21/12/2007

Les Moines Shaolin Kung Fu

 

shaolin1

 

 

Le temple Song Shan Shaolin fut fondé en l'an 495 dans la province du Henan en Chine. Le nom 'Shaolin' lui fut donné par son implantation sur la montagne boisée « Shaoshi » en l'honneur du moine Batuo, « Shao » étant le nom de la montagne et « Lin » signifiant Forêt. La légende raconte que le moine indien Bodidharma trouva ses disciples dans ce temple et leur enseigna des exercices d'arts martiaux. Il compléta ses exercices par l'étude de la méditation et par la protection contre les attaques de brigands. C'est ici que se trouva finalement l'origine du Kung Fu, aujourd'hui connu dans le monde entier. Du VIIème au XVIème siècle, les moines Shaolin sont de véritables moines guerriers élites, au service des empereurs. Du XVIIème siècle au milieu du XXème siècle, le temple connaît une période sombre, avant de renaître de ses cendres et d'être reconnu en tant qu'origine des arts martiaux.

Le spectacle démontre les arts martiaux et la philosophie bouddhiste.

Depuis plus de mille ans, la tradition du monastère exige de tout moine voulant quitter le monastère de savoir dominer les 18 techniques du Kung Fu. Il doit pouvoir atteindre les capacités de son maître et le vaincre. En dehors d'autres examens, le moine doit prouver qu'il dispose de l'esprit de combat. Il ne peut porter le nom d'élève Shaolin que s'il a réussi tous ces examens. Il répandra, par la suite, toute la philosophie et sauvegardera cette tradition millénaire. S'il ne réussit pas cet examen il devra prolonger son séjour au monastère, poursuivre les entraînements et vivre suivant la doctrine du bouddhisme, durant un an.

'Shi Fu - Le Gala des Moines Shaolin' est la réduction au maximum. Une finition au maximum qui étonne continuellement. Toutes les facettes de cette fascinante discipline de combat, en passant par les différents styles jusqu'aux différentes armes seront démontrées gracieusement par des champions du monde. Des combats en groupe et des exercices spectaculaires Qi-Gong (ruptures d'éléments) agrémenteront ce show extraordinaire.

La fracturation d'éléments durs, telle qu'une barre métallique avec le crâne, fait partie des exercices. Tous les moines Shaolin connaissent le mystère et le secret du « Qi ». Seul celui qui domine la concentration du Qi (la source de la force et de la santé) peut fracturer de tels objets. La concentration de tout effort soumis sur un point déterminé du corps humain permet de recevoir celui-ci sans aucune souffrance. Fracturer une barre métallique comme une allumette, casser une dalle en pierre ainsi que des exercices Hard-Qi-Gong, tel que le percement d'un vitrage à l'aide d'une aiguille et l'exercice avec la planche bondée de clous, laissent supposer l'effort et concentration auxquels les moins sont soumises.
Le Shaolin Kung Fu qui a donné naissance au karaté, judo, Taekwondo et d'autres variantes de défense individuelle asiatique, est la discipline la plus spectaculaire du monde du Wushu. L'incroyable maîtrise du corps, l'invraisemblable concentration et l'insensibilité à la douleur font de « Shi fu », le Gala des moines Shaolin, un spectacle inoubliable.

Des élèves désirant les approcher pour apprendre la sagesse et la maîtrise de cette force surhumaine s'efforcent depuis des centaines d'années à étudier cette vie très secrète des moines et de comprendre l'invisible Kung Fu. Mais très peu d'élèves reçoivent les règles du Maître.
"Shi Fu - Gala des Moines Shaolin" montre l'étonnante technique que seule les élites peuvent maîtriser.

 

Au Forum à Liège le 9 février 2008 !

06:00 Écrit par Boubayul dans Culture(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : moines shaolin kung fu |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.