mowgli est heureusement recueilli par une meute de loups et placé sous la responsabilité de Bagherra, la panthère noire. Aidée par Baloo, l’ours pédagogue et fantasque, Bagherra transmet au jeune enfant des principes dont les vertus sont aujourd’hui encore les règles de base pour grandir et devenir un homme : l’autonomie, la responsabilité, l’amitié, la solidarité, la tolérance et l’honnêteté.

LJ 02

Le Livre de la Jungle nous raconte cette merveilleuse aventure dans un grand spectacle musical pour toute la famille, où l’on retrouve aussi Kaa le serpent persifleur et roublard, et Sherkan le tigre menaçant.

Une mention particulière pour la chorégraphie et les costumes, les enfants s’émerveillent tandis que les adultes retrouvent leur âme d’enfant. Un spectacle musical pour petits et grands.

 

Les 2 et 3 février 2008 à Namur
Le 4 février 2008 à Liège

06:15 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le livre de la jungle, spectacle |  Facebook |

40e anniversaire du Livre de la Jungle

 

 

JUNGLE

Le 15 décembre 1966, Walt Disney s’éteint, laissant derrière lui une oeuvre inestimable, un panthéon du cinéma d’animation composé de grands, voire très grands films. En 1966, Walt Disney supervise l’élaboration du dix-neuvième long-métrage du studio : c’est l’adaptation de l’ouvrage de Rudyard Kipling, Le livre de la jungle. Paru en 1894 et rédigé lors d’un voyage de quatre ans aux Etats-Unis, cette oeuvre est considérée, avec sa suite parue en 1985, comme le chef-d'œuvre de l'auteur...

livredelajunglecoll022

Les différences entre le livre original et l’oeuvre de Disney sont nombreuses. Volontairement, Walt Disney décide d’éclaircir l’univers bien trop sombre de l’ouvrage de Kipling et va se permettre un bon nombre de libertés afin de donner à son film le ton familial et enjoué qu’il souhaite. Ainsi, ce sont les personnages qui vont très vite se transformer. Bagheera devient une figure paternelle terriblement sérieuse, en opposition totale avec l’aspect maternel et son enclin à gâter Mowgli dans le livre, Shere Khan est un méchant dans la plus pure tradition des films Disney et s’éloigne de l’être méprisé et boiteux également présenté par Kipling. Kaa, le serpent, est à l’origine un ami du jeune Mowgli et non pas un personnage aux intentions douteuses, le Roi Louie, pour finir, n’existe absolument pas dans l’oeuvre écrite. Pour ce qui est du fameux Baloo, devenu la coqueluche des studios d’animation pendant plusieurs années, il ressemblait bien plus à un ours mal léché, plus enclin à donner des leçons de survie dans la jungle que de chanter un hymne à l’Epicurisme. Car s’il y a bien une philosophie découlant du Livre de la Jungle, version Disney, c’est qu’ « il en faut peu pour être heureux ». Il est intérréssant de noter que la composition de ce titre, Bare Necessities en anglais, revient à Terry Gilkyson qui se trouvait être le compositeur attitré du film avant l’arrivée des frères Sherman. Disney jugeant le travail de Gilkyson trop sombre et trop proche de l’univers de l’auteur, il demanda donc aux frères de composer de nouveaux titres pour le film. Seul Bare Necessities (qui tourne autour d’un jeu de mot avec le mot Bear, qui signifie ours en anglais) subsista à ce changement de collaborateurs. Ce titre fut cependant le seul à être nommé à l’Oscar de la meilleure chanson originale...

livredelajunglecoll021

La sortie du film est un phénomène. Sorti à travers le monde entre octobre 1967 et décembre 1968, le film cumule un total de 200 Millions $ de recettes. Soit deux fois plus que les plus gros succès de l’année que sont Bonnie et Clyde ou Le Lauréat... Les studios sont sauvés. L’oeuvre devient instantanément culte et remplace dans l’imaginaire collectif l’oeuvre de Rudyard Kipling, à l’instar de Pinocchio ou Blanche-Neige qui ont dépassé leurs supports originels dans leur capacité à créer une nouvelle mythologie de personnages et de récits. Le Livre de la jungle, aujourd’hui encore, est considéré comme l’oeuvre paroxysmique du travail des studios Disney. Si le foisonnement visuel du décor et l’élaboration d’un scénario plus malin qu’il n’y paraît font partie du trousseau de clés du succès, cela va sans dire que ce sont les personnages haut en couleur qui se taillent la part du lion. Il est désormais impossible d’imaginer une quelconque jungle sans un ours se frottant contre les palmiers, Shere Khan est devenu l’un des mechants les plus emblématiques de la galerie Disney, Kaa fait référence dans le monde de l’hypnose et Bagheera représente la figure parentale protectrice idéalisée par tous les enfants. Bref, vous l’avez compris, si Kipling déployait sa plume pour raconter la supériorité de l’homme sur l’animal, Disney décide de donner aux animaux une aura bien plus importante et une sagesse dépassant toutes celles des humains...

mowgli-et-le-roi-louis

Un matin dans les forêts de l'Inde, Bagheera, la panthère noire, découvre un petit garçon abandonné. Elle emporte le petit d'homme et le confie à une famille de loups. On l'appellera Mowgli. Dix années passent. Et voilà que Shere Khan approche du territoire des loups. Il ne fait de doute pour personne que Mowgli sera sa première victime. Bagheera décide d'éloigner l'enfant et de le confier aux hommes d’un village. Pendant leur périple, tous deux feront de nombreuses rencontres, notamment celle de Baloo, un ours insouciant et jovial...

26/12/2007

Un navire vieux de 800 ans remonté du fond de la mer en Chine

 

 

20071222-131954-g

Un navire marchand vieux de huit siècles a été hissé samedi hors des eaux de la mer de Chine méridionale, avec à son bord des objets susceptibles de confirmer l'existence d'une ancienne voie maritime commerciale qui reliait la Chine à l'Occident.

Ce navire de bois de 30 mètres de long, qui renferme des milliers d'objets en or, en argent ou en porcelaine, a été remonté sur une barge, dans une sorte de cage d'acier aussi haute qu'un bâtiment de trois étages. La télévision nationale chinoise a retransmis l'événement en direct.

Baptisé le "Nanhai n°1" ou "Mer de Chine méridionale n°1" par les archéologues, le navire a été découvert en 1987 au large des côtes de la province du Guangdong, à une profondeur de 30 mètres. Il gisait enseveli sous une couche de deux mètres de vase.

Le Nanhai n°1 va être remorqué vers un musée construit spécialement pour lui à Canton, où il sera immergé dans un réservoir surnommé le "palais de cristal", dont la température et la pression de l'eau seront les mêmes que celles qu'il a connues pendant ses huit siècles de sommeil.

Le musée devrait ouvrir ses portes d'ici la fin 2008. Les visiteurs pourront observer le navire par des hublots pratiqués dans les parois du réservoir géant.

Plus de 4.000 objets ont été retrouvés à son bord, écrit l'agence de presse Chine nouvelle. Il est l'un des plus anciens et des plus grands navires marchands jamais retrouvés en Chine.

De même, 6.000 pièces de monnaie en cuivre de l'époque des Song (960-1279) ont été retrouvés, datant du temps où le bateau avait été construit.

Le Nanhai pourrait apporter la preuve de l'existence d'une ancienne "route de la soie maritime" qui reliait les provinces chinoises du Guangdong et du Fujian à l'Asie du Sud-Est, à l'Afrique et à l'Europe, à l'image de la route de la soie, terrestre, qui reliait l'Empire du Milieu à l'Occident via les steppes de l'Asie centrale.

shipo2

25/12/2007

Joyeux Noël

joyeux-noel-de-gi4
 
Joyeux Noël

15:46 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : joyeux noel |  Facebook |

23/12/2007

La Revue 2008

 

Revue-2008_

 

Chaque année, le travail sur La Revue démarre d’une page blanche en ayant comme unique postulat de développer l’actualité et comme défi de surprendre et faire rire le public. Le but, c’est de viser le renouvellement des thèmes, du fond et de la forme, malgré une structure précise. Les ingrédients : l’humour, l’éclat, la diversité des genres, la légèreté des critiques, la virtuosité des numéros et la joie, communicative, des comédiens.

Pour le prix d’un seul ticket, c’est une multitude de genres que vous verrez sur la scène du Théâtre des Galeries. La Revue décline les diverses disciplines du music-hall et du divertissement.

 

Qui passera à la moulinette cette fois ? Que ce soit par Richard Ruben, notre imitateur, ou par les autres membres de la troupe une belle brochette de personnages mis en exergue par la presse nationale ou internationale auront droit à leur moment de ‘gloire’. Produit saisonnier unique et inimitable, La Revue se veut un regard amusé sur notre belge réalité. Elle propose une relecture satirique des événements marquants de l’année écoulée. Une vision qui souligne avec dérision toute l’absurdité de certaines situations et pointe du doigt les petites bêtises et les grosses faiblesses de ceux qui nous dirigent.

Toute la troupe se tient prête à revisiter une année pleine de charmes… politiques et autres. Car à côté de la politique, il y a aussi le sport, la culture, les faits divers, les médias : une mine pour les auteurs qui parviennent à combiner deux éléments a priori opposés ; le glamour et le rire. Il faut dire que les procédés parfois hautement surréalistes de nos têtes pensantes (!) offrent matière à réflexion et à dérision.

 L'affiche :  

Mise en scène : David Michels et Bernard Lefrancq

Avec Richard Ruben, Bernard Lefrancq, Marc De Roy, Angélique Leleux, Pierre Pigeolet, Laure Godisiabois, Anne Chantraine, Heidi De Meester, Antoine Pedros et Kylian Campbell

 Ce spectacle se déroule au Théâtre Royal des Galeries jusqu'au 3 février 2008

Galerie du Roi

1000   Bruxelles

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/12/2007

Mozart vs Mozart

 

Mozart VS Mozart 2

 

Le nouveau spectacle d'humour musical de FFortissimo, avec Christophe Gillis et Bernard Vancraeynest. Léopold Mozart, le père, musicien professionnel de haut vol, avait un nom et même un prénom. Son talent et sa renommée pouvaient lui laisser entrevoir les portes de la gloire. Mais c’était compter sans la naissance d’un fils anormal, qui lui ravirait involontairement et comme par erreur tous les lauriers auxquels il pouvait prétendre. En une dizaine de tableaux musicaux désopilants et un tantinet iconoclastes, les Mozart père et fils, accompagnés par un somptueux quintette à cordes en grande tenue d’époque, nous relatent les épisodes les plus croustillants de la grande et de la petite histoire de la vie de Wolfgang Amadeus.  Une heure trente de grande musique live commentée et sept virtuoses costumés, pour un voyage décalé dans la vie du compositeur le plus follement génial de tous les temps : Wolfgang Amadeus Mozart !

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mozart vs mozart, spectacle |  Facebook |

21/12/2007

Les Moines Shaolin Kung Fu

 

shaolin1

 

 

Le temple Song Shan Shaolin fut fondé en l'an 495 dans la province du Henan en Chine. Le nom 'Shaolin' lui fut donné par son implantation sur la montagne boisée « Shaoshi » en l'honneur du moine Batuo, « Shao » étant le nom de la montagne et « Lin » signifiant Forêt. La légende raconte que le moine indien Bodidharma trouva ses disciples dans ce temple et leur enseigna des exercices d'arts martiaux. Il compléta ses exercices par l'étude de la méditation et par la protection contre les attaques de brigands. C'est ici que se trouva finalement l'origine du Kung Fu, aujourd'hui connu dans le monde entier. Du VIIème au XVIème siècle, les moines Shaolin sont de véritables moines guerriers élites, au service des empereurs. Du XVIIème siècle au milieu du XXème siècle, le temple connaît une période sombre, avant de renaître de ses cendres et d'être reconnu en tant qu'origine des arts martiaux.

Le spectacle démontre les arts martiaux et la philosophie bouddhiste.

Depuis plus de mille ans, la tradition du monastère exige de tout moine voulant quitter le monastère de savoir dominer les 18 techniques du Kung Fu. Il doit pouvoir atteindre les capacités de son maître et le vaincre. En dehors d'autres examens, le moine doit prouver qu'il dispose de l'esprit de combat. Il ne peut porter le nom d'élève Shaolin que s'il a réussi tous ces examens. Il répandra, par la suite, toute la philosophie et sauvegardera cette tradition millénaire. S'il ne réussit pas cet examen il devra prolonger son séjour au monastère, poursuivre les entraînements et vivre suivant la doctrine du bouddhisme, durant un an.

'Shi Fu - Le Gala des Moines Shaolin' est la réduction au maximum. Une finition au maximum qui étonne continuellement. Toutes les facettes de cette fascinante discipline de combat, en passant par les différents styles jusqu'aux différentes armes seront démontrées gracieusement par des champions du monde. Des combats en groupe et des exercices spectaculaires Qi-Gong (ruptures d'éléments) agrémenteront ce show extraordinaire.

La fracturation d'éléments durs, telle qu'une barre métallique avec le crâne, fait partie des exercices. Tous les moines Shaolin connaissent le mystère et le secret du « Qi ». Seul celui qui domine la concentration du Qi (la source de la force et de la santé) peut fracturer de tels objets. La concentration de tout effort soumis sur un point déterminé du corps humain permet de recevoir celui-ci sans aucune souffrance. Fracturer une barre métallique comme une allumette, casser une dalle en pierre ainsi que des exercices Hard-Qi-Gong, tel que le percement d'un vitrage à l'aide d'une aiguille et l'exercice avec la planche bondée de clous, laissent supposer l'effort et concentration auxquels les moins sont soumises.
Le Shaolin Kung Fu qui a donné naissance au karaté, judo, Taekwondo et d'autres variantes de défense individuelle asiatique, est la discipline la plus spectaculaire du monde du Wushu. L'incroyable maîtrise du corps, l'invraisemblable concentration et l'insensibilité à la douleur font de « Shi fu », le Gala des moines Shaolin, un spectacle inoubliable.

Des élèves désirant les approcher pour apprendre la sagesse et la maîtrise de cette force surhumaine s'efforcent depuis des centaines d'années à étudier cette vie très secrète des moines et de comprendre l'invisible Kung Fu. Mais très peu d'élèves reçoivent les règles du Maître.
"Shi Fu - Gala des Moines Shaolin" montre l'étonnante technique que seule les élites peuvent maîtriser.

 

Au Forum à Liège le 9 février 2008 !

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : moines shaolin kung fu |  Facebook |

20/12/2007

20ème Disney on Ice!

 

DONI

 

Entrez dans le monde magique de Disney On Ice! Pour cette nouvelle édition du plus fabuleux des spectacles familiaux sur glace, Disney vous invite à retrouver tous vos personnages préférés. Présenté par le seul et unique Mickey Mouse, accompagné de l’irrésistible Minnie Mouse et entourés de leurs joyeux compagnons Donald Duck et Dingo, Le Monde Magique de Disney On Ice est un véritable bouquet de tous vos personnages favoris! Retrouvez la fabuleuse aventure de  Pinocchio et Jiminy Cricket face à Grand Coquin et Gédéon, mais aussi vos princesses favorites Blanche Neige, Cendrillon et la Petite Sirène. Laissez vous emporter dans les mondes incroyables du Roi Lion et de Mulan et ne ratez pas les invités spéciaux : les héros de Pixar présentés par Disney : Les personnages des Indestructibles et Némo!

9 représentations à Forest National entre le 13 et le 17 février 2008!

www.disneyonice.be

 

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : disney on ice |  Facebook |

19/12/2007

100 violons tziganes de Budapest

 

100 violons
 

L’Orchestre Symphonique des 100 violons Tziganes de Budapest restitue, sous la plus époustouflante virtuosité, l’âme de tout un peuple. Leur programme mêle la tradition du violon tzigane de Grigoras Dinicu, Jean Hubai, Victorio Monti, Elemer Szentirmay, Aram Khatchatourian aux grands compositeurs classiques où Johannes Brahms côtoie Georges Bizet, Frantz Listz, Jacques Offenbach et Johann Strauss. Ce qui éblouit le public, c’est cet art qui n’appartient qu’à ces musiciens de jouer sans partition, cet art de la virevolte, de la variation qui ne trahit en rien la composition mais l’enrichit. Ils transmettent au spectateur l’énergie d’un peuple qui a choisi la musique comme langue universelle. Instinctif comme une veillée populaire tzigane, rigoureux comme un concert viennois, en smoking noir ou en costume traditionnel, l’Orchestre des 100 VIOLONS TZIGANES donne autant à voir qu’à écouter. Un spectacle à ne pas rater ! Au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles les 17 et 19 avril 2008 !

http://www.100violins.com/orchestre-musique-tzigane/

 

18/12/2007

Jenifer à Forest National le 8 mars 2008

 

 

3253

 

Je n'emporte rien vraiment
Je veux vivre d'autres mues
Je suis riche du temps
De tout ce que j'ai perdu
Je suis lègère au vent
Je promet d'être sage
De laisser au cadran
L'aiguille tourner ma page

On a pas trop de temps
à faire l'amour à l'envers
il y a tant de vents contraires

On a pas trop de ciels
Pour s'étendre sur le sujet
à rêver l'essentiel enlacés
Mais quand l'amour est là
il n'est jamais acquis
Et quand il est parti
il nous laisse des Pouquoi
Pourquoi, Pourquoi...

Je n'emporte rien vraiment
Je veux vivre d'autres mues
Je suis riche du temps
De tout ce que j'ai perdu
Je suis lègère au vent
Je promet d'être sage
De laisser au cadran
L'aiguille tourner ma page

On a pas trop de nuits
Même en fermant les yeux
Pour semer notre solitude à deux
On a pas trop de vie
pour voyager la terre
Elle n'a jamais menti
Même l'hiver
Mais quand l'amour est là
il n'est jamais acquis
Et quand il est parti
il nous laisse des Pouquoi
Pourquoi, Pourquoi...

Je n'emporte rien vraiment
Je veux vivre d'autres mues
Je suis riche du temps
De tout ce que j'ai perdu
Je suis lègère au vent
Je promet d'être sage
De laisser au cadran
L'aiguille tourner ma page

Je n'emporte rien vraiment
Je veux vivre d'autres mues
Je suis riche du temps
De tout ce que j'ai perdu
Je suis lègère au vent
Je promet d'être sage
De laisser au cadran
L'aiguille tourner ma page

 

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jenifer, tourner ma page, chansons, concert |  Facebook |

17/12/2007

Crèches de santons en Provence

 

01

A Noël, les crèches fleurissent dans les églises de Provence. Dans les villes et les villages, les personnages mythiques de l'imaginaire provençal se pressent autour de la Sainte Famille.

La crèche provençale est une tradition toujours bien vivante. Décors et les mise en scène rivalisent d'imagination, de beauté et exigent le travail patient et attentif à des bénévoles passionnés.

Le santonnier, qui façonne les santons à partir d'argile est un véritable artiste capable d'insuffler de l'âme à ses personnages.

 

02

03

04

05

06

07

08

 

 

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : creches, santons, noel en provence |  Facebook |

16/12/2007

L'orientalisme dans la BD

 

53337

 

 

Lorsque la bande dessinée commencera à s’intéresser à cet ailleurs lointain, les codes narratifs et décoratifs orientalisants sont déjà bien définis. Au travers du journal Tintin, Paul Cuvelier, Edgar. P. Jacobs et Jacques Laudy se tournent vers l’Orient pour divertir leurs lecteurs des affres de la guerre qui vient de se terminer et réalisent notamment « Corentin », Le Mystère de la Grande Pyramide et « Hassan et Kaddour ». Ce n’est que récemment que les auteurs européens osent montrer une face moins fantasmée, plus réaliste de l’Orient. Leurs regards se font plus durs, plus objectifs et plus en phase avec l’actualité. Les portes de cet univers que l’on pensait si différent du nôtre révèlent la pauvreté, la dictature, le silence des femmes et le désespoir. Certains auteurs s’attachent alors la plupart du temps à installer un cadre historique à leurs récits. L’Inde ne peut plus se lire sans ses relations anglaises, le Tibet sans la Chine ou l’Algérie sans la France. Mais le lecteur ne se lassera sans doute jamais de l’Orient romantique, univers de plaisir, de sensualité et de mystère… L’Orient est une source inépuisable qui permet plusieurs variétés d’histoires, que l’exposition « L’Orientalisme dans la bande dessinée » a tenté de représenter. Le visiteur passera par les récits des premiers auteurs franco-belges qui ont décrit l’Orient : Jacques Laudy, E. P. Jacobs, Cuvelier et Hergé, dont nous exposerons deux planches du mythique album Tintin au Tibet. A leurs côtés, des planches de Jacques Ferrandez et ses célèbres Carnets d’Orient, d’Ana Mirallès et Djinn, les splendides dessins de Jean-François Charles tirés d’India Dreams ou encore les dernière limites avant l’extrême-Orient avec Cosey, Jonathan et le Bouddha d’Azur. Notre parcours s’arrêtera également sur le travail de Joann Sfar dans Le chat du Rabbin, de David B. et ses étonnants Chercheurs de trésor, de la formidable Tentation de Renaud de Heyn ou encore du tout nouveau Croisades de Xavier et Dufaux. Ce voyage ne saurait être complet sans les adaptations des Mille et Une nuits que sont les Cinq conteurs de Bagdad de Duchazeau et le mythique Sharaz-de de Sergio Toppi.  Au travers de l’aspect narratif et de l’aspect plus visuel de chaque bande dessinée, nous tenterons de dessiner l’évolution de l’orientalisme dans la bande dessinée. Nous essayerons de comprendre les différents regards que l’Occidental a portés sur ces terres méconnues, liées dans nos esprits à des mythes qui se doivent d’être à présent dépoussiérés, ce que certains auteurs ont fait avec intelligence et passion.

Du 8 novembre 2007 au 11 avril 2008 à la Fondation R. Leblanc

Informations : http://www.fondationrleblanc.be

 

15/12/2007

Espace réel, espace rêve - La BD sur orbite

 

 

BD 01

Depuis le 23 octobre et jusqu’au 10 février 2008, le Centre Belge de la Bande Dessinée (CBBD), au cœur de Bruxelles (20, rue des Sables), raconte un demi-siècle d’aventures spatiales à travers le regard et par le crayon d’auteurs de BD (Bande Dessinée). Cette exposition originale, rehaussée des présences d’une authentique pierre de Lune (ramenée par l’équipage de la mission Apollo 17) et de la seule œuvre d’art (copie du sculpteur Paul Hoeydonck) sur le sol lunaire, a été conçue avec le concours de l’Euro Space Society, qui est présidée par l’astronaute belge Dirk Frimout.
 

BD 02



C’est dans l'ancien grand magasin Waucquez, qui fut construit en 1906 par l’architecte Victor Horta, que le CBBD a son musée qui mérite le détour, lors d’un déplacement dans la capitale belge et européenne. En plus des présentations permanentes des collections de dessins - sans doute les archives BD les plus importantes dans le monde -, il organise de façon régulière des expositions thématiques.

 

BD 03

Le 50ème anniversaire du premier « bébé-lune », alias Spoutnik-1, ne pouvait pas échapper aux responsables du Centre. Surtout que plusieurs dessinateurs belges - à commencer par Hergé avec Tintin et Milou… mais dont aucun dessin n’est présenté à l’expo pour une question de droits ! - ont réussi à mettre le grand public au contact des exploits de robots, d’hommes et de femmes dans le cosmos. L’expo montre que l’astronaute Dirk Frimout a servi de héros dans des bandes dessinées racontant des aventures rocambolesques en impesanteur, jusque sur Mars !

Rendez-vous avec le rêve

Sur des panneaux trilingues (anglais, français, néerlandais), agrémentés de petites séquences vidéo et séparés par des objets souvenirs relatifs à l’odyssée de l’espace, l’exposition met en parallèle ce qui a été réalisé et ce qui a été imaginé. Cette évocation de l’astronautique, avec de belles planches dessinées qui sont extraites des archives du CBBD, est l’occasion de rappeler de façon amusante et instructive le chemin parcouru par l’humanité dans l’espace et l’impact de l’image comme outil culturel.

La BD et l’exploration spatiale ont bel et bien quelque chose en commun, car ils procèdent de la même approche : l’inspiration du rêve ! A cet égard, l’Expo « Espace réel, Espace rêvé » constitue une belle démonstration. D’abord pour sensibiliser la jeunesse aux défis et exploits de la conquête de l’espace. Puis pour susciter des vocations qui valorisent l’imagination scientifique et la créativité technologique. Le travail de documentation du scénariste de BD se trouve mis à l’honneur dans la présentation d’un reportage photo de l’auteur de la série Buck Danny : sur la base d’Edwards (Californie), il a rencontré le 5 avril 1962, avant son 5ème vol en X-15, l’un des pilotes d’essais, un certain… Neil Armstrong. 
 

Sur le plan pratique

Centre Belge de la Bande Dessinée 20, rue des Sables (à quelques enjambées de la Rue Neuve) 1000 Bruxelles Tél. 02/219.19.80 www.cbbd.be

Le musée de la BD est ouvert tous les jours (sauf lundi) de lundi à 18 heures. L’exposition temporaire “Espace réel, Espace rêvé” doit durer jusqu’au 10 février 2008.


14/12/2007

Kevin Van Der Perren

 

KVDP 01

En cette période politique très mouvementée, nous pouvons peut-être jeter un regard vers une personnalité belge qui se défend comme un as actuellement sur les patinoires internationales : j'ai nommé Kevin van der Perren !

Kevin Van Der Perren, né le 6 août 1982 à Ninove, est un patineur artistique belge.

Il est le premier patineur à offrir une médaille (en argent) à la Belgique lors des championnats du monde junior en 2002. Sur les championnats d'europe de 2007, il a emporté la médaille de bronze.

Son coach est Vera Vandecaveye.

A l'issue du programme court du Grand Prix ISU de patinage artistique réunissant les six meilleurs patineurs mondiaux vendredi soir à Turin, Kevin Van der Perren, qui dispute la 2ème finale de sa carrière (après 2004), est classé 5ème.

 

KVDP 02

Croisons les doigts pour lui ! Envoyez-lui vos ondes positives !

KVDP 03

 

 

 

Plaisirs d'hiver 2007 à Bruxelles

 

2006winterpret

 

Le marché des traditions de Noël. Un lieu magnifique, une ambiance raffinée. Comment mieux retrouver l'esprit de Noël en Europe et ailleurs? Les multiples échoppes présentent les productions artisanales les plus typiques, depuis les santons de Provence jusqu'aux couronnes d'Avent d'Autriche, de Suisse ou d'Irlande. Les panetones italiens se marient au Glühwein allemand ou au glögg scandinave, sans oublier le célèbre Christmas pudding anglais. D'autres spécialités venues des Amériques viennent compléter les saveurs et les talents dont chacun voudra enrichir ces moments privilégiés. Tout cela au son d'une musique choisie, avec les prestations spéciales de groupes folkloriques pendant les week-ends. Sapin géant au centre de la place. Cette année, l'invitée d'honneur sera l'Ile de la Réunion.

01



Le marché de Noël, la patinoire, la crèche, le sapin de Noël, la Grande Roue ou encore les manèges enchanteurs constitueront les haltes incontournables d'un parcours-illuminé. "Les Nuits Electrabel" se dérouleront sur la Grand-Place. Sur l'Hôtel de Ville, vous assisterez toutes les demi-heures à un magnifique spectacle de son et lumière.

02
 

03
 

04
 

05
 

Jusqu'au 1er janvier 2008


http://www.plaisirsdhiver.be

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : plaisirs d hiver 2007, bruxelles |  Facebook |

13/12/2007

De Gilgamesh à Zénobie

 

gilgamesh

 

 

Les Musées royaux d'Art et d'Histoire peuvent se vanter de posséder une collection renommée d'art ancien du Proche-Orient et de l'Iran. Outre la célèbre plaquette de Gilgamesh qui prête son nom à cette exposition, rappelons une collection de bronzes du Louristan (Iran) unique au monde, de somptueux sceaux-cylindres et de nombreux témoignages de l'écriture de l'époque pré-islamique. Tant de trésors dont le public ne pouvait admirer qu'une sélection jusqu'à la fermeture des salles en 2002. Comme les travaux de rénovation n'ont pas encore pu être entamés depuis, nos richesses archéologiques ne quittent nos réserves qu'à l'occasion d'expositions temporaires, le plus souvent à l'étranger et cela au compte-gouttes. Voici une occasion unique pour venir admirer ce patrimoine, ainsi qu'une douzaine de chefs-d'oeuvre que le Musée du Louvre a bien voulu nous prêter afin de donner encore plus d'éclat à cet événement.

Étant donné la situation politique actuelle au Moyen-Orient et en Iran, le moment semble opportun de rappeler à l'opinion publique l'importance de l'Orient au passé richissime dans la constitution de notre monde occidental. Outre un panorama d'oeuvres d'art défiant l'indifférence du regard grâce à leurs qualités esthétiques et à leur originalité, des dizaines d'autres antiquités représentent autant de jalons dans ce circuit d'exposition rappelant la naissance de l'écriture, l'invention de systèmes de comptabilité, l'émergence de l'économie, du droit et des sciences, de la littérature ainsi que des convictions religieuses ou morales.

L'exposition "De Gilgamesh à Zénobie" se termine par un parcours didactique conçu pour l'enseignement secondaire et les jeunes étudiants, à moins que le visiteur ne préfère assister à une projection esquissant la contribution belge à l'exploration de l'Orient ou découvrir notre nouvelle galerie photographique où les images prises en Syrie par l'assyriologue belge Georges Dossin sont à l'honneur. Enfin, l'exposition sera doublée de nocturnes ainsi que de visites thématiques, d'un cycle de conférences et d'un colloque clôturant l'événement.

2318  2319  2320




Musée du Cinquantenaire à Bruxelles du 6 décembre 2007 au 24 avril 2008

 

22:28 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : de gilgamesh a zenobie, exposition |  Facebook |

02/12/2007

Une nuit romantique à Vienne avec André Rieu

 

 

Vienne

Le célèbre chef d'orchestre et violoniste André Rieu entame une tournée mondiale exceptionnelle : 'Une Nuit Romantique à Vienne' s'arrêtera au Stade Roi Baudouin le 13 septembre 2008 !

rieu-vienne 01



Accompagné du Johann Strauss Orchestra et de sa chorale, André Rieu vous convie à un spectacle unique ayant pour décor le château impérial de Schönbrunn reconstruit grandeur nature ! Les plus célèbres champions de patinage artistique, l'association viennoise de danse sur glace, le carosse d'or avec Sissi et François-Joseph, le ballet de l'Opéra d'Etat de Vienne, des costumes magnifiques et des lustres flamboyants, des fiacres avec chevaux et laquais, tout est là pour vous plonger dans l'atmosphère chaleureuse de Vienne.

rieu-vienne 02



Vous vivrez une soirée magique au son des valses merveilleuses, dans une ambiance inoubliable ! Une véritable nuit romantique à Bruxelles à ne pas rater le 13 septembre 2008 au Stade Roi Baudouin !

 

rieu-vienne 03

Informations : http://www.c-live.lu/rieu_frnl.htm

 

rieu-vienne 04
rieu-vienne 05

 

 

rieu-vienne 06