20/03/2009

Les plages du débarquement en Normandie

 

La bataille de Normandie est l'une des grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale sur le théâtre européen. Elle se déroule entre juin et août 1944 en Normandie, et permet aux forces alliées d’ouvrir un nouveau front en Europe, face aux troupes allemandes. Elle débute le 6 juin 1944 - appelé Jour J - par le débarquement et le parachutage des premières troupes alliées sur et aux abords des plages de l'ouest du Calvados et de l'est du Cotentin pour finir entre le 19 (premières unités alliées traversant la Seine) et le 21 août (fermeture de la poche de Falaise), ouvrant la voie à la Libération de Paris le 25 août. Certains historiens considèrent que la bataille de Normandie s'achève le 12 septembre avec la libération du Havre.

 

Plus de 60 ans après, cette bataille reste la plus grande opération logistique de débarquement, 3 millions de soldats principalement américains, britanniques, canadiens mais aussi d'autres forces alliées (Armée française, troupes polonaises, belges, tchécoslovaques, néerlandaises et norvégiennes) traversant la Manche pour débarquer en Normandie le jour J et les semaines suivantes.

 

L'objectif des Alliés dans cette opération est de créer un second front, réclamé par Staline depuis 1942, en Europe du Nord-Ouest (opération Overlord), par la mise en place d'une tête de pont qui puisse ouvrir un accès assez rapide vers le coeur de l'Allemagne. La progression du front italien, trop lente, ne permet pas, en effet, d'espérer une issue rapide en Europe.

 Le plan d'exécution en Normandie s'articule en deux phases :

1.                  s'emparer d'une tête de pont afin de prendre le nœud routier de Caen et le port de Cherbourg (opération Neptune).

2.                  élargir la zone par la conquête de la Bretagne et des ports de la façade atlantique d'une part, avancer jusqu’à une ligne Le Havre-Le Mans-Tours d'autre part.

 

Cette ligne est l'objectif planifié à 40 jours. L'objectif optimiste à trois mois (soit début septembre) est une zone s'étendant jusqu’à la Loire au sud et à la Seine au nord-est. Si le débarquement le jour J est partiellement réussi, les suites de l'opération se révèlent beaucoup plus difficiles et plus longues que prévues avec des combats acharnés en Normandie, connus sous le nom de bataille de Normandie.

 Les cinq plages du débarquement allié en Normandie utilisées lors de l'opération Overlord sont, d'ouest en est :

o                                                        Utah Beach
o                                                        Omaha Beach
o                                                        Gold Beach
o                                                        Juno Beach
o                                                        Sword Beach  

Elles sont situées sur la côte sud-est du Cotentin et la côte occidentale du Calvados (à l'ouest de l'embouchure de l'Orne).

 En voici quelques photos d’aujourd’hui. 

PN 01

 

 

 

PN 02
 

 

PN 03

 

 

PN 04

 

 

PN 05

 

PN 06
 

 

PN 07

 

PN 08

 

 

PN 10
 

 

PN 11

 

 

 

PN 12
 

 

PN 13
 

 

 

 

PN 14

 

 

 

PN 15
 

 

PN 16

 

 

PN 17

 

PN 18

 

PN 19

 

 

PN 20


 

 

PN 21

 

 

PN 22

 

 

PN 23
 

 

PN 24

 

 

PN 25

 

PN 26
 

 

 

  

 

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : normandie, france, plages de debarquement |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.