26/10/2009

Néfertiti de retour au Neues Museum de Berlin

ALeqM5hul-ihurvCW12dZx3oPaZtWxi7FQ

 

 

 

Avec la réouverture du Neues Museum, samedi 17 octobre, les habitants de Berlin ont accès pour la première fois depuis 1939 à l'ensemble de ce site exceptionnel. En deux jours, près de 16 500 personnes sont venues admirer les impressionnantes collections de la préhistoire et de l'Antiquité, à nouveau rassemblées dans ce bâtiment néoclassique très endommagé par les bombardements pendant la seconde guerre mondiale et restauré pendant six ans par l'architecte britannique David Chipperfield.

En combinant des fragments anciens avec des éléments modernes et en laissant les cicatrices de la guerre visibles, l'architecte a pu redonner une seconde jeunesse au Neues Museum, construit entre 1843 et 1855, qui n'était plus qu'une ruine pendant des décennies.


ALeqM5hW79mwRYxBjhi75-_NJ7XxgvCuNA


Principale attraction du Neues Museum, le buste légendaire de la reine égyptienne Néfertiti, vieux de trente-quatre siècles, a retrouvé sa place initiale après une longue odyssée. Une salle entière surplombée d'une coupole est réservée à ce chef-d'oeuvre découvert par l'archéologue allemand Ludwig Borchardt sur les bords du Nil, en 1912. Le Caire envisage de réclamer une nouvelle fois son retour en Egypte et vient de fonder un comité d'élucidation du « cas Néfertiti ».

Autres pièces rares, un crâne d'enfant de l'époque de Neandertal ou un cône d'or, couvre-chef rituel datant de l'âge de bronze.


ALeqM5i8-x46I1BswpPGEYdyJQndg_yA_Q


On trouve aussi une partie de la collection de l'archéologue Heinrich Schliemann, qui consacra toute sa vie à la recherche des sites de L'Iliade d'Homère. Mais son trésor de Priam, découvert près de Troie et qui comprend une centaine d'objets en or et en argent, a été confisqué par les Soviétiques en 1945 et se trouve actuellement au Musée Pouchkine de Moscou.

Le Neues Museum fait partie à Berlin de ce qu'on appelle l'île aux musées, baignée par la Spree et située dans l'ancien Berlin-Est. C'est le troisième des cinq établissements sur l'île à être désormais ouvert : la Alte Nationalgalerie, rénovée en 2001, possède des tableaux du XIXe siècle alors que le Bode-Museum, achevé en 2006, abrite une vaste collection de sculptures.

Peu après la réunification, il y a bientôt dix-neuf ans, le gouvernement allemand, conscient du caractère unique de cet espace, avait décidé de rénover les cinq musées, édifiés entre 1830 et 1930. L'Unesco avait encouragé cette initiative en classant cet espace au Patrimoine mondial, en 1999.

En 2013, des travaux débuteront au Musée Pergame qui expose des pièces de monuments antiques et au Altes Museum qui accueille lui aussi des oeuvres de l'Antiquité. Par ailleurs, un sixième bâtiment à l'architecture néoclassique doit être construit d'ici à 2013 pour servir de point d'accueil central à l'île aux musées.

 

 

 

 

 

 

20:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nefertiti, neues museum berlin |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.