30/05/2010

18ème Marché médiéval d'Etterbeek (3/4)

 

ZWH 01

 

 

« Au Coq sauvage » (Zum wilden Hahn) est plus qu’une taverne médiévale : ce n’est que la partie émergée de l’iceberg d’une petite entreprise allemande. Vous avez certainement déjà eu le plaisir de voir cet échafaudage de bar lors de différentes fêtes médiévales.

ZWH 03

ZWH 02

Outre la bière brassée dans la petite brasserie « Gewürzweine Hahn und Wilde » (bière blonde, bière noire, bière fumée), vous pourrez goûter hypocras, clairet et même jus de fruits bio. Tout vous est servi avec le sourire dans de magnifiques chopes ou verres en terre cuite.

 

 

ZWH 04

 Demandez à Nico ce qu'il pense de l'hypocras !

 

ZWH 06

Notre Percemontagne national met les fûts en perce ... avec le sourire.

 

 

Cette année, un conteur animait les tablées : il est de nature très bavard (c’est d’ailleurs son nom « Bavar »). Le sympathique Youps aidait discrètement et efficacement tout le monde à trouver son bonheur.

ZWH 08

"Bavar"

ZWH 09

Youps

Si vous voulez vous plonger dans l’ère médiévale, une échoppe en annexe vend des vêtements. La douce et adorable Dorine vous conseille dans votre choix (même en français).

 

 

 

ZWH 11

 

 

ZWH 15

Voilà notre charmante Dorine entourée du patron du "Coq sauvage", Kuno, et de Monseigneur Patrick de Neuilly! Une bonne garde! 

 

ZWH 13

 

 

 

Vous avez un petit creux : pas de panique. Une équipe de super cuistots veille au grain, toujours aux fourneaux pour vous servir des assiettes de steaks ou saucisses garnies de pommes de terre, de légumes ou de champignons. Encore une dent creuse : une crêperie vous attend à proximité.

ZWH 16

ZWH 18

ZWH 21

 

ZWH 23


ZWH 24

Fabsch, un des membres sympathiques du "Coq sauvage", craint pour ses huîtres, à juste titre!


Que voulez-vous de plus ? A boire, à manger, des vêtements, une équipe hyper sympathique, tout y est déjà ! Ah, j’ai compris : un bon bain. Cela est prévu aussi. C’est qu’ils sont organisés nos amis allemands.

 

 

 

ZWH 25

 

 

La maison de bains (Badehaus) n’attend plus que vous. Les bains médiévaux étaient des lieux de rencontre populaires pour les citoyens. Les cuves de bain dans les maisons étaient en bois, en cuivre ou en laiton. Souvent, l'eau était chauffée par des  galets chauds placés dans le bain. Des herbes diverses étaient ajoutées à l'eau à la demande. Ici, l’eau coulait directement chaude dans la cuve en bois (un vestiaire était disponible). Si vous voulez tenter l’expérience (très agréable selon les « petits baigneurs »), un grand bain avec masseuse sera installé lors du camp médiéval de Sterckshof les 5 et 6 juin 2010. Avis aux amateurs !

ZWH 26

ZWH 27

ZWH 29

Un petit massage offert par Kuno, je ne dirais pas non ;-)

ZWH 33

ZWH 34

 

 

ZWH 35

Et pour finir, le chien monte la garde sur tout ce petit monde!

 

 

Prochain épisode : l'histoire de Gargamiel...

 

 

Commentaires

J´aime le concept et la philosophie des créateurs de la taverne "au coq sauvage"!
Rencontre très enrichissante! À la prochaine !!!!

Écrit par : Genevieve Fauveau | 22/10/2012

Les commentaires sont fermés.