31/01/2008

Astérix aux jeux olympiques

 

 

FILM 20

Astérix et Obélix devront remporter les Jeux Olympiques, permettre au jeune Gaulois Alafolix d'épouser la Princesse Irina et lutter contre le terrible Brutus, prêt à tous les stratagèmes, pour lui aussi gagner les Jeux Olympiques et se débarrasser de son père : Jules César.

Réalisé par Thomas Langmann, Frédéric Forestier, avec Clovis Cornillac, Gérard Depardieu, Alain Delon

 

06:30 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : asterix aux jeux olympiques, film |  Facebook |

Anniversaire de la mort d'Haroun Tazieff

 

 

HT 01

Haroun Tazieff, né le 11 mai 1914 à Varsovie et décédé le 2 février 1998, était un géologue, un volcanologue , naturalisé successivement belge puis français. Personnage médiatique, il a été un pionnier de la communication entre les volcanologues et le grand public.

Haroun Tazieff est né à Varsovie, alors partie de la Russie tsariste, d'un père Tatar, né à Yangi-Yer, docteur en médecine, et d'une mère russe, née à Dvinsk qui était chimiste et docteur en sciences politiques. Son père meurt au front dès le début de la Première Guerre mondiale. Avec sa mère, il émigre vers la Belgique fin 1920 où il réside apatride, avant de recevoir la nationalité belge en 1936.

Étudiant, boxeur (champion de Belgique universitaire), puis champion du Katanga, résistant, compagnon de Cousteau sur la Calypso, spéléologue et volcanologue, Haroun Tazieff a suivi des études en Russie et en Belgique. Il fut diplômé Ingénieur agronome de la Faculté des Sciences Agronomiques de Gembloux en 1938, soldat, résistant et diplômé ingénieur géologue de l'Université de Liège en 1944.

Il est enterré au cimetière de Passy à Paris.

HT 02

 

Il a écrit de nombreux ouvrages et réalisé plusieurs films documentaires.

  • Cratères en feu, 1951.
  • Les rendez-vous du diable, c.1961.
  • Histoires de volcans, 1978.
  • 15 aventures sous terre, c.1970.
  • L'Etna et les volcanologues, c.1971.
  • Vingt-cinq ans sur les volcans du globe, 1974-1975.
  • L'odeur du soufre : expédition en Afar, c.1975.
  • Cordillères, séismes et volcans, c.1975.
  • Niragongo, ou, Le volcan interdit, c1975.
  • Le gouffre de la Pierre Saint-Martin, 1952.
  • Jouer avec le feu, 1976 .
  • Cratères en feu, 1978.
  • Erebus, volcan antarctique, c.1978.
  • La Soufrière et autres volcans, c.1978.
  • Ouvrez donc les yeux : conversations sur quelques points brûlants d'actualité, c.1980.
  • Ça sent le soufre, c.1981.
  • Les volcans et la dérive des continents, 1984.
  • Quand la terre tremble, 1986.
  • La prévision des séismes, 1989.
  • Le volcanisme et sa prévention, 1990.
  • Sur l'Etna, 1991.
  • Les défis et la chance : ma vie, c.1991-1992. 
  • La terre va-t-elle cesser de tourner? : pollutions réelles, pollutions imaginaires, 1992.
  • Volcans, 1996.

HT 03

 HT 04

 

 

 

 

 

 

  • Les Rendez-vous du Diable, 1958-1959.
  • Le Volcan interdit, 1966.
  • La Terre, son visage, 1984.
  • La Mécanique de la Terre, 1984.
  • Les Colères de la Terre, 1984.
  • Les Déserts arides de glaces, 1984.
  • Les Eléments naturels qui façonnent le paysage de la Terre.
  • Haroun Tazieff et les volcans, 1984.
  • Volcans d'Europe et de France, 1984.
  • Retour à Samarkand, 1991.

 

Film d'Haroun Tazieff sur l'Etna

30/01/2008

400 ans de la ville de Québec

 

home_banner

 

 

Chanson officielle des 400 ans de Québec
"400 rêves" chantée par Bruno Pelletier

Le 3 juillet 2008, la ville de Québec fêtera ses 400 ans d'histoire. De ce fait, elle fut la première ville officiellement fondée par les européens en Amérique du nord. Cet événement sera marqué par des festivités sans précédents partout dans la région de la Capitale Nationale. Au départ, Québec fut le centre névralgique de la Nouvelle-France. À l’époque, le nouveau monde français s'étendait du golfe Saint-Laurent aux Grands Lacs et de la baie d'Hudson à la Floride.

Pour le programme complet des festivités : voir http://monquebec2008.sympatico.msn.ca/MonQuebec2008/

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 400 ans de quebec, canada |  Facebook |

28/01/2008

50ème anniversaire de la brique LEGO

 

LEGO 01

 

Lego est une entreprise qui a vu le jour au Danemark en 1932, et fabrique des petites briques plastiques, dont les enfants sont friants car ils réalisent diverses choses, telles les jeux de construction.

LEGO 02

 


Les Lego sont devenus un succès mondial, faisant partie des jouets les plus demandés au Père Noël pendant des années, jusqu'à ce que la montée en puissance des jeux electroniques mette cette entreprise dans d'énormes difficulté financière, car les enfants pratiquaient alors de moins en moins les Lego, pour les remplacer par des consoles. C'est pourquoi cette entreprise qui réalisait 1 milliard de CA/an a vu ses résultats s'enfoncer dangereusement dans le rouge en 2004 pour atteindre un niveau de pertes de 250 millions !

LEGO 04


Dans les années 60, Lego alors en bonne santé grâce à des ventes records auprès des jeunes garçons a tenté de pénétrer le marché des jeux de fille en réalisant des Lego concurrents à Barbie, mais cette transformation n'a guère porté ses fruits.

Chaque année, plus de 1 milliard de briques Lego sont fabriquées chaque année, alors que l'entreprise réalise aussi quelques autres produits comme Duplo ou Lego Technic qui ciblent respectivement les très jeunes enfants et les ados.

LEGO 03


Par ailleurs, il existe aussi quelques parcs sur le thème de Lego, Legoland qui sont présents en Europe et aux USA, même s'ils ne sont plus principalement possession de l'entreprise Lego, depuis sa restructuration au milieu des années 2000.

 

LEGO 05

Il existe de nombreux jeux video sur le thème de Lego, qui ont décidé de ne plus laisser passer ce marché grandissant.

Vous voulez connaître l'histoire de la brique Lego, consultez la page fr.wikipedia.org/wiki/Lego


 

18:38 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lego, 50 ans |  Facebook |

27/01/2008

NRJ Music Awards 2008

 

Voici les lauréats des NRJ Music Awards 2008 !

Chanson Française : Christophe Maé "On s'attache"

Révélation française : Christophe Willem

Révélation internationale : Mika

Artiste féminine française : Jenifer

Artiste féminine internationale : Avril Lavigne

Artiste masculin français : Christophe Maé

Artiste masculin international : Justin Timberlake

Groupe / Duo Français : Superbus

Groupe / Duo International : Tokio Hotel

Chanson internationale : Rihanna

Album français: Christophe Willem

Album international : Britney Spears

Clip de l'année : Fatal Bazooka

 

 

01:34 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nrj music awards 2008 |  Facebook |

24/01/2008

Carnaval de Binche : anciennes photos

 

AB 01

L'histoire qui remporte le plus de succès et qui a sans doute le plus marqué le coeur de chaque Binchois est celle qui fait remonter la naissance des fêtes carnavalesques au seizième siècle, période à laquelle correspondent les fastueuses cérémonies données par Marie de Hongrie en l'honneur de son illustre frère Charles Quint et de son fils Philippe II d'Espagne.

Imaginez-vous le 22 août 1549, par une belle journée estivale, l'empereur de l'Empire Romain Germanique accompagné de toute sa cour espagnole entre par la grande porte au sein de la place fortifiée, ceinte de ses remparts. Marie de Hongrie, la Dame de Binche veut éblouir l'héritier, Philippe II. Elle y parviendra sans doute. Les fêtes dureront une semaine. Sept jours de fastes, d'apparats éblouissants qui amèneront plus tard un proverbe toujours vivant au-delà des Pyrénées: " Mas bravas que las fiestas de Bains ". Vous pouvez le traduire par " Pas de fêtes plus magnifiques que celles de Binche ".

Bals, simulations d'actes militaires, banquets d'abondance et feux d'artifices furent de la partie. A cette époque des explorateurs, les conquistadores avec François Pizarre à leur tête étaient revenus des terres lointaines d'Amérique et avaient décrit ses habitants, les Incas. La légende veut que des courtisans se soient travestis de la sorte pour rappeler les victoires espagnoles en ces contrées. Les costumes bariolés furent quelque peu ´ améliorés ª pour attirer d'autant plus le regard. Les Binchois auraient été séduits par ces personnages et auraient pris l'habitude, chaque année, de se travestir en sauvages américains.

Mais cette légende n'est pas unique et de nombreuses variantes existent. Ainsi, les sauvages présentés aux fêtes auraient pu être de véritables Incas amenés directement de leur pays.

Quoiqu'il en soit, elle fut fortement reprise par les journalistes de la fin du siècle dernier. Ils amplifièrent la portée de cette belle histoire jusqu'à en faire l'Origine.

Les partisans de cette thèse pensent que le mot " gille " actuel est, sous une orthographe déformée, une survivance du prénom " Gil " très répandu en Espagne. Le rôle très important joué par les oranges dans le rituel des Gilles est également invoqué par les partisans de l'origine espagnole de ceux-ci.
 

 

06:45 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carnaval de binche, anciennes photos |  Facebook |

Carnaval de Binche : Mardi gras

 

CAR 02

 

Le mardi gras commence vers quatre heures du matin. Le Gille naît entre les mains du "bourreur" (qui bourre la blouse de paille en formant deux bosses) et de son épouse ou mère. A l’arrivée du tamboureur, le gille offre le champagne à ses hôtes avant de partir chercher à son tour un autre gille. Comme le dimanche gras, les sociétés vont se former petit à petit et converger vers le haut de la ville. Vers 10h du matin, les gilles portent le masque de cire qu’ils ne retireront qu’après avoir été reçus par les autorités communales dans l’hôtel de ville.Evénement attendu par les visiteurs, le cortège se déroule en début d’après-midi. Le gille échange son ramon pour un panier rempli d’oranges sanguines et porte son chapeau de plumes d’autruche. C’est le seul moment de la journée où vous pourrez apercevoir ces chapeaux resplendissants.En soirée, après le cortège, les gilles formeront un gigantesque rondeau sur la grand-place et le feu d’artifice embrasera la place. Les tambours reprennent ensuite le rythme pour mener les gilles jusqu’aux petites heures du mercredi des Cendres.

 

 

 

 

 

 

A l'année prochaine : les 22, 23 et 24 février 2009 !

 

06:30 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carnaval de binche, mardi gras |  Facebook |

Carnaval de Binche : Lundi gras

 

LUN 01

Le lundi gras est réservé aux jeunesses binchoises accompagnées de violes (orgues de barbarie). En fin de matinée, si vous vous aventurez dans un café, sachez que vous arrivez pendant la "bataille de confettis" ! L’après-midi, après un grand rondeau sur la grand-place, les groupes d’enfants danseront au son des tambours et des orchestres, lanceront des oranges et remonteront vers la gare où se déroulera le feu d’artifice.

LUN 02


 

LUN 03

 

LUN 04

LUN 05

LUN 06

LUN 07

LUN 08

LUN 09

LUN 10

LUN 11

LUN 12

LUN 13

 

LUN 14

 

 

 

 

06:15 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carnaval de binche, lundi gras |  Facebook |

Carnaval de Binche : Dimanche gras

 

DIM 00

 

Reconnu le 7 novembre 2003 comme patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’UNESCO, le carnaval de Binche invite chaque année, pendant les trois jours gras (cette année : les 3, 4 et 5 février 2008), des milliers de personnes à danser au rythme enivrant des tambours.Le dimanche gras, le futur gille revêt un costume de fantaisie confectionné dans le plus grand secret. Il va de maison en maison chercher d’autres sociétaires au son des tambours. Les sociétés se forment petit à petit et convergent vers le centre de la ville. Les travestis défileront lors du cortège de l’après-midi (au départ de la gare) au son des tambours et d’un orchestre de cuivres et danseront en cadence jusqu’au bout de la nuit.

Pour plus d'informations sur l'historique et les traditions, consultez le site : http://www.carnavaldebinche.com

 

DIM 01

 

 

 

 

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carnaval de binche, dimanche gras |  Facebook |

23/01/2008

Lions et agneaux

 


FILM 16

Réalisé par Robert Redford, avec Tom Cruise, Meryl Streep, Robert Redford  

Ils sont six. Tous sont impliqués de près ou de loin dans le combat de l'Amérique contre le terrorisme. Chacun arrive à un tournant de sa vie, et les enjeux ne vont en être que plus élevés... A Washington, un sénateur aux ambitions présidentielles essaie de vendre la dernière stratégie globale à une journaliste d'information de télévision redoutée. Entre eux, c'est une lutte d'intelligence, de charme... et d'intérêts.
Dans une université de la côte Ouest, un professeur idéaliste tente de convaincre un étudiant blasé de changer l'orientation de sa vie pour réaliser son potentiel.
De l'autre côté de la planète, dans les montagnes enneigées de l'Afghanistan, deux de ses anciens élèves, loin des discours politiques et des arguments de leurs mentors, se battent juste pour survivre...

Lions et agneaux nous amène à une réflexion sur la situation politique et sociale des Etats Unis. Conçu comme un film choral et dans une contrainte de temps d'une journée soutenue par des flash backs, ce film est d'une virtuosité époustouflante. La réalisation est sobre mais offre des images impressionnantes.  Il s'agit d'une virtuosité de dialogues et du point de vue des personnages. Le film nous fait réfléchir et nous enchante sur notre condition d'êtres humains fragiles. Une très belle combinaison, une histoire contemporaine qui nous touche tous et une histoire sur la vie et ce que l'on en fait.

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lions et agneaux, film |  Facebook |

21/01/2008

Les Animaux amoureux

 


FILM 13

Réalisé par Laurent Charbonnier, avec Cécile de France

A chaque saison, la terre entière résonne des chants, des râles et des cris amoureux des animaux. La danse et les offrandes sont souvent les meilleurs instruments pour attirer l'être convoité, donnant lieu à des parades parfois cocasses ou attendrissantes, souvent spectaculaires.
Dauphins, lions, poissons clowns, oiseaux de toutes sortes, kangourous, singes, crabes ou insectes, tous les individus s'évertuent à séduire pour s'accoupler et donner la vie. Leurs rites amoureux constituent un miroir où l'homme se reconnaîtra bien souvent...
A travers des images magnifiques et touchantes, Les Animaux amoureux nous invite à un voyage aux quatre coins du monde, au coeur des plus extraordinaires épopées amoureuses.

Superbe documentaire, bercé par une musique qui lui colle parfaitement. Quelle beauté! Un film rare, contemplatif d'un univers d'amoureux qui nous séduisent et nous font d'autant plus sourire qu'on y reconnait bien souvent des comportements communs avec les humains. De très belles scènes se succèdent. Un spectacle superbe et réjouissant.

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : les animaux amoureux, film |  Facebook |

20/01/2008

Les Schtroumpfs ont 50 ans !

 

 

31

Les Schtroumpfs fêtent leur demi siècle d'existence. 50 ans après leur naissance, les petits lutins bleus connaissent toujours autant de succès. Les Schtroumpfs fêtent cette année leur demi siècle d'existence. Cinquante après leur naissance, les petits lutins bleus connaissent toujours autant de succès. Aussi, tout au long de 2008, de nombreux événements ne manqueront pas de fêter comme il se doit le "Schtroumpf anniversaire" à travers toute l'Europe. De nouvelles histoires schtroumpfantes, des chansons d'anniversaire, des animations télévisuelles et en ligne, des figurines de Schtroumpfs en édition limitée, une collection spéciale de vêtements, des timbres à leur effigie ou encore une exposition au Centre belge de la bande dessinée, les animations ne manqueront pas pour fêter les 50 ans des Schtroumpfs!  L'Unicef organisera pour sa part, à travers de nombreuses villes européennes, des invasions nocturnes de Schtroumpfs: les habitants découvriront à leur réveil des milliers de petites statuettes blanches représentant les célèbres lutins qu'ils pourront décorer. Ceux qui n'auront pas eu la chance de trouver une petite statuette pourront en acheter une au profit de programmes d'éducation de l'UNICEF. Le Schtroumpf célébrité, dix fois plus grands que les petites statuettes, sera décoré par une personne célèbre, ambassadrice d'Unicef. Ce Schtroumpf géant sera ensuite vendu aux enchères, dont les bénéfices iront également à Unicef.

 

 

bisous

 

 

Les Schtroumpfs sont nés le 23 octobre 1958 dans ‘Le Journal de Spirou’. Ce sont de surprenants petits personnages tout bleus. Hauts comme trois pommes, ils sont toujours habillés pareil, avec leurs pantalons et leurs drôles de bonnets blancs.

Les Schtroumpfs habitent le pays Schtroumpfs, un univers gai et joyeux. Ils vivent dans des maisons en forme de champignons géants et font le métier qu’ils aiment (d’ou leurs noms). Par exemple, le Schtroumpf pâtissier cuisine des gâteaux qu’il mange et partage avec les autres Schtroumpfs. Le Schtroumpf bricoleur adore réparer tout ce qui lui tombe sous la main…Bref, ils sont schtroumpfement heureux !Même s’ils sont très vieux, ils ne vieillissent pas du tout physiquement et gardent toujours la même tête. Le Grand Schtroumpf est le chef, il a une tenue différente – la sienne est rouge – et une grande barbe blanche. C’est le plus vieux mais il ne changera jamais. Leur seul souci, c’est de se protéger du méchant sorcier. Son nom, c’est Gargamel et, avec son chat Azraël, il cherche toujours de nouvelles ruses pour les kidnapper. Gargamel rêve d’enlever le plus de Schtroumpfs possible parce qu’il veut les mettre dans son chaudron et les faire cuire pour obtenir de nouvelles potions magiques. Il n’y a qu’une seule fille au pays Schtroumpf, c’est la Schtroumpfette. Elle a été crée par Gargamel pour tromper les Schtroumpfs mais elle est devenue un vrai Schtroumpf et maintenant, elle aussi fait tout pour protéger son village de l’horrible sorcier. C’est aussi la seule à avoir de beaux cheveux blonds. Pour vivre, les Schtroumpfs passent beaucoup de temps à cultiver de la salsepareille, une plante qu’ils adorent et avec laquelle ils font une super confiture (que le Schtroumpf gourmand dévore).Les Schtroumpfs ont un langage assez particulier : le Schtroumpf. C’est comme la langue des humains sauf que certains mots sont remplacés par schtroumpf. Le résultat est le suivant :
- Quand est-ce qu’on schtroumpfe ? = Quand est-ce qu’on mange ?
- C’est pas très schtroumpf = C’est pas très gentil
- C’est schtroumpfement bon ce gâteau Schtroumpf pâtissier = C’est vraiment bon ce gâteau…
Le papa des Schtroumpfs (celui qui les a crées) s’appelle Peyo. Son vrai nom est Pierre Culliford mais il a été surnommé Peyo par un cousin anglais qui n’arrivait pas à prononcer Pierrot. Quand il a commencé à dessiner dans le Journal de Spirou, il a décidé d’utiliser Peyo pour signer ses dessins et depuis, on ne le connaît que sous ce nom là ! D’origine belge, Peyo est décédé en 1992 mais les Schtroumpfs continuent de vivre de folles aventures. Comment est-ce possible ? Aujourd’hui, le fils humain de Peyo, Thierry Culliford, raconte encore de nouvelles histoires de Schtroumpfs et surveille tout ce qui est dit ou dessiné dans le monde des Schtroumpfs. Ainsi, les Schtroumpfs sont éternels et on les retrouve dans les albums bien sûr, mais aussi dans leur propre dessin animé, leur magazine ou encore sous forme de jouets.(Vu sur Momes.Net)

 

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : schtroumpfs, 50 ans |  Facebook |

19/01/2008

Le Royaume

 


FILM 11

Réalisé par Peter Berg, avec Jamie Foxx, Jennifer Garner, Chris Cooper

Riyad (Arabie Saoudite). Un attentat des plus sanglants jamais perpétrés contre des Occidentaux fait plus 100 morts et 200 blessés parmi les employés de la société pétrolière Gulf Oasis et leurs familles. Tandis que les bureaucrates de Washington discutent "droit d'ingérence" et "territorialité", l'agent du FBI Ronald Fleury et les membres de sa section d'intervention négocient un discret voyage de cinq jours en Arabie Saoudite pour identifier le cerveau de l'attentat.
Dès leur arrivée au Royaume, Fleury et les siens sont confrontés à l'hostilité des Saoudiens, qui prétendent mener seuls l'enquête. Entravés par un protocole tatillon et pressés par le temps, les quatre agents comprennent qu'ils doivent gagner au plus tôt la confiance de leurs homologues saoudiens, aussi décidés qu'eux à retrouver les terroristes...

L'histoire est convenable et plausible car basée sur des fait réels. Les scènes d'actions sont très réalistes. Le scénario montre la fragile situation en Arabie Saoudite entre les bon musulmans, les térroristes islamistes et l'anti américanisme qui règne dans le pays. Les acteurs sont excellents.

 

 

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le royaume, film |  Facebook |

Dernier "Echec et mat" pour Bobby Fischer

 

fischer01

 

Le légendaire champion d’échecs Bobby Fischer, qui avait trouvé refuge en Islande après avoir failli finir dans une prison américaine, est mort jeudi à l’âge de 64 ans à Reykjavik en Islande.Génie des échecs à la personnalité excentrique, le joueur était considéré par beaucoup comme le plus grand joueur d’échecs de tous les temps.Connu pour son fort caractère, l’ancien champion du monde d’échecs, avait été pour les Américains l’un des symboles de la lutte contre le communisme pendant la Guerre froide en battant les plus grands champions soviétiques. En 1972, à Reykjavik, ce génie américain de 29 ans avait brisé 24 ans d’hégémonie soviétique en battant Boris Spassky, alors meilleur représentant de l’école russe, lors d’un championnat du monde d’anthologie.Né le 9 mars 1943 à Chicago (Illinois), il abandonne en 1959 l’école qu’il considère comme une perte de temps pour devenir professionnel. En 1968, il se retire durant 18 mois pour préparer sa revanche contre les Soviétiques qui règnent depuis 1948 sur le monde des échecs.Son retour est triomphal et son duel très médiatisé contre Spassky aux championnats du monde de 1972 à Reykjavik marque l’apothéose de sa carrière. Après cette victoire, Fischer disparaît de la scène.En 1975, il conteste les règles de la Fédération internationale des échecs (FIDE), ce qui lui vaut d’être dépossédé de son titre, attribué au Soviétique Anatoli Karpov. Pendant 20 ans, rien ne le fera revenir, ni les millions de dollars offerts par des organisateurs de Las Vegas ou Manille, ni une situation personnelle précaire après avoir été ruiné.Imprévisible et taciturne, le champion vivait reclus, fuyant les journalistes et les médias et les accusant de «monter le public» contre lui.En 1992, il revient sur le devant de la scène pour disputer au Monténégro un «match revanche» contre Spassky avec qui il est devenu ami. Cette revanche «vingt ans après» se déroule dans l’ex-Yougoslavie au mépris d’un embargo économique de l’ONU alors en vigueur. Après avoir encaissé la prime de vainqueur, il est inculpé par la justice américaine de transaction commerciale illégale et sous le coup d’un mandat d’arrêt.Il est arrêté en juillet 2004 à l’aéroport international de Tokyo-Narita alors qu’il tente de quitter le pays muni d’un passeport américain annulé.Il n’y a aucun doute que ses opinions, quelque peu paranoïaques, dérangent. Il déclare haïr l’Amérique, au point de qualifier les attentats du 11 septembre 2001 de «nouvelle merveilleuse» sur une radio philippine et, en dépit d’une mère juive, affiche de virulentes positions antisémites. Installé en Islande, où il a obtenu la naturalisation en mars 2005, il restait sous la surveillance des autorités américaines qui disaient vouloir toujours son arrestation et son extradition.

 

 

00:41 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bobby fischer, joueur d echecs |  Facebook |

18/01/2008

15 ans de carrière pour les Frères Taloche

 

 

affiche Taloche

 Les célèbres Frères Taloche sont des références majeures en ce qui concerne le domaine du comique. Ces deux humoristes belges son originaires de Liège. Bruno et Vincent Counard, nés respectivement le 13 juin 1960 et le 25 avril 1969, se sont tracés un parcours bien à eux. C'est dans les années 70, que Bruno Counard intègre une troupe de cirque amateur. Armé de son humour et de son costume de clown, il se charge d'amuser les tout-petits. Son frère Vincent est l'un des ses plus fervents admirateurs. C'est dans les années 80, que Bruno décide de créer le personnage de « Taloche » à la fois drôle, naïf et attachant. Il réalisera par la suite son premier one man show avec l'aide de son petit frère Vincent. Son talent d'humoriste sera d'ailleurs récompensé lors du Festival du Rire de Rochefort, en Belgique. Au début des années 90, Vincent éprouve à son tour le besoin de monter sur scène. Il commence alors par animer des spectacles pour enfants durant le week-end. Vincent monte à son tour un spectacle aux côtés de son ami Bruno Cutzen. Les deux frères se produisent alors chacun de leur côté. Il faudra attendre 1992 avant que le duo des Frères Taloche ne voit le jour. Les deux frères unissent alors leur talent d'humoriste afin de créer leurs propres sketchs. Fort de leur succès, les Frères Taloche parviendront à animer leur propre émission de télé sur la RTBF intitulée «Signé Taloche». Depuis, le duo d'humoriste s'est produit sur les plus grandes scènes et ne cesse d'amuser les foules. Pour leurs quinze années de scène, les Frères Taloche présenteront un tout nouveau spectacle constitué de morceaux choisis avec le plus grand soin, dans leur répertoire d'humoriste. Les Frères Taloche reviendront sur leurs premiers pas en présentant des extraits de spectacles datant de leurs débuts. On peut également redécouvrir avec plaisir, leurs derniers sketchs, ainsi que ceux qui ont fait leur reconnaissance.

 

 

 

17/01/2008

Salut l'artiste! Carlos est parti animer d'autres cieux !

 

 

plongeur

 

Carlos, de son vrai nom Yvan-Chrysostome Dolto, était un chanteur et fantaisiste français né à Paris le 20 février 1943 et mort à Paris le 17 janvier 2008.

Il est le fils de la psychanalyste Françoise Dolto et du kinésithérapeute Boris Dolto.

Il obtient en 1961 le diplôme en kinésithérapie à l’École française d'orthopédie et de masso-kinésithérapie.

De 1962 à 1972 il a été le secrétaire artistique de Sylvie Vartan, et c'est lui et Sylvie Vartan qui découvrent Mike Brant et le font venir en France en 1969.

Son vaste répertoire est enjoué et festif, avec souvent une connotation grivoise ludique, comme Le Tirelipimpon. Doté d'un fort embonpoint et d'un visage jovial, il a rapidement adopté un look « polynésien » (colliers de fleurs, chemises hawaïennes) similaire à celui d'un autre chanteur français, Antoine.

Il se rebaptise Carlos en 1958, en hommage au percussionniste Carlos Patato Valdes qui le fascine.

 


17:29 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carlos, chanteur francais |  Facebook |

Invasion

 


18796700_w434_h_q80

Réalisé par Oliver Hirschbiegel, avec Nicole Kidman, Daniel Craig, Jeremy Northam

Une immense explosion embrase le ciel, de Dallas à Washington, répandant sur des milliers de kilomètres carrés les restes de la navette spatiale Patriot. Les autorités prennent rapidement la situation en main, mais d'étranges rumeurs ne tardent pas à circuler : on aurait trouvé, collée aux fragments de l'engin, une matière inconnue, hautement toxique, capable de résister à des températures extrêmes. Et les premiers à entrer en contact avec elle n'auraient plus d'humain que l'apparence... Mais pas question de déclencher la panique pour autant.
Quelque temps après le crash, Carol assiste à une vague de phénomènes aberrants. Une de ses patientes se plaint, par exemple, qu'on lui a "changé" son mari. Simple délire ? Mais pourquoi tant de gens à travers le pays en sont-ils affectés ? Et pourquoi les rues des villes sont-elles devenues si paisibles, comme si personne n'osait plus s'énerver ? Plus inquiétant : Oliver, le jeune fils de Carol, ramène le jour d'Halloween un sucre d'orge enduit d'une matière inconnue... et vivante !

L’ambiance du film, avec son atmosphère froide et tendue, sa réalisation nerveuse, sa photographie volontairement éblouissante, son silence de mort, une Nicole Kidman troublante,... accompagne l'oppressante tension tangible. Le film conjugue les genres de la science-fiction, de l’horreur et du thriller psychologique et paranoïaque pour créer une terreur d’une grande intensité et un suspense d’une grande maîtrise.

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : invasion, film |  Facebook |

16/01/2008

James Blunt à Forest National

 

JB

 

Sans doute le retour le plus attendu de ce début d'année 2008, James Blunt revient sur scène avec un deuxième album ! L'histoire de cet artiste anglais n'est un secret pour personne. Issu d'une famille de militaires de père en fils, il a donc très naturellement intégré l'armée britannique où il a atteint le grade de capitaine. C'est au court d'une mission au Kosovo qu'armé de sa guitare il compose « No Bravery », chanson dans laquelle il exprime ses expériences de guerre. Le déclic se fait, il quitte l'armée en 2002 pour se consacrer pleinement à sa passion, donne un premier concert live en 2003 au Water Rats à Londres et se rend à Los Angeles où en 2004, il enregistre les 10 titres de son premier album « Back to Bedlam ». Avec le single « You're Beautiful », le public découvre cette personnalité exceptionnelle et l'alchimie se crée directement, le monde entier est touché au cour par sa voix limpide et son talent à fleur de peau. Le succès est fulgurant, il vend plus de 11 millions d'albums, reçoit de nombreux prix et devient le premier Britannique, neuf ans après Elton John, à s'emparer de la première place des ventes de singles aux Etats-Unis. Aujourd'hui, sa réputation est faite, auteur compositeur et interprète de renom, James Blunt nous présente son deuxième opus « All The Lost Souls » qui fait déjà l'unanimité auprès du public et de la critique. James Blunt, sa voix captivante et sa présence charismatique vous attendent à Forest National le 16 mars prochain. Un événement ! 

 

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : james blunt |  Facebook |

15/01/2008

Zingaro - Battuta

affiche

 

Bartabas et Zingaro nous emmènent dans l'univers Tzigane. Un spectacle qui tranche franchement par son rythme avec les derniers spectacles de la compagnie. Battuta est une fête. Battuta est un spectacle flamboyant, décoiffant, bluffant, virtuose, beau et plein d'humour. Quelle réussite !
 
Avant tout nomade, le théâtre équestre Zingaro est mu par un état d'esprit. Son souffle, il le tient des tziganes, de ce rapport à la vie et à l'éphémère, lié au sentiment de liberté qui l'anime et le guide. C'est cette notion de liberté, liée au danger qu'elle induit, que Bartabas, cavalier poète, a voulu retrouver en entraînant sa troupe dans une nouvelle création inspirée par les Tziganes. Chevaux et cavaliers-artistes sont littéralement emportés par les deux groupes de musiciens roumains, une fanfare de cuivres de Moldavie et un ensemble à cordes de Transylvanie. Une pulsation intérieure, un mouvement en boucle ou d'envol, qui hypnotise jusqu'au vertige. L'allure rapide du galop et le mouvement permanent de l'eau, qui signifie la vie chez les Tziganes, donnent la tonalité du spectacle. Allègre ou inquiétant, Battuta se joue de la prouesse comme de la vitesse, nous parle du temps et de la mémoire, et renoue avec la veine populaire et le sens du spectacle festif des débuts de la troupe. Comme un souffle sur des braises, l'incandescence d'un véritable accomplissement.

ZING 03

 

ZING 08

 

ZING 16

 

06:15 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : zingaro, battuta |  Facebook |

Le Goût de la vie

 


FILM 07

Réalisé par Scott Hicks, avec Catherine Zeta-Jones, Aaron Eckhart, Abigail Breslin

Kate règne sur les cuisines du 22 Bleecker, un des restaurants les plus cotés de Manhattan. Inventive et exigeante, précise et rigoureuse, elle mène sa petite équipe à la baguette et accomplit chaque soir de nouveaux prodiges dans une ambiance studieuse et concentrée. Consciente de ses mérites, elle se veut irréprochable et ne s'autorise aucun relâchement. Son perfectionnisme fait l'admiration de tous, mais intimide les hommes et décourage les avances. Fréquemment levée avant 5 heures, jamais couchée avant minuit, Kate mène une existence quasi monacale...
Après la mort soudaine de sa soeur cadette, Kate recueille et prend en charge sa nièce, Zoe, 9 ans, en faisant de son mieux pour l'aider à surmonter l'épreuve. Mais la fibre maternelle lui fait cruellement défaut, et ses efforts les plus méritoires se heurtent à la résistance polie de la fillette, qui lui reproche d'en faire trop.
De retour au restaurant après une semaine d'absence, Kate a la désagréable surprise de trouver en cuisine un nouveau sous-chef : Nick, blagueur et exubérant, braillant à pleins poumons des airs de Verdi et Puccini pour la plus grande joie du personnel...

La rayonnante Catherine Zeta-Jones et le charmant Aaron Eckhart font des étincelles en formant un couple tendre et glamour, que la loi des opposés faisait tout pour séparer...  L'histoire est simple mais mise en valeur par toute une série de dialogues savoureux, une bonne dose d'humour légère et pétillante et une atmosphère générale si délicieuse. Situations dramatiques, cocasses ou romantiques, le plaisir est de toutes les scènes. Subtile, raffinée, délicate, ce film est une de ces comédies romantico-culinaires dont seuls les américains ont la recette !

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le gout de la vie, film |  Facebook |

14/01/2008

Gregorian - Masters of Chant

 

 

25

Gregorian est né de l'idée de Frank Peterson, qui souhaitait faire chanter des chansons pop connues par un choeur de chant Grégorien. Les 2 premiers albums se sont vendus à plus d'un million d'exemplaires chacun à travers le monde. L'expérience a été retentée avec un troisième Opus. La partie la plus difficile pour ce type de chansons étant bien sûr de les transposer à la mode grégorienne. La musique Grégorienne étant composée de seulement 7 tons, certaines chansons ne peuvent quasiment pas être transposées pour ce type d'album, alors que d'autres s'y prêtent à merveille. Les enregistrements ont été faits en l'ancienne église "London"s Angel Studio" qui a été transformée en studio. Les reprises sont donc de tout type, de Duran Duran en passant par Elton John, de Chris Isaak à Led Zeppelin... Le groupe en est maintenant à son sixième chapitre.

Discographie

  • 1991: Sadisfaction
  • 2000: Masters of Chant
  • 2001: Masters of Chant Chapter II
  • 2002: Masters of Chant Chapter III
  • 2003: Masters of Chant Chapter IV
  • 2004: Gregorian - The Dark Side
  • 2005: The Masterpieces
  • 2005: The Masterpieces Jewel Case!
  • 2006: Masters of Chant Chapter V
  • 2006: Christmas Chants
  • 2007: Masters of Chant Chapter VI

Site Internet : http://www.gregorian.de/

 

06:30 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gregorian - masters of chant |  Facebook |

Les Fantômes de Goya

 

Goya

A la fin du XVIIIe siècle, alors que le royaume d'Espagne subit les derniers sursauts de l'Inquisition et que les guerres napoléoniennes bouleversent l'Europe, le frère Lorenzo, impitoyable inquisiteur, s'en prend à Inès, la muse du peintre Francisco Goya. Abusivement accusée d'hérésie, Inès se retrouve emprisonnée. Pour Goya, c'est le début d'une période qui changera sa vie et son oeuvre à jamais...

Réalisé par Milos Forman, avec Natalie Portman, Javier Bardem, Stellan Skarsgard

 

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : les fantomes de goya, films |  Facebook |

13/01/2008

"J'aime les militaires!"

 

MIL 0

 

Après sa présentation au Centre national du Costume de Scène de Moulins, l’exposition J’aime les militaires, réalisée en partenariat avec le musée de l’Armée, s’installe aux Invalides jusqu'au 2 mars 2008.

Cet événement permet au public de découvrir la variété et l'originalité des costumes d'inspiration militaire, souvent très surprenants, issus des fonds de la Bibliothèque nationale de France, de la Comédie-Française, de l'Opéra national de Paris et d'autres grands lieux scéniques français.

MIL 3

Les uniformes sont aujourd'hui à la mode, comme l'attestent les épaulettes, les brandebourgs et les revers chargés de boutons dorés qui ont envahi les portants des boutiques de prêt-àporter comme les show-rooms des créateurs. Mais sait-on que ces strictes et éclatantes tenues ont également traversé l'histoire des arts de la scène et que les multiples perceptions du personnage du soldat, depuis son apparition relativement tardive sur les planches jusqu'à nos jours, nous disent beaucoup sur l'évolution de l'art dramatique et sur ses implications politiques, sociales ou philosophiques.

MIL 4

Le « genre militaire » a irrigué toutes les formes de spectacle ; du cirque, directement issu des carrousels équestres des régiments de cavalerie, au café-concert, où se sont particulièrement illustrés le comique troupier et la chansonnette bouffonne et patriotique, en passant par l’opéra et le ballet où parades, marches et grandes entrées s'inspirent des rythmes martiaux.

Pendant tout le XIXe siècle, le personnage du beau militaire, malgré une apparente futilité devenue proverbiale (ne parle-t-on pas de « soldat d'opérette ») a bénéficié d'une faveur sans égale : l'éclat de son uniforme, le bruit de son héroïsme ou la séduction de sa jeunesse tapageuse en ont fait le héros de maintes oeuvres théâtrales, lyriques et chorégraphiques.

Les grandes guerres de la fin du XIXe siècle et de la première moitié du siècle suivant ont jeté sur cette figure frivole l'ombre d'une gravité et le répertoire scénique de notre époque en a fait l'incarnation des oppressions et des violences modernes.

Dans tous les cas cependant, l'élégance, l'intensité graphique et l'extrême diversité des modes guerrières ont permis aux costumiers de créer des tenues allant de la fantaisie la plus débridée à la plus austère rigueur, dans un subtil dialogue avec les règlements qui régissent les véritables vêtements militaires.

 

De la pimpante représentation cocardière au guerrier en treillis de notre répertoire contemporain, cette exposition propose un parcours parmi les codes du costume militaire et les interprétations réalistes, caricaturales, voire dramatiques que les créateurs scéniques ont pu en donner.

Musée de l’Armée, Hôtel des Invalides 129 rue de Grenelle 75007 Paris

 

06:15 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : j aime les militaires, exposition |  Facebook |

Prémonitions

 


FILM 05

Réalisé par Mennan Yapo, avec Sandra Bullock, Julian McMahon, Nia Long

Linda Hanson a tout pour être heureuse : un mari aimant, deux filles adorables, une maison de rêve... Mais un jour, tout s'effondre : Linda est avertie que son mari, Jim, est mort dans un accident de la circulation. Le lendemain matin, à son réveil, Linda constate que Jim est bien vivant. Ce n'était donc qu'un banal cauchemar...
Mais voilà que ce mauvais rêve, loin de se dissiper, revient la hanter, jour après jour, sans cesse changeant, et toujours plus perturbant. Certains matins, Linda se retrouve veuve ; d'autres fois, c'est aux côtés d'un Jim en pleine forme qu'elle s'éveille. Quel sens donner à ces prémonitions ?
Privée de ses repères habituels, ballottée entre des émotions contradictoires, et craignant de sombrer dans la folie, Linda résiste de toutes ses forces à une tragédie imminente. Un seul but désormais : arrêter la ronde infernale du Temps pour tenter de sauver son mariage, son bonheur, son avenir...

Ce film se démarque des autres films du genre avec une dimension dramatique plus développée, un scénario habile, et un rythme qui offre des rebondissements en permanence. Le spectateur prend plaisir à plonger dans ce puits sans fond, à l’encontre de secrets cachés, où la frontière entre le rêve et la réalité semble s’être brisée.

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : film, premonitions |  Facebook |

12/01/2008

La Mer d'Aral, un Tchernobyl silencieux

 

aral 01


 

« À la frontière de l'Ouzbékistan et du Kazakhstan, la Mer d'Aral a fait coulée beaucoup d'encre et on le comprendrait à moins. En 30 ans, le niveau de la Mer d'Aral a baissé de plus de 40 mètres, laissant derrière elle un désert salé et désolé de 28 000 km².L'assèchement de la Mer d'Aral est le fruit de la politique soviétique des années 60. Le court du fleuve Syr-Daria qui alimentait la Mer d'Aral a été détourné afin d'irriguer les champs de cotons, résultat : la Mer d'Aral a perdu plus de 75% de son volume et les chameaux ont remplacés les bateaux. Ce désastre écologique, économique et humain perpétré par les autorités soviétique a fait pas mal de bruits mais personne n'a rien fait, et les habitants de la région sont restés dans leur misères et leur paysage rongé par le sel.Figurez vous que la Mer d'Aral on pourrait bien en entendre à nouveaux parler dans un future proche et pour des raisons encore plus dramatiques qui vont nous concernés tous directement. Ce qu'on ignorait jusqu'à présent c'est que sur une île très secrète de la Mer d'Aral, l'île Vozrojdenié, situé à l'époque à plus de 100 km de la côte la plus proche, se trouvait un complexe militaire et scientifique chargé de développer des armes effroyables.L'union soviétique a rapidement compris que sur le plan nucléaire elle ne ferait pas le poids, alors elle s'ait lancée dans un immense programme biologique, bactériologique appelé BIOPREPARAT. En URSS, 30 000 personnes travaillaient sur les programmes bactériologiques. Bien après avoir signée les traités d'interdictions, la Russie d'Elstine et de Poutine a poursuivit dans le plus grand secret l'élaboration d'armes biologiques. Dans la base ultra-secrète de la Mer d'Aral à la pointe des programmes de destruction massive, on fabriquait chaque semaine 200 kg de virus mortel génétiquement modifié.Aux abords de la base, on trouve aujourd'hui des centaines de seringues, bouteilles, masque à gaz, équipements médicaux usager qui jonchent le sol. L'île a été abandonnée le 11 Avril 1992 sur ordre du président Boris Elstine. 200 tonnes d'anthrax ont été enfouit dans le sol de l'île à la va-vite dans des conteneurs en acier. De quoi tuer 3 fois la population mondiale. C'est le plus grand cimetière d'anthrax de la planète, si l'enfer existe il doit ressembler à ça.Aujourd'hui les conteneurs fuient et ils sont pillés et recyclés par la mafia locale qui récupère le métal. La Mer d'Aral : un Tchernobyl silencieux. En outre, le problème qu'on va avoir bientôt, c'est que la mer rétrécissant, l'île s'agrandit et va bientôt devenir une presqu'île, les serpents, les rats et les araignées qui vivent sous terre peuvent déjà allés là où l'anthrax est enterré. Pour l'instant, l'eau constitue encore une toute petite barrière mais dès que la zone sera asséchée, les animaux vont répandre la maladie sur le continent.L'Ouzbékistan ne possédant pas d'infrastructure médicale développée, en cas d'introduction d'anthrax sur le continent, la maladie du charbon va se développer comme une traînée de poudre. » Yves Blanc

(La Planète Bleue)

 

aral 02

 

 

aral 03
aral 04

 

 

aral 05


 

 

06:15 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mer d aral |  Facebook |

Voleurs de chevaux

 


18837303_w434_h_q80

Réalisé par Micha Wald, avec Adrien Jolivet, Grégoire Colin, François-René Dupont

1856, quelque part à l'Est. Jakub est un jeune homme récemment chassé de sa troupe de Cosaques pour s'être fait dérober son cheval. Au cours de cette attaque, Jakub a aussi perdu son frère, tué par un des voleurs de chevaux.
Elias et Roman sont deux jeunes frères qui volent des chevaux, dont celui de Jakub... Ce dernier est déterminé, il veut retrouver sa monture et venger la mort de son frère...

Ce film, premier film de ce réalisateur, est une pure merveille. Bien dirigés, les acteurs sont justes et nous touchent. La réalisation est exemplaire.  Les décors naturels somptueux aident à faire de ce film un chef d'oeuvre. Le réalisateur met en scène des corps, des sentiments. Il filme avec violence l’homme bestial, abrupt en état de nature omniprésente dans le film. Et qu’importe les maladresses ou le peu de véracité historique, là n’est pas l’importance du propos. L’époque retenue et le lieu ajoutent un degré sur l’état primitif de leurs vies. Hypnotique est ce film, à l’image d’une sublime bande originale, à condition de se laisser porter, et de s’embarquer dans ce qui est l’une des premières œuvres les plus originales de ces dernières années. L’intérêt du film repose aussi sur le jeu des acteurs.


06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voleurs de chevaux, film |  Facebook |

11/01/2008

Festival International de la Bande Dessinée à Angoulême

 

angouleme

 

La BD est depuis très longtemps, l'une des lectures favorites des français. Il faut dire que la bande dessinée est d'une lecture facile, attrayante pour ses dessins, certaines BD sont des chefs d'oeuvres, et ont fait le tour du Monde. Le 35° Festival International de la Bande dessinée se tiendra à Angoulême du 24 janvier au 27 janvier 2008. Cette année, pour l'ouverture du Festival International de la B.D d'Angoulême, des auteurs réaliseront 24 planches de bande dessinée en 24 heures ! Un marathon graphique à suivre en direct à la Maison des Auteurs d'Angoulême et sur le Net. C'est José Muñoz qui sera Président du jury de ce festival en 2008. Le dessinateur a souhaité superviser une anthologie transversale, surprenante et passionnée, au coeur de la bande dessinée argentine et de son histoire. Cette année, il y aura un temps fort d'échanges entre les créateurs et le public, l'occasion rêvée pour les créateurs et les 300 spectateurs de discuter entre eux de l'oeuvre d'un auteur en particulier avec l'aide des traducteurs et des journalistes. Reconnues comme un rendez-vous de référence pour la mémoire vivante du 9e art, les Rencontres internationales répondent aux nouvelles attentes du public d'Angoulême.

Le Festival réunit dans une même exposition 38 maîtres de la bande dessinée consacrés au fil du temps par le jury du Festival (aux 34 lauréats annuels du Grand Prix s’ajoutent 4 lauréats de prix spéciaux, en l’occurrence Claire Bretécher pour le 10e anniversaire, Hugo Pratt pour le 15e anniversaire, Morris pour le 20e anniversaire et Uderzo pour le prix du millénaire). Une manière explicite et spectaculaire de revendiquer toute une histoire inlassablement engagée aux côtés des auteurs, au plus près, afin de valoriser leur rôle créateur. Et de rappeler que si les auteurs de bande dessinée sont aujourd’hui légitimement admirés et respectés, le Festival d’Angoulême n’y est pas étranger…

http://www.bdangouleme.com/

Année

Meilleur albumMeilleur album étranger
1976L’Empire des soleils noirs, Godard et RiberaLa Ballade de la mer salée, Hugo Pratt
1977Légende et réalité de Casque d’or, Annie GoetzingerLes Maîtres du tonnerre, Hans Kresse
1978Le Spectre de Carthage, Jacques MartinAlack Sinner, Muñoz & Sampayo
1981Paracuellos, Carlos GimenezSilence, Comès 
1982Kate, Cosey 
1983Alack Sinner, Flic ou privé, Muñoz & Sampayo 
1984Marcel Labrume, à la recherche des guerres perdues, Attilio Micheluzzi 
1985La Fièvre d’Urbicande (Fever in Urbicand), François Schuiten & Benoît Peeters 
1986La Femme du magicien, Jerome Charyn & François BoucqTorpedo, Chaud devant, Bernet et Abuli
1987Vic Valence, Une nuit chez Tenessee, Jean-Pierre AuthemanUn été indien, Hugo Pratt & Milo Manara
1988Jonathan Cartland, Les Survivants de l’ombre, Laurence Harlé & Michel Blanc-DumontMaus tome I (A Survivor’s Tale, My Father Bleeds History), Art Spiegelman
1989Théodore Poussin, Marie-Vérité, Frank Le Gall & YannWatchmen, Les Gardiens, Alan Moore & Dave Gibbons
1990Gazoline et la planète rouge, JanoV pour Vendetta (V for Vendetta), Alan Moore & David Lloyd
1991Le Chemin de l’Amérique, Hervé Baru & Jean-Marc ThévenetManuel Montano, Prado & Luna
1992Couma acò, Edmond BaudoinCalvin et Hobbes, Bill Watterson
1993Basil et Victoria - Jack, Edith et YannMaus tome II (Maus II, And Here My Problems Began), Art Spiegelman
1994L’Histoire du Corbac aux baskets, FredTrait de craie, Prado
1995Le Cahier bleu, André JuillardJonas Fink, L’Enfance, Vittorio Giardino
1996L’Autoroute du soleil, BaruBone, la forêt sans retour, Jeff Smith
1997Qui a tué l’idiot ?, Nicolas DumontheuilLe Silence de Malka, Pellejero & Zentner
1998Léon la came - Laid, pauvre et malade, Nicolas de Crécy & Sylvain ChometFax de Sarajevo, Joe Kubert
1999Monsieur Jean, Vivons heureux sans en avoir l’air, Charles Berbérian & Philippe DupuyCages, Dave McKean
2000Ibicus, Pascal RabatéPassage en douce, Helena Klackocar
2001L’Enquête corse, René PétillonLe Canard qui aimait les poules, Carlos Nine
2002Isaac le pirate, Christophe Blain 
2003Jimmy Corrigan, Chris Ware 
2004Le Combat ordinaire, Manu Larcenet 
2005Poulet aux prunes, Marjane Satrapi 
2006Notes pour une histoire de guerre, GIPI 
2007NonNonBâ, Shigeru Mizuki 

 

Les 4 Fantastiques et le Surfer d'Argent

 


FILM 04
Réalisé par Tim Story, avec Ioan Gruffudd, Jessica Alba, Chris Evans (II)

Alors que le mariage de Mr Fantastic et de la Femme Invisible s'annonce comme l'événement de l'année, un mystérieux Surfer d'Argent surgit de l'espace et provoque d'étranges phénomènes sur la Terre.
Rapidement, les 4 Fantastiques vont découvrir le dessein secret de cet être aux pouvoirs surprenants et la menace qu'il fait peser sur notre planète, mais ils vont aussi voir ressurgir leur ennemi juré...
Face au danger, amis et ennemis vont devoir unir leurs forces comme jamais...

Tout aussi bluffant et immergeant que le premier opus, on remarquera que ce film assure plus de coordination avec le comic américain nous offrant en plus l'histoire du charismatique "Surfeur d'argent". La grande évolution des effets spéciaux nous offre des scènes époustouflantes.

 

"Peuple de sable" de Michel Bocart

 

BOC 01

 

Récemment, j’ai eu l’occasion de découvrir les œuvres d’un artiste belge, Michel Bocart. J’ai principalement été attirée par son «Peuple du désert ». Les sculptures mêlant le sable et les pigments reflètent l’esprit d’un homme qui a regardé le désert non comme une vaste étendue de sable mais comme un monde vivant. Michel Bocart a réussi à mettre en évidence la beauté de l’être intérieur et la réflexion profonde qu’il a dû mener sur le monde où nous vivons. Vous croisez des regards expressifs qui vous interpellent au-delà de leur matière ; vous serez frappé par l’enfant qui se demande comment il doit grandir en tout ayant déjà un air sage. Ses personnages inspirés de la tradition africaine nous offrent une autre vision de nous-mêmes et nous invitent à chercher notre sérénité auprès d’eux.

Michel Bocart exprime également son imaginaire dans des tableaux. Je vous invite à découvrir cet artiste au travers des quelques photos ci-jointes (avec l’autorisation de l’auteur que je remercie) et de voyager également sur son site à la rencontre de sa démarche artistique.

http://www.michelbocart.be/ 

http://www.ateliersbocart.be

 

BOC 02

 

BOC 03

 

BOC 04

 

BOC 05

 

 

02:14 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : michel bocart, peuple du sable |  Facebook |

10/01/2008

Caves Saint Sabin à Paris

Bienvenue dans l'antre de la terre. Le pub Les Caves Saint-Sabin, sous de lourdes voûtes de pierres, bien au chaud de la matrice, vous invite à venir passer un moment autour d'un verre. Vous y découvrirez alors un véritable trésor enfoui au sein de cet abîme. Il semblerait, en effet, que le patrimoine culturel parisien envahisse jusqu'à la terre et s'infiltre même dans ses sous-sols.
L' atmosphère et la décoration mêlent orientalisme fin de siècle et romantisme gothique. Aux murs, des bas-reliefs et des gargouilles parfaitement conservées. Ces caves existent depuis le XVIIe, après avoir été la fondation d'un habitât privé, elle furent rattachées à un immeuble traditionnel haussmannien. Depuis les années 90, elles sont investies par ce pub qui accueille encore aujourd'hui des productions théâtrales, des concerts, des showcases et des expositions en tous genres.
Alors venez y siroter un cocktail démoniaque !

 

La Confrérie des Chevaliers de Saint Sabin présente sur 360m2 de caves voûtées, la reconstitution d'une taverne au moyen-âge.
 
Tous les jeudis de chaque mois, retrouvez l'ambiance des tavernes d'antan de 20h00 à 2h00 du matin.  Entrée gratuite pour les seigneurs et gentes dames costumés.
 
Le port d'un costume vous permettra d'apprécier encore plus l'ambiance de cette taverne médiévale. Location de costumes sur place +/- 15 euros.  
Un vestiaire est à votre disposition pour vous changer.
 
pour en savoir plus sur la taverne ou sur la confrerie des chevaliers de st sabin
www.latavernemedievale.net